Devin Townsend

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Townsend.
Devin Townsend
Description de cette image, également commentée ci-après

Devin Townsend en concert en 2012

Informations générales
Surnom Hevy Devy
Nom de naissance Devin Garrett Townsend
Naissance (44 ans)
New Westminster, Canada
Genre musical Metal progressif, metal industriel, heavy metal
Instruments Guitare, chant, basse, clavier
Années actives Depuis 1993
Labels Hevy Devy Records
Site officiel hevydevy.com

Devin Townsend, né le à New Westminster, est un musicien multi-instrumentiste (entre autres chanteur, guitariste et claviériste) canadien, exerçant dans différents styles de heavy metal.

Il mène une carrière solo, mais aussi et surtout avec ses différents groupes Strapping Young Lad, The Devin Townsend Band (de 2003 à 2004) et le Devin Townsend Project (depuis 2009). Il apparaît également sur de nombreux albums en tant qu'invité (Front Line Assembly, Paradise Lost, Ayreon, Gojira…) et/ou producteur (Soilwork, Lamb Of God, Bleeding Through, Gwar, Zimmer's Hole…). Il a aussi enregistré quelques démos en compagnie de Jason Newsted (alors dans Metallica) à travers IR8 (trio comprenant aussi Tom Hunting d'Exodus) et Tree Of The Sun (quatuor avec Scott Reeder de Kyuss et Dale Crover des Melvins).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et débuts[modifier | modifier le code]

Devin Townsend est né le à New Westminster, dans la banlieue de Vancouver, au Canada[1]. Il commence par pratiquer le banjo à l'âge de cinq ans, puis la guitare à douze ans[2]. Alors qu'il est au lycée, il participe à plusieurs groupes de la scène locale de Vancouver, et fonde le groupe Grey Skies qui sera connu plus tard sous le nom de Noisescapes[2]. Il se fait alors remarquer en envoyant la démo de son groupe au label Relativity Records, parmi d'autres. Le label répond positivement et lui permet de travailler sur le premier album du groupe Noisescapes, Promise. Steve Vai, qui est alors signé chez Relativity, le repère, impressionné par ses capacités vocales, et décide de l'employer dans son prochain projet[1]. Cela le mène à participer en tant que chanteur principal à l'album Sex & Religion de Vai, sorti en 1993[2]. Townsend part ensuite en tournée avec Vai pour promouvoir l'album. Après cela, il part en tournée avec le groupe The Wildhearts, qui jouait en première partie des concerts de Vai. Commence également à cette occasion une longue amitié avec leur chanteur, Ginger[1]. À la même période, Townsend participe en tant que guitariste à plusieurs albums du groupe Front Line Assembly[1].

De Heavy as a Really Heavy Thing à Infinity[modifier | modifier le code]

En 1995, Townsend commence ce qui est alors un projet majoritairement solo, Strapping Young Lad. Il chante et joue de la plupart des instruments sur son premier album Heavy as a Really Heavy Thing[1], sorti en avril 1995. Il crée ensuite un album parodique pop-punk, Cooked on Phonics, sous le nom de Punky Brüster, qui sort la même année[1].

Le célèbre groupe de heavy metal anglais Judas Priest lui propose d'occuper la place vacante de chanteur en son sein après le départ de Rob Halford (une des idoles de Devin), mais celui-ci décline l'offre, préférant une indépendance artistique totale plutôt qu'une reconnaissance de masse.

Townsend mène également une carrière en solo sous son propre nom d'abord, puis sous le nom de « The Devin Townsend Band » ensuite. La parodie de musique branchée nord américaine Punky Brüster ou des œuvres comme Ocean Machine, Infinity, Terria ou plus récemment Synchestra montrent un artiste ambivalent, plein d'humour et très soucieux de la qualité de sa musique.

Ziltoid the Omniscient[modifier | modifier le code]

Devin Townsend sort en mai 2007 l'album Ziltoid the Omniscient, un album-concept humoristique racontant l'histoire d'un extra-terrestre, Ziltoid, qui décide d'attaquer la planète Terre. Cet album a la particularité d'avoir été écrit et enregistré seul par le musicien, pratiquant plusieurs instruments lui-même et utilisant des banques de sons pour la batterie.

Il marque aussi un tournant dans sa carrière musicale puisque Devin décide avec la naissance de son premier enfant de prendre une pause afin de pouvoir se consacrer à sa famille. Il confie d'ailleurs dans des conférences de presse qu'il en a assez de l’industrie du disque et de partir en tournée[réf. souhaitée]. Il annonce alors qu'il composera sa musique désormais tout seul, comme sur Ziltoid the Omniscient et qu'il passera par son site internet pour faire paraître son travail. La figurine représentant le personnage de Ziltoid sur la pochette est par ailleurs devenue une sorte de mascotte, récurrente chez Devin Townsend et présente lors de nombreux concerts.

