Musée Nicéphore-Niépce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Niépce (homonymie).
Ne doit pas être confondu avec Maison de Nicéphore Niépce.
Musée Nicéphore-Niépce
Musée Nicéphore Niépce 001.JPG
Informations générales
Surface
3 555 m2
Visiteurs par an
30 000 environ (2013)
Site web
Collections
Collections
Nombre d'objets
près de 3 millions d’images et plus de 6 000 objets photographiques
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
28 quai des Messageries, 71100 Chalon-sur-Saône
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Chalon-sur-Saône

(Voir situation sur carte : Chalon-sur-Saône)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

(Voir situation sur carte : Bourgogne)
Point carte.svg

Le musée Nicéphore-Niépce de Chalon-sur-Saône est un musée de l'histoire de la photographie de 1972, labellisé Musée de France et dédié à l'inventeur de la photographie Nicéphore Niépce (1765-1833), à Chalon-sur-Saône en Saône-et-Loire (Bourgogne-Franche-Comté).

Historique[modifier | modifier le code]

Le musée Nicéphore-Niépce est créé en 1972 à Chalon-sur-Saône en Saône-et-Loire (Bourgogne-Franche-Comté), dans un bâtiment du bord de Saône, au Port Villiers, qui fut naguère un bureau d'octroi des coches et diligences (ancien hôtel des Messageries royales)[1]. Il a été fondé autour d’une collection historique d’appareils et d’objets ayant appartenu à l’inventeur de la photographie : Nicéphore Niépce (1765-1833). Il est labellisé Musée de France.

Le musée Nicéphore-Niépce est dirigé par Paul Jay de sa création jusqu'à l'arrivée en 1996 du second et actuel conservateur en chef, François Cheval.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Soutien à la création française et internationale, accueil en résidences, constitution de corpus d’œuvres capables de donner une vision complète de la carrière d’un artiste, production de tirages sous la direction des photographes, d’ouvrir ses collections à une réflexion sur le monde, et sur le médium photographique, à travers l’œil d’expert des artistes[2].
  • Près de trois millions d'images (tous procédés photographiques), des images des XIXe et XXe siècles, plus d'un million de négatifs du fonds Combier[3].
  • Plus de 1 500 appareils photographiques dont les cinq premiers appareils du monde
  • 8 000 livres sur la photographie
  • des expositions temporaires de photographes anciens et contemporains.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Jay (conservateur du musée), Musée Nicéphore Niépce : la photographie, revue Images de Saône-et-Loire n° 71 (automne 1987), pp. 7-9.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Au temps de la poste aux chevaux », article d'Alain Dessertenne paru dans la revue Images de Saône-et-Loire n° 134 de juin 2003, pages 18 à 21.
  2. Source : France 3 Bourgogne
  3. Jean-François Bazin, Le Crémant de Bourgogne : Deux siècles d'effervescence, Dunod, , 240 p. (ISBN 9782100739417, lire en ligne), p. 50

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :