Die Lösung

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Portrait de Bertolt Brecht.

Die Lösung (La Solution) est un célèbre poème du dramaturge et poète allemand Bertolt Brecht à propos de l'insurrection de juin 1953 en Allemagne de l'Est. Écrit à la mi-1953, il critique le gouvernement et ne fut pas publié à l'époque[1],[2],[3]. Il parut pour la première fois en 1959 dans le journal d'Allemagne de l'Ouest Die Welt. Ce poème fait partie du recueil des Élégies de Buckow.

Contexte[modifier | modifier le code]

Le 17 juin 1953, en Allemagne de l'Est, des insurrections ouvrières dirigées dans un premier temps contre une hausse des cadences de travail sont réprimées dans la violence avec le soutien de troupes soviétiques[4]. Brecht affirme son soutien au Parti socialiste unifié d'Allemagne (en allemand : Sozialistische Einheitspartei Deutschlands, SED) dans une lettre envoyée à Walter Ulbricht, mais il n'adhère qu'aux valeurs communistes que porte le parti, non aux actes commis par ce dernier.

Lors de la parution de la lettre dans le quotidien est-allemand Neues Deutschland du 21 juin 1953, la phrase suivante est supprimée[5] :

Die große Aussprache mit den Massen über das Tempo des sozialistischen Aufbaus wird zu einer Sichtung und zu einer Sicherung der sozialistischen Errungenschaften führen.

« La grande discussion avec les masses concernant le rythme de la construction socialiste aura pour résultat un filtrage et une consolidation des réalisations socialistes. »

Dans cette phrase, Brecht met en avant l'importance du dialogue avec le peuple pour mener à bien la révolution socialiste.

Neues Deutschland ne publie de cette lettre que la phrase suivante :

« Je tiens à vous exprimer en ce moment mon attachement au parti de l'Unité socialiste[6]. »

Ainsi, seul est diffusé son message de soutien au régime après le sanglant évènement de l'insurrection de juin 1953, message qui est donc interprété comme un rejet du peuple et un soutien aux représailles violentes de la SED. Cette prise de position faussée fut considérée par les occidentaux comme celle de Brecht pendant de nombreuses années[6]. Néanmoins, Brecht s'oppose avec ferveur à la répression, comme le prouve le poème La Solution qu'il rédige peu après.

Élaboration[modifier | modifier le code]

C'est lors de l'été 1953 dans sa résidence secondaire à Bukow que Brecht revient avec son poème engagé La Solution sur les évènements du 17 juin 1953 grâce, notamment, à l'emploi du lyrisme. La formule « Le gouvernement doit élire un nouveau peuple » avait déjà été consignée par Brecht dès les années 1930 dans son carnet personnel[7], dont il ne reste aujourd'hui que quelques fragments. L'origine du poème est l'article Wie ich mich schäme![8],[9],[10] (« Comme j’ai honte ») de Kurt Barthel, premier secrétaire de l'Union des écrivains de l'Allemagne de l'Est (jusqu'en 1954, puis membre de la direction) et candidat au comité central de la SED[11] paru dans le quotidien Neues Deutschland du 20 juin 1953, dans lequel il s'adresse aux ouvriers :

Da werdet ihr sehr viel und sehr gut mauern und künftig sehr klug handeln müssen, ehe euch diese Schmach vergessen wird. Zerstörte Häuser reparieren, das ist leicht. Zerstörtes Vertrauen wieder aufrichten ist sehr, sehr schwer.

« Vous devrez bâtir beaucoup et bien ; et agir intelligemment à l'avenir, avant d'oublier votre honte. Réparer les maisons détruites, c'est facile. Rebâtir une confiance trahie est très, très difficile. »

Le poème La Solution est donc une référence ironique à cet article.

