Forêt de Mervent-Vouvant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Forêt de Mervent-Vouvant
Un chemin forestier (en 2016)
Un chemin forestier (en 2016)
Localisation
Position Mervent, Vouvant,
Pissotte, Bourneau,
L'Orbrie, Foussais-Payré,
Saint-Michel-le-Cloucq,
Saint-Hilaire-des-Loges, et Xanton-Chassenon
Coordonnées 46° 31′ 17″ nord, 0° 44′ 39″ ouest[1]
Pays France
Région Pays de la Loire
Département Vendée
Géographie
Superficie 5 518 ha[2]
Altitudes mini. 39 m — maxi. 122 m
Compléments
Protection ZNIEFF type I (partielle),
ZNIEFF type II,
Réseau Natura 2000 (495 ha)
Statut Forêt domaniale,
Forêt privée française
Administration Office national des forêts (forêt domaniale),
CNPF et propriétaires (partie privée)
Essences Chêne sessile

Géolocalisation sur la carte : Vendée

(Voir situation sur carte : Vendée)
Forêt de Mervent-Vouvant

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Forêt de Mervent-Vouvant

La forêt de Mervent-Vouvant ou le massif forestier de Mervent-Vouvant est une forêt située dans le département de la Vendée, en région Pays de la Loire. Avec une superficie de 5 518 hectares, c'est le plus grand massif forestier de Vendée[3].

Une forêt domaniale (Forêt domaniale de Mervent-Vouvant) d'une superficie de 2 530 hectares est intégrée à ce massif forestier.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le massif boisé se situe sur un sol vallonné, avec la présence de vallées, vallons, escarpements et versants pentus[4]. Les vallées encaissées et sinueuses sont aujourd'hui occupées par les retenues de Pierre Brune et de Mervent.

La forêt de Mervent-Vouvant s'étend sur 9 communes : Mervent, Vouvant, Pissotte, Bourneau, L'Orbrie, Foussais-Payré, Saint-Michel-le-Cloucq, Saint-Hilaire-des-Loges et Xanton-Chassenon.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La Mère, au cœur de la forêt.

La forêt de Mervent-Vouvant est traversée par une multitude de ruisseaux, et deux rivières (la Mère au nord, et la Vendée au sud) qui se rejoignent sur la commune de Mervent[5]. Trois barrages sont construits sur ces deux rivières, ce qui couvre environ 10% du périmètre[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Après avoir pris le nom de Forêt royale de Vouvant, puis Forêt impériale de Vouvant, c'est en 1965, à la suite de la création de l'Office national des forêts, que le massif forestier prend le nom actuel de Massif forestier de Mervent-Vouvant[5].

Forêt domaniale[modifier | modifier le code]

Après avoir été la propriété des Templiers au XIIe siècle et être incorporée au domaine royal en 1694, les 2 530 hectares de la forêt de Mervent-Vouvant sont devenus Domaine National lors de la Révolution française[6].

La forêt domaniale de Mervent-Vouvant s'étend sur 5 communes (Mervent, Vouvant, Pissotte, Bourneau et L'Orbrie), et est entourée de bois privés sur les communes de Foussais-Payré et Saint-Michel-le-Cloucq[3]. L'essentiel de la forêt se situe entre la commune de Pissotte au sud, et de Vouvant au nord[7].

C'est l'Office National des Forêts qui gère cette partie du massif forestier. Il y exerce trois missions qui sont la production de bois, l'accueil du public, et la protection des milieux[5].

Forêt privée[modifier | modifier le code]

Le reste du massif forestier, soit plus de 2 500 hectares, est géré par les propriétaires et le centre Régional de la Propriété Forestière[5].

Faune et flore[modifier | modifier le code]

Le massif forestier de Mervent-Vouvant abrite une extrême richesse des espèces végétales. L'essence la plus présente est le chêne sessile, qui y trouve des conditions idéales de développement. Celui-ci peut atteindre 35 mètres de hauteur à 200 ans[6]. Il côtoie, selon les terrains, des hêtres, charmes, châtaigniers, noisetiers, bouleaux, merisiers, néfliers, ou encore des cormiers. Une grande diversité est également présente au niveau des arbustes et herbacés : anémones Sylvie, ail des ours, jacinthes des bois, etc[5].

