Eldar Riazanov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Riazanov.
Eldar Riazanov
Description de cette image, également commentée ci-après

Eldar Riazanov en 2008.

Naissance
Samara,
Flag of the Soviet Union.svg Union soviétique
Nationalité Flag of the Soviet Union.svg Soviétique puis Drapeau de la Russie Russe
Décès (à 88 ans)
Moscou, Drapeau de la Russie Russie
Profession Réalisateur
Films notables La Nuit de carnaval
L'Ironie du sort
Site internet http://eldar-ryazanov.ru/

Eldar Alexandrovitch Riazanov (en russe : Эльдар Александрович Рязанов) est un réalisateur russe, né le à Samara et mort le à Moscou, spécialiste des comédies[1],[2]. Il est notamment l'auteur de L'Ironie du sort sorti en 1975, considéré comme le film culte par plusieurs générations de cinéphiles dans son pays[3],[4],[5],[6],[7]. Il est distingué Artiste du peuple de l'URSS en 1984.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le réalisateur est le fils d'agent du Service des délégués commerciaux de l'URSS à Téhéran, Alexandre Riazanov, et son épouse Sophia Schustermann (1902-1969). La famille habite au no 120, rue Frounze à Samara. Peu après, ils s'installent à Moscou. Les parents divorcent au milieu des années 1930. Eldar est élevé par le second mari de sa mère, Léon Kopp (1899-1985), cadre à l'Institut de géologie de l'Académie des sciences d'URSS.

Il fait ses études à l'Institut national de la cinématographie, dans la classe de maître de Grigori Kozintsev[8]. Diplômé en 1950, il travaille pendant cinq ans au studio central du film documentaire de Moscou, où il réalise les épisodes des séries de communication télévisuelle Pionerya («Пионерия»), Novosti dnya («Новости дня»), Sovetski sport («Советский спорт»), ainsi que plusieurs court-métrages documentaires. À partir de 1955, sa carrière se poursuit à Mosfilm dont le directeur artistique de l'époque Ivan Pyriev l'encourage à s'essayer à la comédie. Riazanov remporte un immense succès public et critique avec son premier film dans ce genre, La Nuit de Carnaval, qui arrive à la 1re place par le nombre de spectateurs en 1956 (48,64 millions) et propulse ses acteurs principaux, les jeunes Lioudmila Gourtchenko et Youri Belov, au rang de célébrités nationales. Riazanov s'affirme à partir de ce moment comme l'un des plus grands réalisateurs de son époque. En collaboration avec le scénariste Émile Braguinski, il signe les films devenus de grands classiques du cinéma soviétique comme Attention, automobile (1966), Romance du bureau (1977) ou encore Une gare pour deux (1982), qui sera projeté au festival de Cannes 1983[9].

Parallèlement à sa carrière de réalisateur Riazanov présente l'émission de télévision consacrée au cinéma Kinopanorama en 1979-1985[10].

En 1993, il lance avec Youri Nikouline l'émission de télévision humoristique Club du Perroquet Blanc (Белый попугай).

En 2007, sur la chaîne de télévision publique Rossiya K, il présente un nouveau projet Chez Eldar Riazanov («В гостях у Эльдара Рязанова»), une série de rencontres en direct avec les invités du monde de cinéma russe[9].

La santé du réalisateur devient précaire les dernières années. Il est hospitalisé à plusieurs reprises en 2014 et en 2015. Il meurt de l'insuffisance cardiaque le [5]. Il sera inhumé au cimetière de Novodevitchi.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Première épouse, Zoïa Petrovna Fomina (1924-1999), est une camarade d'études de l'Institut national de la cinématographie, par la suite réalisatrice du cinéma documentaire. Ensemble, ils ont une fille Olga Riazanova (née en 1951), diplômée de l'Université d'État de Moscou, elle est critique de cinéma. Le petit-fils, Dmitri Vitalievitch Troyanski, est un journaliste de télévision et écrivain[11].

Seconde épouse - Nina Grigorievna Skouybina (1930-1994), rédacteur des studios Mosfilm.

Troisième épouse - Emma Valerianovna Abaïdoullina.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Auteur de poèmes, de paroles et de chansons[modifier | modifier le code]

Dans les films :


Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • La filmographie a été complétée avec celle figurant dans les bonus du DVD La Nuit de carnaval et la page Wikipédia en russe qui lui est consacrée.
  1. « Décès d'Eldar Riazanov, réalisateur populaire de l'époque soviétique », sur francetvinfo.fr (consulté le 22 décembre 2015)
  2. « Décès du réalisateur russe Eldar Riazanov. », sur russieinfo.com, (consulté le 22 décembre 2015)
  3. « Décès du réalisateur russe Eldar Riazanov, auteur de "L'ironie du sort". », sur leparisien.fr, (consulté le 22 décembre 2015)
  4. (ru) « Режиссер Эльдар Рязанов скончался в Москве на 89-м году жизни. », sur ria.ru,‎ (consulté le 2 décembre 2015)
  5. a et b (ru) « Сегодня ночью не стало Эльдара Рязанова: он скончался на 89-м году жизни от острой сердечной недостаточности. », sur ntv.ru,‎ (consulté le 2 décembre 2015)
  6. (en) « Eldar Ryazanov Soviet comedy film giant dies », sur bbc.com, (consulté le 2 décembre 2015)
  7. (en) « Eldar Ryazanov, Russian Film Director Known for His Satire, Dies at 88 », sur nytimes.com, (consulté le 2 décembre 2015)
  8. (ru) Владимир Астапкович, « Режиссер Эльдар Рязанов. Биография. », sur tass.ru,‎ (consulté le 2 décembre 2015)
  9. a et b (ru) « Биография режиссера Эльдара Рязанова. », sur ria.ru,‎ (consulté le 2 décembre 2015)
  10. (ru) « Кинопанорама. », sur tvmuseum.ru (consulté le 2 décembre 2015)
  11. (ru) Галина Ушкова, « Любовные секреты Эльдара Рязанова. », sur eg.ru,‎ (consulté le 2 décembre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]