Epik High

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Epik High
Description de cette image, également commentée ci-après

Epik High en 2015

Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Genre musical Hip-hop sud-coréen, hip-hop alternatif, K-pop
Années actives Depuis 2001
Labels Woollim Entertainment (2003–08, 10)
Map the Soul (2009–2010)
YG Entertainment (depuis 2012)
Site officiel www.mapthesoul.com
Composition du groupe
Membres Tablo
Mithra Jin
DJ Tukutz

Epik High (hangeul : 에픽하이) est un groupe de hip-hop sud-coréen, originaire de Séoul. Formé en 2001, il se compose de DJ Tukutz et des rappeurs Tablo et Mithra Jin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (2001–2004)[modifier | modifier le code]

Epik High est formé en 2001[1] après le retour du chanteur Tablo, depuis Vancouver et Stanford, en Corée du Sud[2]. Avec l'arrivée de Mithra Jin et DJ Tukutz, le groupe débute dans la scène hip-hop underground de Séoul, aux côtés d'autres groupes comme CB Mass et en tant que Movement Crew, l'un des plus grands crews hip-hop de cette période en Corée du Sud. Le genre étant encore méconnu du grand public, Epik High a du mal à percer, jouant une « musique lyriquement complexe » qui ne convenait pas à la K-pop de l'époque[2]. Leur première performance se fait devant un petit public à Everland en 2002[3]. Ils sortent leur premier album, Map of the Human Soul, chez Woollim Entertainment en 2003, et leur succès commence avec la sortie de leur deuxième album High Society en 2004.

Succès avec Swan Songs (2005)[modifier | modifier le code]

Les chansons Fly et Paris, de leur troisième album Swan Songs, deviennent des hits et atteignent les premières places de plusieurs hits parades[4],[5]. Fly est aussi utilisée dans les bandes originales des jeux vidéo FIFA 07 et Pump It Up.

Remapping the Human Soul (2006–2009)[modifier | modifier le code]

Epik High à Everland en 2007.

À l'origine annoncé pour octobre 2006, leur quatrième album, Remapping the Human Soul, est publié le 23 janvier 2007[6]. Les deux singles Fan et Love Love Love deviennent des hits, mais le reste de l'album traitent de sujets plus sombres, comme le crime, la guerre, la religion, et l'éducation. Il est, de ce fait, boycotté par plusieurs médias et même censuré par le ministère du tourisme et de la culture[7]. Malgré cela, la chanson, Flow, en featuring avec Emi Hinouchi, permet au groupe de se faire connaitre au Japon. Malgré le boycott lors de sa promotion, l'album se vend à 120 000 exemplaires à la fin de l'année, et devient le 3e album le plus vendu de 2007 en Corée du Sud[8].

Epik High sort son cinquième album, Pieces, Part One, en 2008. Il contient notamment une collaboration (One) avec la chanteuse Jisun du groupe de rock Loveholic, avec l'actrice et chanteuse Jeong Ryeo-won puis (Umbrella) avec la chanteuse Younha, devenue célèbre en interprétant un générique de l'anime Bleach.

Au début de l'année 2009, le groupe se sépare de Woollim Entertainment et crée un label indépendant, MapTheSoul. Le premier album de Epik High sous son nouveau label, Map the Soul, sort en mars 2009. Il est uniquement disponible à la vente sur son site officiel. En juillet, Epik High et le groupe de musique électronique Planet Shiver, sortent ensemble l'album Remixing the Human Soul qui contient des réenregistrements, remixes et remasterisations des précédents hits du groupe.

Epilogue et pause (2009–2012)[modifier | modifier le code]

Le , DJ Tukutz effectue son service militaire pendant deux ans, deux jours après son mariage[9]. Il revient en août 2011[10].

Après le départ de DJ Tukutz, le septième album d'Epik High, Epilogue, est publié chez Woollim Entertainment le 9 mars 2010, et atteint les classements[11]. Le clip de la chanson Run fait participer le boys-band Infinite. Peu après la sortie de l'album, Mithra Jin effectue aussi son service militaire entre 2010 et le 14 mai 2012[10]. Après deux ans de pause, Tablo (qui est un citoyen canadien et qui n'est donc pas obligé d'effectuer son service militaire) signe un contrat pour quatre ans chez YG Entertainment et publie un album solo intitulé Fever's End le 1er novembre 2011[12]. Il indique qu'Epik High ne s'est pas séparé[12].

