Erik Juszezak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Erik Juszezak
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (63 ans)
DoualaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Erik Juszezak est un auteur de bande dessinée français, né le à Douala (Cameroun français)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

En matière de bande dessinée, Erik Juszezak est autodidacte[2]. Il passe son enfance en Afrique, élevé par sa mère ; il arrive en France en 1970. Ses études inachevées, il se rend à Paris en 1981 et y rencontre sa future compagne[2]. Il commence sa carrière en réalisant des illustrations pour la collection des livres dont vous êtes le héros chez Hachette en 1986. Chez cet éditeur, il illustre également les romans Indiana Jones Jr et Les Conquérants de l'impossible.

En 1995, il collabore avec Patrick Cothias pour Beaux rivages, en deux volumes. En parallèle, il participe à l'album collectif Uderzo croqué par ses amis, paru en 1996.

Son premier album de bande dessinée, Les Crocs d’ébène (Glénat, 1988), est une histoire dont le lecteur est le héros. Elle est scénarisée par G.E. Ranne, avec qui il commence une nouvelle série aux éditions Vents d'Ouest : Les Héritiers (1990-1991). La série s’interrompt au bout de deux tomes[3]. Avec Christian Godard (scénario), Juszezak dessine la série Oki, souvenirs d'une jeune fille au pair[2] qui paraît à partir de 1998.

Erik Juszezak a aussi contribué aux dessins du livre des Nuls (Albin Michel).

En 2003, il s’essaie au scénario en écrivant Le Méridien des brumes, un récit dans la veine steampunk dessiné par Antonio Parras[4]. Il reprend le dessin avec Narvalo, série en deux tomes (2005 et 2010) scénarisée par Yann[5]. En parallèle, Juszezak dessine en 2005 L'avarice, cinquième volume de Pandora Box, sur un scénario d'Alcante. À partir de 2007, il collabore avec Philippe Guillaume et Pierre Boisserie pour mettre en image la série Dantès, thriller financier[6], qui connaît dix volumes jusqu'en 2016.

Avec d'autres auteurs, il participe à la série collective Empire USA : il dessine plusieurs planches du volume 3, paru en 2008[7].

Publications[modifier | modifier le code]

Illustration de roman[modifier | modifier le code]

Ces livres sont parus dans la Bibliothèque verte.

Album de bande dessinée[modifier | modifier le code]

  1. Par delà les montagnes, 1990 ;
  2. Dans les brumes du lac, 1991.
  1. Évasion, 1995 ;
  2. Les Chemins de Valparaiso, 1997.
  1. La Mort au bout du voyage, 1998 ;
  2. Un mort de trop, 1999 ;
  3. Prémonitions, 2000 ;
  4. Un suicide indiscutable, 2001 ;
  5. Le Fantôme du fond du parc, 2002 ;
  6. La Peur au ventre, 2003.
  • Le Méridien des brumes, scénario d’Erik Juszezak, dessin d’Antonio Parras, Éd. Dargaud :
  1. Aubes pourpres, 2003[8] ;
  2. Saba, 2007.
  • Narvalo, scénario de Yann, Éd. Dargaud :
  1. Mercenaires princiers, 2005 ;
  2. Mysteriosa Banks, 2010.
  1. L’Avarice, 2005.
  1. La Chute d’un trader, 2007 ;
  2. Six années en enfer, 2008 ;
  3. Le Visage de la vengeance, 2009 ;
  4. Pour solde de tout compte, 2010 ;
  5. Le Complot politique, 2011.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Biographie d’Erik Juszezak sur le site de Dargaud.
  2. a b et c Laurent Beauvallet, « Un dessinateur angevin se cache derrière Dantès. Portrait », Ouest-France,‎
  3. Elle a été réécrite et poursuivie sous le titre Bloodline avec Alberto Varanda au dessin.
  4. F. Mayaud, « Le méridien des brumes 2. Saba », sur BD Gest,
  5. D. Wesel, « Narvalo 1. Mercenaires princiers », sur BD Gest,
  6. M. Antoniutti, « Dantès 1. La Chute d'un trader », sur BD Gest,
  7. D. Ollivier, « Empire USA 3. Tome 3 », sur BD Gest,
  8. Jean-Pierre Fuéri, « Atout vapeur », Bodoï, no 71,‎ , p. 10.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

Chroniques[modifier | modifier le code]

Interviews[modifier | modifier le code]

  • La rédaction, « « Ce métier est un cadeau quotidien ! » - Le dessinateur angevin Erik Juszezak est l'invité d'honneur ce week-end du 18e festival de BD de Montreuil-Bellay », Le Courrier de l'Ouest,‎
  • Laurent Beauvallet, « Érik Juszezak : « Le dessin est devenu mon refuge » », Ouest-France,‎
  • Laurent Beauvallet, « Un dessinateur angevin se cache derrière Dantès. Portrait », Ouest-France,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]