Discussion:Biens communs

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives

Mauvais usage du terme[modifier le code]

Il est clairement dit que Les biens communs se distinguent d'un bien public caractérisé par sa non-rivalité et quelques phrases plus loin au sujet des biens immatériels: Ces biens communs ont la particularité d'être non rivaux.

Donc la classification juste est :

- un bien non marchand matériel est un bien commun

- un bien non marchand immatériel est un bien public

C'est donc un abus de langage de parler de bien commun pour un bien immatériel. D'ailleurs, on parle de "sortie dans le domaine public" pour une œuvre immatérielle et non de "sortie dans le domaine commun".

Les articles en Anglais sont plus clairs sur ce point.

Certains auteurs, dont P. Aigrain entretiennent la confusion pour promouvoir et étendre des pratiques sur les communs matériels à des biens immatériels, alors que la logique économique n'est pas la même, par nature.

De plus, la Tragédie des communs n'a pas de sens pour un bien immatériel. Pelinquin (d) 7 août 2013 à 11:17 (CEST)

  • Abus de langage ou autre signification ? C'est vrai que l'usage de "bien commun" dans le contexte de l'immatériel ne sert, pour les économistes, pas à qualifier un mode de propriété. Une émission de radio privée, écoutable gratuitement par tous, relève d'un bien commun. Mais de nombreuses "personnes" (auteurs, politiques, collectifs comme Savoirscom1 ) utilisent le terme dans une acception différente, plus vague, en tout cas plus chargée politiquement. Le bien commun s'oppose alors à la marchandisation, et, plus généralement, à l'appropriation exclusive d'un bien. Le savoir, le langage, sont des biens communs en ce sens là. Ce sens se rapproche du bien commun en philosophie. Il sert, comme vous dites, dans une acception polémique, et l'article entretient en effet la confusion. Il me semble néanmoins que ce sens demeure légitime Ce qui différencie nénamoins toujours biens communs immatériels et biens publics réside dans le mode de gouvernance et la capacité d'une ressource à faire communauté. Sans doute, il y a chevauchement. Néanmoins, il y a une différence d'accent et de projet politique qui légitime à mon avis la notion. Zythème (discuter) 11 octobre 2013 à 22:32 (CEST)

Gestion collective des biens communs informationnel ![modifier le code]

Si c'est le mode de gestion qui distingue un bien commun informationnel d'un bien public, alors il faudrait préciser exactement ce que l'on entend par collectif! Ce type de bien immatériel est obligatoirement géré sur Internet, donc à cout marginal nul. Or un fichier sur Internet est déposé sur un ou plusieurs nœuds du réseau, et il est techniquement possible par un protocole P2P de partager gratuitement ce contenu. La gestion étant automatisée par le Net, elle n'a rien de collectif, ni d'individuelle, donc la définition d'un bien commun informationnel n'apporte rien par rapport à celle du bien public. En revanche, elle peut s'identifier à la pratique du partage non marchand Si le partage non marchand est recommandé pour les résultats de recherche, les support à l'éducation ou les œuvres historiques digitalisées, il est dangereux de vouloir extrapoler ce principe à toutes les œuvres culturelles digitales, sans régler le problème de la rémunération des créateurs encore vivants et ne pouvant pas nécessairement être subventionnés par l’État ou des organismes privés. Légaliser le partage non marchand revient à défendre sur le Net une liberté de cueillette dans un système marchand traditionnel. Ce n'est qu'avec l’apparition du Partage Marchand (voir Merchant Sharing) qu'une solution pérenne et démocratique peut être trouvée pour financer la création sur Internet, mais cette solution serait retardée ou empêchée par la liberté de cueillette digitale, car toute œuvre seraient disponible gratuitement et créerait une concurrence déloyale à celle disponible directement auprès de son créateur. Les autres solutions basée sur la Contribution Créative sont peu réalistes ou basée sur le don reste obligatoirement minoritaire dans toute société.Pelinquin (discuter) 20 janvier 2014 à 16:47 (CET)

Si l'on sous entend par collectif, que celui qui crée le fichier Bittorrent ou ceux qui l'utilisent ne sont pas les créateurs du bien immatériel, c'est en effet un effet collectif de priver d'un revenu les auteurs! Quand bien même les industries culturelle abusent et se justifient par un Droit d'Auteur inadapté au Net, peut-on parler de "gestion collective" à la "robin des bois", ou s'agit-il plus d'une action finalement très individuelle, voir égoïste vis à vis des artistes ? Au moins "Robin des bois" ne niait pas être un voleur, alors que parmi les soit disant nombreux intellectuels et chercheurs (références requise dans l'article) qui soutiennent les communs informationnels, fort peu sont ceux qui avouent venter la liberté de cueillette numérique ! Pelinquin (discuter) 20 janvier 2014 à 17:13 (CET)