Retour et 99 (2012)[modifier | modifier le code]

En juillet 2012, le retour dEpik High est confirmé sous le label YG Entertainment, après trois ans de pause[13]. Le 9 octobre, le groupe publie le single It's Cold avec Lee Hi[14]. Ils publient l'album numérique 99, accompagné des clips Up (featuring Park Bom) et Don't Hate Me, le 19 octobre. L'album est publié physiquement le 23 octobre, avec deux chansons bonus[15].

Shoebox (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

Le groupe au K-Pop Night Out at SXSW ; DJ Tukutz, Tablo, Mithra Jin.

Le , Epik High publie le single 420 featuring Double K, Yankie, Dok2, Sean2Slow, Dumbfoundead, TopBob, et MYK pour célébrer leur dixième anniversaire[16]. Le 18 mai 2014, ils publient le single With You en collaboration avec la chanteuse chinoise Bibi Zhou[17]. Le 18 octobre, YG Entertainment sort le clip de la chanson Born Hater avec quelques rappeurs[18].

Le huitième album du groupe, Shoebox, est publié physiquement le 22 octobre et est bien accueilli pour la complexité lyrique et émotionnelle des chansons Happen Ending et Spoiler, et pour d'autres chansons comme Burj Khalifa et Amor Fati[19]. En mars 2015, Epik High joue au SXSW d'Austin, au Texas[20]. En avril 2016, ils jouent au Coachella[21] dont la performance est bien accueillie par le public[22].

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie d'Epik High.

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • One
  • Wannabe
  • Fly
  • Fan
  • Love Love Love
  • Wordkill
  • Umbrella (우산) (feat. Younha)
  • It's Cold (feat. Lee Hi)
  • Don't Hate Me
  • UP (feat. Park Bom)
  • EYES NOSE LIPS (solo de Tablo)
  • BORN HATER
  • Spoiler + Happen Ending
  • SHOEBOX

Distinctions[modifier | modifier le code]

Bugs Awards[modifier | modifier le code]

2014[23] Album de l'année Shoebox Lauréat

Golden Disk Awards[modifier | modifier le code]

Année Travail nommé Prix Résultat
2005 Meilleur groupe hip-hop Lauréat
2007 Bonsang (Fan) Lauréat
2009 Meilleur groupe hip-hop Lauréat
2013 Meilleur groupe hip-hop Lauréat
2015 Meilleur groupe hip-hop Lauréat
2015 Bonsang (Happen Ending) Lauréat

KBS Music Awards[modifier | modifier le code]

Année Travail nommé Prix Résultat
2005 Meilleur groupe hip-hop Lauréat

Mnet Asian Music Awards[modifier | modifier le code]

Année Travail nommé Prix Résultat
2004 Peace Day (평화의 날)[24] Meilleure vidéo hip-hop Nomination
2005 Fly (feat. Amin. J)[25] Meilleur groupe hip-hop Lauréat
2007 Fan[26] Chanson de l'année Nomination
Meilleur groupe masculin Nomination
Meilleure performance hip-hop Lauréat
Remapping the Human Soul[27] Album de l'année Lauréat
2008 Pieces, Part One[28] Album de l'année Nomination
One (feat. Ji Sun)[28][29] Meilleur groupe hip-hop Lauréat
Meilleur groupe masculin Nomination
Meilleure vidéo Nomination
Chanson de l'année Nomination
2009 Wannabe (feat. Mellow)[30] Meilleure performance rap Nomination
2010 Run[31] Meilleure performance rap Nomination
Meilleur clip Nomination
2012 Meilleure performance rap[32] Lauréat
2014 Meilleure performance rap[33] Lauréat

Naver Yearly Ranking 2014[modifier | modifier le code]

2014 Top 10 Album Shoebox Lauréat

SBS Music Awards[modifier | modifier le code]

Année Travail nommé Prix Résultat
2006 Meilleur groupe hip-hop Lauréat

Seoul Music Awards[modifier | modifier le code]

Année Travail nommé Prix Résultat
2008 Bonsang (Fan) Lauréat
2012 Bonsang (Fan) Lauréat