Une suite nommée Dark Matters, contenue dans le double-album Z2, est sortie fin 2014, reprenant le personnage et l'univers créés pour le premier album. En attendant la sortie de celui-ci, une émission, Ziltoid Radio était écoutable sur le site TeamRock Radio[3].

Devin Townsend Project[modifier | modifier le code]

En 2009, il commence un nouveau projet sous le nom « Devin Townsend Project » et qui se composera de quatre albums enregistrés à chaque fois avec des musiciens différents. Le premier, Ki, est sorti en mai 2009. Addicted, le second, est sorti le 16 novembre 2009 en collaboration avec la chanteuse Anneke van Giersbergen. Le 21 juin 2011 sont sortis les deux derniers albums de la tétralogie, Deconstruction, le plus extrême et fou[4], et Ghost, le plus calme, presque ambiant.

Devin a déclaré le 2 février 2009[réf. nécessaire] :

« Ouais, 4 albums. Un hors-d’œuvre, deux plats principaux et un dessert.

Ki est le hors-d’œuvre : heavy et froid. Ki est la moelleuse introduction à l'histoire (un thème très pertinent, plutôt troublant). Addicted est l'album suivant, heavy, fun et dansant… J'aime bien les chœurs et les danses. Deconstruction (3e album) est un régal pour les fans de SYL et Ziltoid… L'album ambient, (thème du sable) clôturera le tout.

Tous chez DTP.

Ki est pratiquement terminé. Je vais partir enregistrer Addicted… (au Népal ?) Deconstruction est terminé, j'ai juste besoin de l'orchestre. Ambient sera une collection d'improvisations.

Ensuite, je pars en vacances.

No rest for the wicked. »

Le 18 septembre 2012 sort Epicloud, un nouvel album du Devin Townsend Project, sans rapport avec les quatre premiers. Il est de nouveau en collaboration avec Anneke van Giersbergen. Cet album contient une reprise du morceau Kingdom sur l'album Physicist de la carrière solo de Townsend, sorti en 2000.

En 2012, Townsend sort un double album intitulé , qui comprend à la fois un album du Devin Townsend Project, Sky Blue, et un album solo, Dark Matters, qui est la suite de Ziltoid the Omniscient sorti en 2007.

Septième album du groupe, Transcendence sort en septembre 2016. Il contient une reprise du morceau Truth réenregistré pour l'occasion, originellement sorti sur Infinity en 1998.

Style musical[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Projets[modifier | modifier le code]

Townsend (à droite) jouant avec Strapping Young Lad à Bologne, en Italie (2006).
Article connexe : Strapping Young Lad.

Townsend a conçu ses deux projets principaux, l'agressif Strapping Young Lad et ses travaux en solo plus mélodiques, comme des homologues. La musique de Strapping Young Lad était un mélange varié de genres de metal extrêmes : death metal, thrash metal, black metal et métal industriel. Les travaux en solo de Townsend, quant à eux, marient de nombreux genres et influences, avec des éléments de musique ambiante atmosphérique, de hard rock et de rock progressif, aussi bien que de pop metal et de rock d'arène. Malgré la plus grande reconnaissance mainstream de Strapping Young Lad, Townsend s'identifie plus à ses œuvres solo, et n'a jamais eu pour intention de faire de Strapping Young Lad le centre de sa musique. Il refuse d'ailleurs par la suite de jouer en concert les morceaux créés à l'époque avec Strapping Young Lad, sauf à de rares exceptions.

Style de production[modifier | modifier le code]

En tant que « fan du multipiste » autoproclamé[réf. nécessaire], Townsend a développé un style de production qui en fait sa marque de fabrique, incluant un « mur de son » (en anglais wall of sound) à couches superposées et atmosphérique. Townsend a reçu l'éloge des critiques pour ses productions, qui « sont toujours marquées par un sens de l'aventure, de l'intrigue, des atmosphères chaotiques et globalement par une pyrotechnie orale », selon Mike G. de Metal Maniacs[réf. nécessaire]. Townsend utilise principalement le logiciel Pro Tools pour produire sa musique, mais également d'autres suites telles que Steinberg Cubase, Ableton Live, et Logic Pro. Les idées musicales et le style de production de Townsend ont suscité des comparaisons avec Phil Spector et Frank Zappa[réf. nécessaire]. Townsend a effectué lui-même le mixage et le mastering pour la majorité de ses travaux solo. Il a également mixé et remixé pour d'autres artistes tels que Rammstein, August Burns Red et Misery Signals.

