Denis-François Angran d'Alleray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Denis-François Angran d'Alleray
Image dans Infobox.
Portait dans le château de Cheverny.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité

Denis-François Angran d’Alleray (Paris guillotiné 9 floréal an II), comte des Maillis, seigneur d'Alleray, de Groslay et de Bazoche-Condé, fut un lieutenant civil au Châtelet de Paris, et le dernier seigneur de Vaugirard.

Biographie[modifier | modifier le code]

Denis-François Angran d'Alleray chevalier, comte des Maillis, seigneur de Bazoche, Condé, Sainte-Libière et autres lieux, seigneur-patron de Vaugirard lez Paris, conseiller du Roy en ses Conseils, honoraire en sa Cour de Parlement, ancien Procureur général de Sa Majesté en son grand Conseil, lieutenant civil de la ville, Prévôté et Vicomté de Paris permis l'acquisition d'une terrain pour y établir le cimetière de Saint-Sulpice.

Condamné à mort le 9 floréal an II (28 avril 1794), comme contre-révolutionnaire pour avoir envoyé de l’argent à ses enfants émigrés, et exécuté le même jour, il répondit à l’un de ses juges du tribunal révolutionnaire de Paris qui lui demandait s’il ignorait la loi interdisant de financer l’émigration : « Non, mais j’en connais une plus sacrée : c’est celle qui ordonne aux pères de nourrir leurs enfants. »

Lors de sa condamnation, il demeurait cul-de-sac Pequet[1].

De son union avec Marie Angélique Darlus (1724-1802), il eut au moins trois filles :

  1. Marie Adélaïde (1743-1814), mariée en 1763 avec César Henri Guillaume de La Luzerne (1737-1799), seigneur de Beuzeville, lieutenant général des armées du Roi, gouverneur général de Saint-Domingue (1785-1787), secrétaire d'État à la Marine (1787-1790), dont postérité ;
  2. Félicité (1745-1829), mariée en 1764 avec Louis Hurault, marquis de Vibraye (1733-1802), maréchal de camp, dont postérité ;
  3. une troisième fille, décédée après six mois de mariage avec Anne César, marquis de La Luzerne (1741-1791).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Troisième bulletin du tribunal révolutionnaire établi pour juger sans appel les conspirateurs.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.
  • « Denis François Angran d'Alleray », sur roglo.eu (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]