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Epik High About », sur YG Entertainment (consulté le 7 juillet 2016)
  2. a et b (en) Joshua Davis, « The Persecution of Daniel Lee », sur Stanford Magazine, (consulté le 7 juillet 2016)
  3. (en) Ji-soo Kim, « Epik High ponders secrets of success », sur The Korea Times, (consulté le 7 juillet 2016).
  4. (en) Madeleine Lee, « The Noisey Guide to Korean Rap Pioneers Epik High », sur Noisey, (consulté le 7 juillet 2016)
  5. (ko) « [네티즌 인기가요] 에픽하이, 'Fly'로 온라인 정상 날개짓 » (consulté le 7 juillet 2016)
  6. (en) « Tablo (of Epik High) 와의 인터뷰 », sur Hiphopplaya,‎ (consulté le 7 juillet 2016).
  7. (en) « South Korea: Censors attempted to silence hip hop group », (consulté le 7 juillet 2016)
  8. (ko) « January - Total sales level »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  9. (en) « DJ Tukutz Enters Military », (consulté le 7 juillet 2016)
  10. a et b (en) MiJung Oh, « Epik High’s Mithra Jin Released from Army », (consulté le 16 mai 2012).
  11. (en) « <Epik High> 'Epilogue' Album Runs to #1 on iTunes Hip-Hop/Rap Album Chart - Projects - DFSB Kollective », sur dfsb.kr (consulté le 7 juillet 2016).
  12. a et b (en) Mai Nguyen, « Epik High's Tablo Joins YG Family », sur Asia Pacific Arts, University of Southern California, (consulté le 7 juillet 2016).
  13. (en) Carla Sunwoo, « Epik High to make comeback », sur Korea Joongang Daily, (consulté le 7 juillet 2016).
  14. (en) Su-mi Jeon, « KPOP NEWS - Epik High Conquers Charts with ′It′s Cold′ », sur Mwave, (consulté le 7 juillet 2016).
  15. (ko) « [Notice] 10/23 , Release of Epik High’s 7th Album [99] », sur YG Entertainment, (consulté le 7 juillet 2016).
  16. (en) « Epik High releases hard hitting track '420' featuring seven talented rappers », (consulté le 23 octobre 2013).
  17. (en) Petar Kujundzic, « EPIK HIGH & BiBi Zhou – With You », sur HYPETRAK (consulté le 7 juillet 2016)
  18. (en) Grace Danbi Hong, « KPOP NEWS - Epik High Unveils Verbal Jint, Beenzino, Winner’s Mino, iKON’s B.I and Bobby as Featured Artists for ‘Born Hater’ MV », sur Mwave, (consulté le 7 juillet 2016)
  19. (en) Jessica Oak, « Epik High Explores Dark, Personal Struggles & Tells Off Haters on 'Shoebox' Album », sur Billboard, (consulté le 7 juillet 2016).
  20. (en) Maria Sherman, « Epik High Discuss "Sad Fun" Hip Hop & K-Pop at SXSW 2015 », sur Fuse, (consulté le 7 juillet 2016).
  21. (en) Tamar Herman, « Epik High on Being First Major South Korean Act to Play Coachella: 'It Feels Like a Miracle' », sur Billboard, (consulté le 7 juillet 2016)
  22. (en) Jason Lipshutz, « Inside Epik High’s K-Pop Coachella Takeover », sur Fuse, (consulté le 7 juillet 2016).
  23. (ko) « 2014 Bugs Awards Winners and Nominees » (consulté le 2 janvier 2015).
  24. (ko) "2004 M.net Korean Music Festival Winners list". MAMA.
  25. (ko) "2005 M.net Korean Music Festival Winners list". MAMA. Retrieved 2014-06-12.
  26. (ko) "2007 Mnet KM Music Festival Part1". MAMA.
  27. (ko) "2007 M.net Korean Music Festival Winners list". MAMA. Retrieved 2014-06-12.
  28. a et b (en) "2008 Mnet KM Music Festival Part1". MAMA.
  29. (ko) "2008 M.net Korean Music Festival Winners list" MAMA.
  30. "2009 Mnet Asian Music Awards Part1". MAMA.
  31. (en) Hicap, Jonathan M., « Controversial Mnet Asian Music Awards bares nominees », Manila Bulletin, Manila Bulletin Publishing (consulté le 12 février 2011).
  32. "2012 M.net Korean Music Festival Winners list". MAMA. Retrieved 2014-06-12.
  33. "2014 M.net Korean Music Festival Winners list". MAMA.