Facel Vega HK 500

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Facel-Vega HK 500
Facel Vega HK 500

Marque Drapeau : France Facel-Vega
Années de production 1958 - 1961
Production 490 exemplaire(s)
Classe GT
Usine(s) d’assemblage Colombes
Moteur et transmission
Moteur(s) V8 Chrysler à 90°
Cylindrée 5 907 à 6 286 cm3
Puissance maximale 335 à 390 ch
Transmission BV mécanique Pont-à-Mousson à 4 rapports
BV automatique Chrysler à 3 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1 660 kg
Vitesse maximale 205 à 240 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 7,5 s
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coach
Dimensions
Longueur 4 590 mm
Largeur 1 800 mm
Hauteur 1 360 mm
Empattement 2 660 mm
Chronologie des modèles

La Facel-Vega HK 500 (type HK puis HK1) est une voiture française de Grand Tourisme produite par Facel-Vega entre 1958 et 1961.

Elle est l'ultime évolution de la série des coupés FVS démarrée en 1954.

La dénomination HK 500 provient de son exceptionnel rapport poids/puissance pour l'époque de cinq kilos par cheval.

Véritable réussite commerciale, elle sera produite à 490 exemplaires jusqu’en mai 1961 s'effaçant ensuite au profit de la Facel II.

Historique[modifier | modifier le code]

Présentée au Salon de Paris en octobre 1958 (la production ayant commencé en mai de la même année), elle apparaît comme la plus aboutie des Facel Vega à moteur V8.

La principale nouveauté se situe sous le capot. La HK 500 adopte dès sa sortie un bloc Chrysler V8 de 5,9 litres (361ci) développant 360 ch réels en boîte mécanique ou 335 ch réels avec la boîte automatique « Chrysler Torqueflite ».

Afin de « dompter » cette puissance, l'HK 500 est la première Facel à adopter des freins à disques Dunlop aux quatre roues. Tout d'abord disponibles en option dès 1960, ces freins seront montés en série sur le type HK1 au mois de mars suivant.

Parmi les options figurent également la direction assistée, les vitres teintées, le système d'air conditionné et le jeu de valises sur mesure. Elle est également la première voiture de la marque disponible avec la conduite à droite.

Le journaliste et pilote Paul Frère sera chronométré au volant d’une HK 500 à 237,154 km/h sur une autoroute près d’Anvers le , performance authentifiée par le Royal Automobile Club de Belgique. Les pilotes Stirling Moss et Maurice Trintignant avaient fait de la HK 500 leur voiture personnelle.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Facel-Vega, Excellence - HK 500 - Facellia, par Jean Daninos, éditions E.P.A., 1982. (ISBN 2-85120-143-3)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :