Les Conquérants de l'impossible

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Conquérants de l'impossible
Auteur Philippe Ebly
Pays Drapeau de la France France
Genre Science-fiction pour la jeunesse
Éditeur Hachette
Collection Bibliothèque verte
Date de parution 1971-2009
Illustrateur Victor de la Fuente
Claude Lacroix
Erik Juszezak
Philippe Munch
Yvon Le Gall
Angel Arias-Crespo
Richard Martens

Les Conquérants de l'impossible est une série de 21 romans de science-fiction pour la jeunesse écrite par l'auteur belge Philippe Ebly, publiée en France de 1971 à 2009 dans la collection Bibliothèque verte des éditions Hachette puis aux Éditions Degliame (rééditions partielles).


Les personnages[modifier | modifier le code]

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

  • Serge Daspremont : un jeune parisien curieux et aventureux.
  • Xolotl (Daspremont) : un jeune indien nahuatl du Mexique, adopté à l'âge de quinze ans par le père de Serge.
  • Thibaut de Châlus : un jeune noble en provenance du XIIe siècle. Il porte le nom de Châlus, ville du Limousin qui existe réellement.

Autres personnages[modifier | modifier le code]

  • Marc et Raoul Forestier : deux frères, fils d'un médecin. Ils participeront aux trois premières aventures.
  • Souhi : une jeune fille en provenance de l'an 4000 rencontrée dans La Grande Peur de l'an 2117 et qui intègre l'équipe plus tard.

Les commanditaires des aventures[modifier | modifier le code]

Science-fiction oblige, les commanditaires sont essentiellement des scientifiques de haute volée, capables d'inventions extraordinaires. À plusieurs reprises, Philippe Ebly en fait des amis ou des connaissances professionnelles de Jacques Daspremont, le père de Serge, lui-même scientifique de haut niveau (polytechnicien) et inventeur de l'autinios, un métal qui a la propriété de transporter dans le temps celui qui le porte. Parmi les commanditaires, on peut citer :

  • Le professeur Auvernaux : universitaire enseignant à la Sorbonne. À plusieurs reprises, il envoie dans le temps les Conquérants grâce à l'autinios ; il est aussi le découvreur des « tunnels temporels » permettant des voyages dans le temps beaucoup plus lointains.
  • Le professeur Lorenzo : universitaire italien qui découvre les propriétés de l'autinios. C'est également le concepteur de la soucoupe volante qui emmène les Conquérants sur Mars.
  • Le professeur Omegna : autre universitaire italien ; il remplace son confrère et collègue Lorenzo lors de l'aventure dans le Milan de Léonard de Vinci.
  • Le professeur Mouret : polytechnicien, il est le concepteur du robot humanoïde Haum ; le cerveau du robot a, lui, été programmé par le professeur Marcillac.
  • Le professeur Martigny : il dirige l'expérience du roman Le Matin des dinosaures.
  • Le docteur Forestier : père de Raoul et de Marc (voir plus haut), qui ramène Thibault à la vie après son hibernation dans l'azote liquide.
  • Le docteur Danielle : médecin à la retraite, créateur du « Chrono-régresseur », un produit chimique qui fait revivre la personnalité d'un ancêtre dans une personne.

Thèmes de la série[modifier | modifier le code]

Le thème principal est le voyage dans le temps, mais d'autres thèmes de science-fiction sont également abordés : robots humanoïdes, hibernation, contamination radioactive d'une partie de la Terre, exploration spatiale, pouvoirs mentaux, mondes virtuels ou parallèles, mutants. D’autres volumes de la série ont pour sujet la frontière du fantasmagorique et de la mythologie tel le mythe grec de l'Atlantide ou bien « la ville dissimulée au cœur d'un volcan ou d'une montagne », en référence à l'Aggartha, cité mystérieuse de la Tradition Primordiale explicitée par René Guénon.