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Townsend utilise principalement un accordage en Open C pour guitare à six ou sept cordes. Il emploie à présent[Quand ?] également l'accordage en Open B et Open B flat (un accordage Open C réglé un ton et demi plus bas) sur ses guitares six cordes. À noter que pour les chansons Vampira et Bend It Like Bender, il est en accordage standard (EADGBE). Les techniques de Townsend varient du fingerpicking aux power chords et accords superposés, en passant par les arpèges en sweep-picking et les techniques de tapping. Il est également connu pour son utilisation abondante des effets de reverb et de delay. Il a déclaré qu'il n'avait aucun goût pour la guitare shred, en disant « musicalement ça ne fait rien pour moi », et qu'il ne fait des solos que lorsqu'il pense qu'il le peut dans le contexte de la chanson[réf. nécessaire].

Townsend a utilisé des guitares ESP de 1994 à 2009, puis est passé aux guitares Peavey. En 2011, Peavey a présenté une guitare baryton à 7 cordes signature Devin Townsend avec un micro EMG 81-7 en position chevalet et une 7 cordes EMG SA en position manche. Depuis 2012, il a aussi commencé à utiliser des guitares Framus et Sadowsky. Concernant la guitare basse, il utilise deux basses Sadowsky 5 cordes (une frettée, une sans frettes). Townsend est également connu pour son utilisation du système Fractal Audio AxeFX, déclarant que celui-ci lui donne les meilleurs sons heavy qu'il ait jamais obtenus de son équipement.

Influences[modifier | modifier le code]

Townsend tire ses influences d'un large éventail de genres musicaux, dont le plus marquant est le heavy metal. Townsend a cité, parmi d'autres, Judas Priest, W.A.S.P., Frank Zappa, des comédies musicales de Broadway, ABBA, de la musique new age, Zoviet France, King's X, Morbid Angel, Barkmarket, Grotus, Jane's Addiction, Metallica, Cop Shoot Cop et Fear Factory comme influences, et a également exprimé son admiration pour Meshuggah à plusieurs occasions, les appelant « le meilleur groupe de metal de la planète ». L'album City a été influencé par des groupes tels que Foetus et Cop Shoot Cop.

Discographie[modifier | modifier le code]

En Solo[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums seulement disponibles sur son site internet[modifier | modifier le code]

  • Official Bootleg (1999, disponible aussi en VHS, enregistré par le line-up de Strapping Young Lad)
  • Ass-Sordid Demos 1990-1996 (2000)
  • Ass-Sordid Demos II (2004)
  • Devlab (2004)
  • The Hummer (2006)
  • Unplugged (2011)

Singles et EP[modifier | modifier le code]

  • Christeen + 4 Infinity's Demos (1998)
  • Project E.K.O. (2003) (CD Bonus d'Accelerated Evolution)
  • Vampira (2006)

Discographie du Devin Townsend Band[modifier | modifier le code]

Discographie du Devin Townsend Project[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Autres parutions[modifier | modifier le code]

  • Free Live EP (2011) (format digital en libre téléchargement)
  • Contain Us (2011) (coffret 6 CDs et 2 DVDs en édition limitée à 5 000 exemplaires, dont 500 numérotés et comprenant un disque vinyle supplémentaire)
  • By a Thread - Live in London 2011 (2012) (coffret 5 CDs et 4 DVDs retraçant l’interprétation de chaque album du Devin Townsend Project)
  • The Retinal Circus (2013) (Blu-Ray/DVD/CD, spectacle en direct enregistré le 27 octobre 2012 à Londres)

Discographie de Casualties of Cool[modifier | modifier le code]

  • Casualties of Cool (2014)

Discographie de Strapping Young Lad[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • Heavy As A Really Heavy Thing (1995)
  • City (1997)
  • Live In Australia : No Sleep Till Bedtime (1998) (live)
  • SYL (2003)
  • Alien (2005)
  • The New Black (2006)
  • City : Remastered + bonus.(2007)
  • Heavy As A Really Heavy Thing : Remastered + bonus. (2007)
  • 1994-2006 Chaos Years (2008) Best-of CD/DVD.

Discographie avec Steve Vai[modifier | modifier le code]

  • Sex And Religion (1993)

Discographie avec IR8[modifier | modifier le code]

  • IR8 Vs Sexoturica (2002, split-CD)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (en) « Devin Townsend biography », sur www.hevydevy.com (consulté le 19 mars 2016), version archivée de la page originale.
  2. a, b et c (en) Jason Ankeny, « Devin Townsend - Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 19 mars 2016).
  3. (en) Greg Kennelty, « DEVIN TOWNSEND's ZILTOID Is Getting His Own Radio Show », sur Metalinjection.net,‎ (consulté le 18 mars 2016).
  4. Chronique de l'album sur Spirit of Metal

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]