Dimitrovgrad (Bulgarie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dimitrovgrad.
Dimitrovgrad
Димитровград
Blason de Dimitrovgrad
Héraldique
Image illustrative de l'article Dimitrovgrad (Bulgarie)
Administration
Pays Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Oblast oblast de Khaskovo
Code postal 6400
Démographie
Population 38 217 hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 42° 03′ nord, 25° 36′ est
Altitude 125 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bulgarie

Voir sur la carte administrative de Bulgarie
City locator 14.svg
Dimitrovgrad

Dimitrovgrad (en bulgare : Димитровград) est une ville de l'oblast de Khaskovo, dans le sud de la Bulgarie. Sa population s'élevait à 38 217 habitants en 2011[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville a été fondée en 1947 à la suite d'une décision du gouvernement communiste de l'époque par des brigades spéciales et baptisée du nom du dirigeant communiste Georgi Dimitrov (1882-1949). La date officielle de la création de la ville est le , mais sa construction et son expansion se poursuivirent de manière intensive pendant plusieurs années. Trois villages (Rakovski, Mariino et Tchernokonivo) qui existaient à son emplacement furent réunis pour former Dimitrovgrad. L'objectif de cette ville nouvelle était la création d'un nouveau centre industriel moderne en même temps qu'une vitrine du régime communiste.

En 1992, le monument de Georgi Dimitrov, l'homme politique dont la ville porte le nom, fut enlevé par les nouvelles autorités. Mais cette décision s'avéra très impopulaire et en 2012, le conseil municipal de Dimitrovgrad prit la décision de remettre en place la statue de Dimitrov. Cependant, à ce jour, la statue n'est toujours pas redressée. Elle demeure toujours à même le sol, cachée derrière un bâtiment d'une jardinerie placée dans le principal parc de la ville.

Économie[modifier | modifier le code]

La principale entreprise industrielle de Dimitrovgrad est une cimenterie de la société Vulkan Cement, filiale depuis 1999 du groupe italien Italcementi[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Vlady Nicolov, « Dimitrovgrad : quand l'identité cherche à s’émanciper du symbole », Revue Regard sur l'Est, dossier « Les Villes nouvelles à l'Est », 2007 [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Dimitrovgrad, Bulgarie