Le voyage dans le temps[modifier | modifier le code]

Principal thème de la série, le voyage dans le temps est traité de diverses manières par Philippe Ebly. En plus de permettre l'introduction d'une dimension historique (quand les Conquérants partent dans le passé) ou prédictive (quand ils partent dans le futur), le voyage dans le temps amène souvent l'auteur à aborder les paradoxes spatiotemporels

Le mode du voyage dans le temps n'est pas toujours le même :

  • Tout d'abord, il y a un métal, l'autinios, sous forme de gourmettes à l'origine, puis de ceintures, plus discrètes car dissimulées sous les vêtements. C'est un alliage de quatre éléments chimique dont les symboles assemblés ont donné le nom (Au-Ti-Ni-Os : or, titane, nickel, osmium), même si les proportions utilisées restent secrètes. L'alliage possède la particularité de voyager dans le temps quand il est soumis à un champ magnétique. Découverte par hasard dans L'Éclair qui effaçait tout, cette propriété est utilisée dans plusieurs autres romans de la série.
  • Ensuite, il y a les mystérieux « tunnels temporels » qui peuvent être empruntés par des « glisseurs temporels ». Ils peuvent projeter les aventuriers 5 000 ans dans le passé ou le futur mais - inconvénient certain - 5000 ans tout juste, pas plus et pas moins. « C'est à prendre ou à laisser » déclare le Professeur Auvernaux dans La Voûte invisible.
  • Enfin, on peut associer au thème du voyage temporel trois autres éléments :

Les robots humanoïdes[modifier | modifier le code]

Ce thème est traité dans Le Robot qui vivait sa vie et dans Le Naufragé des étoiles.

L'exploration spatiale[modifier | modifier le code]

Ce thème apparait dans …Et les Martiens invitèrent les hommes.

La contamination radioactive de la Terre[modifier | modifier le code]

Ce thème est au cœur du roman La Voûte invisible. Cette Voûte invisible est un immense champ de force hémisphérique qui met toute une région en quarantaine pour protéger le reste du territoire. En effet, au centre de cette région (une partie notable de la Bretagne, en fait), s'est produit un accident nucléaire, l'explosion d'une centrale, et Philippe Ebly, par analogie avec les compartiments étanches d'un sous-marin que l'on ferme pour sauver le navire s'il se produit une voie d'eau, a imaginé ce dispositif qui isole définitivement la partie contaminée du territoire.

Les pouvoirs mentaux[modifier | modifier le code]

Rudy, la créature extraterrestre dans Le Naufragé des étoiles et les martiens dans …Et les Martiens invitèrent les hommes disposent de pouvoirs mentaux. Pour Rudy, c'est l'accord des ondes Alpha qui lui permet de ressentir des émotions chez d'autres personnes et, éventuellement, de les influencer. Pour les martiens, c'est la consommation de « crô », un fruit martien, qui les rend télépathes. À noter que cela fonctionne également avec les autres personnes, dont les héros, quand ils en consomment.

L'informatique et les mondes virtuels et/ou parallèles[modifier | modifier le code]

Ce thème est traité dans L'Ordinateur qui semait le désordre, roman qui se déroule dans un monde parallèle géré par ordinateur.

Les mutants[modifier | modifier le code]

Ce thème apparaît dans Le Matin des dinosaures via les personnages d'Aïtor et d'Alana. Dans Les Parias de l'an 2187, l'on apprend que le peuple des Iquits sont les descendants d'Aïtor et d'Alana.

Autres thématiques[modifier | modifier le code]

Trois romans se distinguent des autres par le fait que la science-fiction n'y a pas ou très peu de place :

Ces deux derniers romans relèvent du genre « légendes et mythologies », gréco-latines pour l'un, inspiré de la tradition symbolique qualifiée de Tradition Primordiale par René Guénon, pour l'autre.

Liste des titres parus[modifier | modifier le code]

Destination Uruapan[modifier | modifier le code]

  • Publication(s) : 1971 chez Hachette (Bib. verte)
Article détaillé : Destination Uruapan.

Celui qui revenait de loin[modifier | modifier le code]

  • Publication(s) : 1972 chez Hachette (Bib. verte)
Article détaillé : Celui qui revenait de loin.

L'Éclair qui effaçait tout[modifier | modifier le code]

  • Publication(s) : 1972 chez Hachette (Bib. verte) ; nov. 2002 chez Degliame
Article détaillé : L'Éclair qui effaçait tout.

L'Évadé de l’an II[modifier | modifier le code]

  • Publication(s) : 1973 chez Hachette (Bib. verte) ; fév. 2003 chez Degliame
Article détaillé : L'Évadé de l’an II.

Pour sauver le diamant noir[modifier | modifier le code]

  • Publication(s) : 1973 chez Hachette (Bib. verte)
Article détaillé : Pour sauver le diamant noir.

