Dominique Andolfatto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dominique Andolfatto
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité

Dominique Andolfatto, né en 1961, ancien élève de l'Institut d'études politiques de Grenoble, est un chercheur en science politique français, spécialiste du syndicalisme et des relations professionnelles. Il est professeur en science politique à l'Université de Bourgogne-Franche-Comté, chercheur au Credespo. Il enseigne à la Faculté de droit de Dijon après avoir enseigné à l'Institut d'études politiques de Grenoble puis à la Faculté de droit de Nancy. Il a été chercheur au CNAM. Il a publié plusieurs ouvrages sur le syndicalisme, les relations industrielles, les partis et le personnel politiques (en particulier le Parti Communiste Français (PCF) et la sociologie des parlementaires). Ses travaux mettent l'accent sur des dimensions souvent négligées des organisations syndicales : les implantations syndicales (et l'évolution des taux de syndicalisation), la sociologie des adhérents, la sélection des dirigeants, les modes de fonctionnement internes, les ressources, la pratique et la portée de la négociation avec les employeurs et l'État (dont l'implication des syndicats dans la fabrique des politiques publiques et l'impact de celles-ci sur les organisations syndicales), les élections professionnelles, les conflits sociaux… Avec Dominique Labbé, il analyse régulièrement l'actualité sociale dans les revues "Commentaire" et "Le Débat". Avec Alexandra Goujon et Agnès Alexandre-Collier, il anime un projet de recherche sur le renouvellement militant au sein et aux marges des partis politiques. Page personnelle : http://credespo.u-bourgogne.fr/equipe/sciences-politiques/388-andolfatto-dominique.html

Bibliographie sélective

  • Syndicats et dialogue social : les modèles occidentaux à l’épreuve, Bruxelles, PIE Peter Lang, 2016 (co-direction avec Sylvie Contrepois)
  • "Le Front national et les ouvriers. Longue histoire ou basculement [Débat avec S. Crépon, M. Fontaine, F. Gougou, H. Favre]", Radicalités, Fondation Jean Jaurès, n° 3, 2016.
  • Les partis politiques, ateliers de la démocratie, Editions de l’Université de Bruxelles, coll. Science politique, 2016 (co-direction avec Alexandra Goujon).
  • L’opinion publique. De la science politique au droit, Institut universitaire Varennes, LGDJ / L’Extenso, Paris, 2016 (co-direction avec Romain Rambaud).
  • Les syndicats en France, La Documentation française, Paris, 2013, 3e édition (direction de l'ouvrage).
  • Sociologie des syndicats, La Découverte, Paris, coll. Repères, 2011, 3e édition (avec Dominique Labbé).
  • Histoire des syndicats (1906-2010), Seuil, Paris, 2011, 2e édition (avec Dominique Labbé).
  • L’adieu aux régionales ? Crise du vote et réforme territoriale, Civitas Europa (revue d’étude juridique et politique sur l’Etat), Editions Bruylant, Bruxelles, n° 27, 2011 (direction).
  • Toujours moins ! Déclin du syndicalisme à la française, Gallimard, Paris, 2009 (avec Dominique Labbé).
  • Les syndiqués en France. Qui ? Combien ? Où ?, Liaisons / Kluwer, Rueil-Malmaison, 2007 (avec Dominique Labbé).
  • Les transformations des syndicats français. Vers un nouveau modèle social ?, Revue française de science politique [numéro sur les groupes d’intérêts coordonné par S. Sauruger et E. Grossman], n° 2, 2006, p. 281-297 (avec Dominique Labbé).
  • PCF : de la mutation à la liquidation, Editions du Rocher, Paris-Monaco, 2005.
  • Les partis politiques : quelles perspectives ?, L'Harmattan, Paris, coll. Logiques politiques, 2001 (co-direction avec Fabienne Greffet et Laurent Olivier).
  • Un demi-siècle de syndicalisme en France et dans l'Est, Presses universitaires de Nancy, 1998 (co-direction avec Dominique Labbé).
  • La CGT. Organisation et audience depuis 1945, La Découverte, Paris, coll. Recherches, 1997 (avec Dominique Labbé).
  • L'univers des élections professionnelles. Travail et société au crible des urnes, Editions ouvrières / Editions de l'Atelier, Paris, 1992.