Le piratage ne correspond pas à un bien commun informationnel puisqu'il réutilise le contenu d'autrui. Dans un bien commun, c'est également la production du bien et des règles qui doivent être communautaires. Zythème Paroles dégelées 20 janvier 2014 à 17:38 (CET)
Tout-à-fait. Une création intellectuelle, artistique ou scientifique ne devient un bien commun que lorsqu'elle est produite, gérée et reconnue comme telle. En ce sens Wikipédia est un bien commun, enrichi par une communauté de contributeurs et défrayée (car les coûts d'hébergement ne sont pas nuls) par une communauté de donateurs. Accessoirement, je méfie fortement des discours qui considèrent que l'automatisation permet de se priver de toute intervention humaine : à ma connaissance l'architecture des algorithme découle toujours de choix humains préalables. Alexander Doria (d) 20 janvier 2014 à 17:46 (CET)
Pourquoi alors dans la proposition de P. Aigrain, soutenue par Savoircom1 et LQDN, la demande de "légalisation du partage non marchand" est explicite et concerne bien TOUTES les œuvres protégées ou pas ? Si le piratage ne correspond pas à un bien commun informationnel , peut-on l'écrire dans Wikipedia ?...je suis certain que plus d'un lecteur serrait surpris !...Je ne parlais pas des créations scientifiques pour lesquelles la diffusion est ou devrait être naturelle (j'utilise HAL comme chercheur, mais je n'ai pas besoin d'une réplication P2P), mais des œuvres culturelles dont les auteurs sont encore vivants et qui alimentent en majorité les réseaux P2P. Ne mélangeons pas! Pelinquin (discuter) 22 janvier 2014 à 09:23 (CET)

Retrait du bandeau de Bibliographie[modifier le code]

Bonjour. J'ai retiré trois titres dont la totalité du livre avait peu avoir avec le sujet, mais ce ne sont pas ceux marqués par l'auteur du bandeau. J'ai donc aussi supprimé ces marques. Cordialement, Gugen, 83.202.79.3 (discuter) 13 mai 2015 à 16:47 (CEST)

Critiques[modifier le code]

Je me suis permis d'ajouter un paragraphe critiques afin de rendre l'article plus objectif :

Face à la menace que fait peser la notion de biens communs sur la notion de propriété individuelle et d'initiative individuelle, et donc d'une remise en cause de la responsabilité individuelle, Rudolf Steiner propose un outil juridique plus adapté, celui de doit d'usage de la propriété. Ainsi ce droit d'usage permet à une personne jugée apte grâce à ses compétences, à utiliser telle ou telle ressource (comme des moyens de production), tant qu'il l'utilise pour le profit de la société. Lorsqu'il ne souhaite plus ou ne peut plus utiliser cette ressource, cette dernière est alors transmise à une nouvelle personne apte à l'utiliser.

Approbation de la critique[modifier le code]

Bonjour. L'ajout est tout à fait dans l'esprit de Wikipédia. Cordialement.gugen (d) (discuter) 22 mai 2015 à 17:42 (CEST)

Fusion entre Bien public impur et Biens communs[modifier le code]

Discussion transférée depuis Wikipédia:Pages à fusionner
Les articles Bien public impur et biens communs désignent la même chose : des biens rivaux mais non exclusifs. Ce sont deux synonymes dans la littérature économique. Il faudrait donc fusionner les deux articles. Pour le titre de l'article final, j'hésite entre Bien public impur ou Bien commun (économie) (je ne vois pas pourquoi on mettrait le titre au pluriel). --PAC2 (discuter) 21 février 2017 à 23:12 (CET)

  • Pour ma part je suis d'accord avec la fusion.gugen (d) (discuter) 22 février 2017 à 09:12 (CET)
  •  Conserver Je suis (le créateur de l'article) plutôt pour la conservation, pour ne pas complexifier l'article bien commun (ces notions n'étant déjà pas toujours faciles à comprendre, pour les francophones notamment quand une partie des sources étaient en anglais) --Lamiot (discuter) 24 février 2017 à 13:27 (CET)
    Notification Lamiot : Il ne s'agit pas de supprimer l'article mais de fusionner deux articles qui renvoient au même concept. Un bien public impur et un bien commun sont deux terminologies pour caractériser des biens rivaux mais non-excluables. --PAC2 (discuter) 24 février 2017 à 19:40 (CET)
  • Pour la fusion et le renommage proposé. --A1AA1A (discuter) 10 mars 2017 à 21:32 (CET)
  • Pour, article trop court. Elfast (discuter) 16 mars 2017 à 18:51 (CET)

Ok, je fusionne --PAC2 (discuter) 8 avril 2017 à 16:45 (CEST)

Fait, on s'est marché sur les pieds pour la fusion. Dsl. --Nouill 21 avril 2017 à 01:02 (CEST)

Notification Nouil : En fait, c'est un peu de ma faute. J'ai proposé une fusion parce que dans mon esprit bien commun et bien public impur, c'est la même chose au sens de la théorie économique (bien rival non exclusif). Quand j'ai voulu fusionner en pratique je me suis aperçu qu'en fait le contenu de l'article biens communs portait sur la notion de communs (biens gérés collectivement) plutôt que de bien public impur et j'avoue avoir laissé le problème de côté. Mon avis maintenant, c'est qu'il faudrait proposer une fusion entre le contenu actuel de l'article biens communs et l'article communs et créer une redirection de l'article bien commun vers l'article bien public impur. --PAC2 (discuter) 21 avril 2017 à 10:55 (CEST)