Tectiforme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Un tectiforme de la grotte de Bernifal, en Dordogne

Dans le cadre de l'étude de l'art pariétal paléolithique, le terme « tectiforme » désigne un signe rappelant la forme d'un toit.

Ces signes énigmatiques, plus ou moins géométriques et complexes, ont initialement été interprétés comme des figurations de huttes ou de pièges. D'après A. Leroi-Gourhan, il s'agirait de symboles féminins.

Les premier tectiformes gravés ont été identifiés en 1902 dans la grotte des Combarelles[1].

Des tectiformes sont présents dans l'art franco-cantabrique, notamment à Altamira, Bernifal, Font-de-Gaume et La Mouthe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]