Orchis mâle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Orchis mascula • Satyrion mâle, Herbe à la couleuvre

L'Orchis mâle (Orchis mascula), encore appelé Satyrion mâle ou Herbe à la couleuvre, est une espèce d'orchidées terrestres européenne.

Taxonomie[modifier | modifier le code]

L'Orchis mâle est d'abord considéré par Carl von Linné en 1753 comme une variété d’Orchis morio, sous le nom Orchis morio var. mascula (basionyme). Deux ans plus tard, Linné révise sa classification et l'élève au rang d'espèce, sous le nom binominal Orchis mascula. En 2008, D.Tyteca & E.Klein déplacent l'espèce dans le genre Androrchis. Cependant, le nom correct est Orchis mascula[1],[2].

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Androrchis mascula (L.) D.Tyteca & E.Klein, 2008[1],[2]
  • Orchis morio var. mascula L., 1753[1],[2]

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Plants of the World online (POWO) (9 février 2021)[2] :

Description[modifier | modifier le code]

Les feuilles basales en rosette, sont oblongues et étroites, souvent tachées de brun-pourpre. L'inflorescence est un épi allongé de fleurs pourpres, parfois roses. Les fleurs apparaissent à l'aisselle de bractées aussi longues que l'ovaire. Les sépales latéraux sont écartés vers l'extérieur alors que le sépale supérieur et les deux pétales latéraux sont ramenés en casque au-dessus du labelle trilobé, formant grossièrement un losange, au centre plus clair et tacheté. L'éperon est dressé et aussi long que l'ovaire.

Floraison[modifier | modifier le code]

Espèce précoce : avril-juillet suivant l'altitude. La plante est inodore ou peut émettre une odeur agréable[3] ou d'urine de chat selon certains[4].

Habitat[modifier | modifier le code]

Plante de pleine lumière à mi-ombre : bordure des haies, broussailles, lisières, bois clairs.

Répartition[modifier | modifier le code]

Plante commune dans toute l'Europe sauf en bordure méditerranéenne.

Statut[modifier | modifier le code]

En France métropolitaine, l'espèce est classée « préoccupation mineure » (LC)[5] mais elle fait l'objet de réglementations au niveau européen et de protections locales. Elle est en effet considérée comme « en danger » (EN) en Haute-Normandie et Picardie, et « espèce vulnérable » en Nord-Pas-de-Calais[1].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Muséum national d’Histoire naturelle [Ed]. 2003-2021. Inventaire National du Patrimoine Naturel, Site web : https://inpn.mnhn.fr., consulté le 9 février 2021
  2. a b c et d POWO (2019). Plants of the World Online. Facilitated by the Royal Botanic Gardens, Kew. Published on the Internet ; http://www.plantsoftheworldonline.org/, consulté le 9 février 2021
  3. ANAB, « Orchis mâle, Herbe à la couleuvre », sur ANAB Association Nature Alsace Bossue (consulté le 19 avril 2020)
  4. [https://www.quelleestcetteplante.fr/especes.php?genre=Orchis&variete=mascula « Orchis mascula - Orchis m�le »], sur www.quelleestcetteplante.fr (consulté le 19 avril 2020)
  5. La Liste rouge des espèces menacées en France. Orchidées de France métropolitaine. MNHN, Dossier de presse - 6 octobre 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :