Edward Curtiss

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Edward Curtiss
Description de cette image, également commentée ci-après

La Femme en vert (1945) :
Eve Amber, Nigel Bruce et Basil Rathbone

Naissance
Los Angeles
Californie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 72 ans)
Los Angeles (Hollywood)
Californie, États-Unis
Profession Monteur
Films notables Notre-Dame de Paris
Scarface
Les Démons de la liberté
Winchester '73
Séries notables Rawhide
La Quatrième Dimension

Edward Curtiss (parfois crédité Edward Curtis) est un monteur américain (membre de l'ACE), né le à Los Angeles, ville où il est mort — quartier d'Hollywood — le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma, Edward Curtiss débute comme monteur sur Notre-Dame de Paris de Wallace Worsley (1923, avec Lon Chaney et Patsy Ruth Miller). Suivent jusqu'en 1961 cent-vingt-deux autres films américains, dont Scarface (1932, avec Paul Muni et Ann Dvorak) et Les Chemins de la gloire (1936, avec Fredric March et Warner Baxter), tous deux réalisés par Howard Hawks, Les Démons de la liberté de Jules Dassin (1947, avec Burt Lancaster et Hume Cronyn), le western Winchester '73 d'Anthony Mann (1950, avec James Stewart et Shelley Winters), ou encore Le Salaire du diable de Jack Arnold (1957, avec Jeff Chandler et Orson Welles).

Le Vandale d'Howard Hawks et William Wyler (1936, avec Edward Arnold et Joel McCrea) lui vaut son unique nomination à l'Oscar du meilleur montage.

Pour la télévision, Edward Curtiss contribue à quatre séries, depuis Rawhide (un épisode, 1959) jusqu'à La Quatrième Dimension (quatre épisodes, 1963), après quoi il se retire.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Série La Quatrième Dimension, épisode Jess-Belle (1963) : James Best, Laura Devon et Anne Francis

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]