La forêt de Mervent-Vouvant abrite de très nombreuses espèces animales, dont le cerf est le plus majestueux[6].

Lieux remarquables[modifier | modifier le code]

Arbres remarquables[modifier | modifier le code]

  • Le Chêne Marinier
  • Le Chêne à 5 troncs
  • Le Chêne à l'ermite[8]

Sites naturels[modifier | modifier le code]

  • Le Rocher de Pierre Blanche
  • Le Pont du Déluge
  • Le Pont de Diet
  • La Grotte du Père de Montfort
  • La Stèle des Martyrs
  • Les Barrages (Mervent, Pierre-Brune, et Albert)
  • Le Château de la Citardière[8]

Sites de loisirs[modifier | modifier le code]

  • Parc accrobranche
  • Base nautique - Centre VTT
  • Parc d'attraction de Pierre-Brune
  • Natur'Zoo
  • La Jamonière (écomusée et étang)
  • La Grande Perrure (ferme pédagogique et rétro parc)[8]

Mesures de protection[modifier | modifier le code]

La forêt de Mervent-Vouvant est classée ZNIEFF (zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique) de type II "grands ensembles naturels riches et peu modifiés, offrant des potentialités biologiques importantes" sous le nom de Massif forestier de Mervent Vouvant et ses abords[4], qui comprend partiellement plusieurs ZNIEFF de type I :

  • ZNIEFF 520012244 "Bord de la Vendée des Loges à Pissotte - Vallons et tunel adjacents"[9], au sud-ouest de Mervent,
  • ZNIEFF 520016259 "Les cosses de Vouvant-Puy de Serre"[10], à l'ouest de Puy-de-Serre,
  • ZNIEFF 520012245 "Pont du Déluge - Pierre Brune"[11], au sud de Vouvant,
  • et, ZNIEFF 520016258 "Pont de la Taillée - La Baugissière"[12], au sud-ouest de Foussais-Payré.

Le massif forestier est également placé en partie (495 hectares situés le long de la vallée de la Vendée) en zone Natura 2000 sur une partie des communes de Foussais-Payré, Mervent, L'Orbrie, Pissotte, Saint-Hilaire-des-Loges, Saint-Michel-le-Cloucq et Xanton-Chassenon[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées prises sous Inventaire national du patrimoine naturel
  2. http://www.vouvant.fr/decouvrir/patrimoine/le-massif-forestier-de-mervent-vouvant/
  3. a et b « Massif forestier de Mervent-Vouvant - Tourisme Fontenay le Comte », sur tourisme-sudvendee.com, (consulté le 27 mai 2016)
  4. a, b et c « INPN, ZNIEFF 520005745 - MASSIF FORESTIER DE MERVENT VOUVANT ET SES ABORDS - Description », sur inpn.mnhn.fr (consulté le 28 mai 2016)
  5. a, b, c, d et e « Le Massif forestier de Mervent-Vouvant - Vouvant », sur vouvant.fr (consulté le 27 mai 2016)
  6. a, b et c Panneau d'information implanté dans la forêt.
  7. « La Forêt de Mervent et Mélusine », sur Iliade (consulté le 28 mai 2016)
  8. a, b et c « Carte du massif forestier de Mervent-Vouvant », sur tourisme-sudvendee.com
  9. « INPN, ZNIEFF 520012244 - BORD DE LA VENDÉE DES LOGES A PISSOTTE - VALLONS ET TUNEL ADJACENTS - Description », sur inpn.mnhn.fr (consulté le 30 mai 2016)
  10. « INPN, ZNIEFF 520016259 - LES COSSES DE VOUVANT-PUY DE SERRE - Description », sur inpn.mnhn.fr (consulté le 30 mai 2016)
  11. « INPN, ZNIEFF 520012245 - PONT DU DELUGE - PIERRE BRUNE - Description », sur inpn.mnhn.fr (consulté le 30 mai 2016)
  12. « INPN, ZNIEFF 520016258 - PONT DE LA TAILLEE - LA BAUGISSIERE - Description », sur inpn.mnhn.fr (consulté le 30 mai 2016)
  13. « INPN - FSD Natura 2000 - FR5200658 - Forêt de Mervent-Vouvant et ses abords - Description », sur inpn.mnhn.fr (consulté le 28 mai 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]