Gravures rupestres du Tassili

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La gazelle couchée à Tin Taghirt

Les Gravures rupestres du Tassili n'Ajjer (Algérie), d'âge néolithique, datant d'environ 9-10 000 ans[1], présentent de nombreuses affinités avec celles du Sud-oranais (Algérie) et du Fezzan (Libye).

Après avoir relevé les peintures du Tassili du Hoggar en 1956–1957, Henri Lhote entreprend en 1959 de faire l'inventaire des gravures de l'Oued Djerat, découvertes en 1932.

À la fin des années 1990 et années 2000, de nouvelles études corroborées par l'aveu d'un ancien membre de l'équipe archéologique, ont démontré qu'une partie des œuvres sont des faux réalisés lors des fouilles menées par Henri Lhote, sans que ce dernier n'en soit informé[2].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. OSL dating of quaternary deposits associated with the parietal art of the Tassili-n-Ajjer plateau (Central Sahara), Mercier et al. 2012, Quaternary Geochronology, Volume 10, July 2012, Pages 367–373
  2. http://www.scienceshumaines.com/un-faux-prehistorique-demasque_fr_5421.html

Bibliographie sélective[modifier | modifier le code]

Sources utilisées pour la rédaction de cet article :

  • Document utilisé pour la rédaction de l’articleVaufrey (Raymond), Préhistoire de l'Afrique, tome II, Au nord et à l'est de la grande forêt, Tunis, Service des Publications et échanges de l'Université de Tunis, 1969 (372 p.), pp. 153-154.
  • Document utilisé pour la rédaction de l’articleLhote (Henri), Les gravures rupestres de l'Oued Djerat (Tassili-n-Ajjer), Mémoires du Centre de Recherches Anthropologiques, Préhistoriques et Ethnographiques, SNED, Alger, 1976 (2 tomes, 830 pages et nombreuses planches).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Principales zones de gravures rupestres du Nord de l'Afrique
Gravures du Sud-oranais
Autres ensembles comparables de gravures
Autres

Liens externes[modifier | modifier le code]