Félix Charles Douay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Douay.
Félix Charles Douay
Image illustrative de l'article Félix Charles Douay

Naissance
Paris, France
Décès (à 63 ans)
Origine Drapeau de la France France
Allégeance Flag of France.svg Armée française
Grade Général de division
Années de service 18321879
Conflits Campagne d'Algérie
Guerre de Crimée
Campagne d'Italie
Expédition du Mexique
Guerre de 1870
Distinctions Grand Croix de la Légion d'honneur
Chevalier de l'Ordre de Pie IX
Chevalier de l'Ordre du Bain
Décoration de 1re classe de l'Ordre de la Couronne de fer

Félix Charles Douay, né le 14 août 1816 à Paris et mort le 5 mai 1879, est un général français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il sert pendant la Campagne d'Algérie, dans les guerres de Crimée, en Italie et au Mexique. Il est fait général de brigade en récompense de sa bravoure à Magenta et Solférino. Pendant la guerre franco-prussienne, il commande le 7e corps d'armée, et est fait prisonnier à l'issue de la Bataille de Sedan. Il est le premier à entrer dans Paris, comme commandant du 4e corps d'armée organisé pour marcher contre la Commune (22 mai 1871), et sauve le Louvre de la destruction.

Le 3 mars 1859 à Paris, il épouse Elisa Lebreton (1834-1879), qui eut une liaison épistolaire avec Alfred de Vigny de 1855 à 1857. Elle est la fille du général Eugène Casimir Lebreton (1791-1876), député et questeur de la Chambre des Députés et d'Anne-Eliza Taylor (1793-1858). Dans l'assistance de ce mariage, le Tout-Londres se joint au Tout-Paris[réf. nécessaire] car cette dernière est anglaise.

En 1875, le couple se sépare.

Il est le frère du général Abel Douay.

Sources et références[modifier | modifier le code]

  • Paul, Bondois (1888). Histoire de la révolution de 1870-71 et des origines de la troisième République (1869-1871). A. Picard et Kaan. Paris.

Liens externes[modifier | modifier le code]