…Et les Martiens invitèrent les hommes[modifier | modifier le code]

  • Publication(s) : 1974 chez Hachette (Bib. verte)

Le Navire qui remontait le temps[modifier | modifier le code]

  • Publications : 1974 chez Hachette (Bib. verte)
Article détaillé : Le Navire qui remontait le temps.

La Ville qui n'existait pas[modifier | modifier le code]

  • Publication(s) : 1975 chez Hachette (Bib. verte) ; avril 2003 chez Degliame
Article détaillé : La Ville qui n'existait pas.

La Voûte invisible[modifier | modifier le code]

  • Publication(s) : 1976 chez Hachette (Bib. verte), nov. 2002 chez Degliame
Article détaillé : La Voûte invisible.

L'Île surgie de la mer[modifier | modifier le code]

  • Publication(s) : 1977 chez Hachette (Bib. verte) ; juin 2003 chez Degliame
Article détaillé : L'Île surgie de la mer.

Le Robot qui vivait sa vie[modifier | modifier le code]

  • Publication(s) : 1978 chez Hachette (Bib. verte)
Article détaillé : Le Robot qui vivait sa vie.

S.O.S. Léonard de Vinci[modifier | modifier le code]

  • Publication(s) : 1979 chez Hachette (Bib. verte) ; nov. 2003 chez Degliame
Article détaillé : S.O.S. Léonard de Vinci.

Le Naufragé des étoiles[modifier | modifier le code]

  • Publication(s) : 1980 chez Hachette (Bib. verte)
Article détaillé : Le Naufragé des étoiles.

Le Matin des dinosaures[modifier | modifier le code]

  • Publication(s) : 1982 chez Hachette (Bib. verte) ; 2004 chez Degliame
Article détaillé : Le Matin des dinosaures.

La Grande Peur de l'an 2117[modifier | modifier le code]

  • Publication(s) : 1983 chez Hachette (Bib. verte)
Article détaillé : La Grande Peur de l'an 2117.
  • Remarque : Ce volume et les deux suivants, tout en étant des histoires pouvant se lire indépendamment, constituent une suite au sens où ils se déroulent dans le même contexte sur 70 ans (de 2117 à 2187), à savoir la Terre submergée par la fonte des glaces des pôles, la destruction de la civilisation puis la lente ré-évolution historique de la société.

2159, la fin des temps troublés[modifier | modifier le code]

  • Publication(s) : 1985 chez Hachette (Bib. verte)
Article détaillé : 2159, la fin des temps troublés.
  • Remarque : Ce volume, le précédent et le suivant, tout en étant des histoires pouvant se lire indépendamment, constituent une suite au sens où ils se déroulent dans le même contexte sur 70 ans (de 2117 à 2187), à savoir la Terre submergée par la fonte des glaces des pôles, la destruction de la civilisation puis la lente ré-évolution historique de la société.

Les Parias de l'an 2187[modifier | modifier le code]

  • Publication(s) : 1986 chez Hachette (Bib. verte)
Article détaillé : Les Parias de l'an 2187.
  • Remarque : Ce volume et les deux précédents, tout en étant des histoires pouvant se lire indépendamment, constituent une suite au sens où ils se déroulent dans le même contexte sur 70 ans (de 2117 à 2187), à savoir la Terre submergée par la fonte des glaces des pôles, la destruction de la civilisation puis la lente ré-évolution historique de la société.

L'Ordinateur qui semait le désordre[modifier | modifier le code]

  • Publication(s) : 1986 chez Hachette (Bib. verte) ; avril 2004 chez Degliame

Mission sans retour[modifier | modifier le code]

  • Publication(s) : 1996 chez Hachette (Bib. verte) ; septembre 2004 chez Degliame
Article détaillé : Mission sans retour.

Le Prisonnier de l'eau[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Le Prisonnier de l'eau.

Le Chien qui miaulait[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Le Chien qui miaulait.

Deviens Conquérant de l'impossible[modifier | modifier le code]

Livres jeux dérivés de la série Les Conquérants de l'impossible, publiée par Hachette dans la collection Bibliothèque verte en 1987 :

Inédits[modifier | modifier le code]

À ce jour, il n'y a plus d'inédit qui soit déjà écrit par l'auteur dans cette série.

Notes et références[modifier | modifier le code]