Texte[modifier | modifier le code]

Die Lösung La Solution

Nach dem Aufstand des 17. Juni
Ließ der Sekretär des Schriftstellerverbands
In der Stalinallee Flugblätter verteilen
Auf denen zu lesen war, daß das Volk
Das Vertrauen der Regierung verscherzt habe
Und es nur durch verdoppelte Arbeit
zurückerobern könne. Wäre es da
Nicht doch einfacher, die Regierung
Löste das Volk auf und
Wählte ein anderes?
[12]

Après l'insurrection du 17 juin,
Le secrétaire de l'Union des écrivains
Fit distribuer des tracts dans la Stalinallée.
Le peuple, y lisait-on, a par sa faute
Perdu la confiance du gouvernement
Et ce n'est qu'en redoublant d'efforts
Qu'il peut la regagner.
Ne serait-il pas
Plus simple alors pour le gouvernement
De dissoudre le peuple
Et d'en élire un autre ?

Publication[modifier | modifier le code]

Brecht n'a publié de son vivant que six poèmes des Élégies de Buckow. Die Lösung n'en faisait pas partie. Le poème fut tout d'abord publié dans le journal ouest-allemand Die Welt en 1959, puis lors de la première parution des Élégies de Buckow qui furent éditées en 1964 à Francfort-sur-le-Main[13].

Helene Weigel, épouse de Brecht, l'a elle-même inclus aux Poèmes de l'édition de 1969.

Références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Cambridge Companion to Brecht, Cambridge University Press, (ISBN 9780521857093), p. 239.
  2. (en) Russell Hardin, Democracy and Trust, Cambridge University Press, (ISBN 9780521646871), p. 40.
  3. (en) Glen Newey, Does Truth Matter? Democracy and Public Space, New York, Springer, (ISBN 9781402088483), chap. The People Versus the Truth: Democratic Illusions, p. 90.
  4. « Bertolt Brecht, Heiner Müller et le 17 juin 1953 en RDA (esquisse) - Le SauteRhin », sur lesauterhin.eu (consulté le 15 octobre 2016).
  5. (de) Bertolt Brecht, Große kommentierte Berliner und Frankfurter Ausgabe., Suhrkamp, 1988-1999, p. 178.
  6. a et b « Brecht et son théâtre de part et d’autre du rideau : l’œuvre du dramaturge dans le conflit interallemand », sur cle.ens-lyon.fr, (consulté le 15 octobre 2016).
  7. (de) Jan Knopf (directeur de collection), Brecht-Handbuch, Stuttgart, J.B.Metzler (no 2 S.416 f), .
  8. (de) KuBa, « Wie ich mich schäme », Neues Deutschland,‎ , p. 3Extrait également diffusé par tract dans Der Spiegel.
  9. (de) der Spiegel, « JUNI-AUFSTAND: Wie ich mich schäme - DER SPIEGEL 27/1953 », sur spiegel.de, (consulté le 5 mai 2017).
  10. (de) Werner Mittenzwei, Das Leben des Bertolt Brecht oder der Umgang mit den Welträtseln, t. 2, Francfort-sur-le-Main, Suhrkamp, , p. 533.
  11. (de) « BARTHEL, KURT WALTER - Biographische Angaben aus dem Handbuch „Wer war wer in der DDR?“ », sur bundesstiftung-aufarbeitung.de (consulté le 5 mai 2017).
  12. (de) Bertolt Brecht: Poetry and Prose, Continuum, (ISBN 9780826415059, lire en ligne).
  13. Erste Veröffentlichungen von Buckower Elegien:
    • Sinn und Form, Heft 6, 1953 (Auswahl, ohne Die Lösung)
    • Versuche 31, Heft 13, Der kaukasische Kreidekreis, Weite und Vielfalt der realistischen Schreibweise. Die Buckower Elegien. Suhrkamp, Berlin 1954 und Aufbau, Berlin 1954 (ohne Die Lösung)
    • Die Welt druckte das Gedicht am 9. Dezember 1959 „an entlegener Stelle“.
    • Gedichte im Exil, Buckower Elegien. Insel-Bücherei Nr. 810, Insel, Frankfurt am Main 1964
    • Gedichte, Band VII, Buckower Elegien, Gedichte im Exil, Späte Gedichte, 1947–1956. Suhrkamp, Frankfurt am Main 1964
    • Gedichte, Bd. VII, 1948–1956, Buckower Elegien, In Sammlungen nicht enthaltene Gedichte, Gedichte und Lieder aus Stücken. Aufbau, Berlin und Weimar 1969