Dai-ichi Life

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

The Dai-ichi Mutual Life Insurance Company
logo de Dai-ichi Life

Création 1902
Fondateurs Tsuneta Yano
Forme juridique Kabushiki kaishaVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Yūrakuchō
Drapeau du Japon Japon
Activité AssuranceVoir et modifier les données sur Wikidata
Effectif 61 335
Site web www.dai-ichi-life.co.jp/

La Dai-ichi Mutual Life Insurance Company (第一生命保険株式会社, Dai-ichi Seimei Hoken Kabushiki-gaisha?), ou Dai-ichi Life en abrégé, est la plus ancienne compagnie d'assurances japonaise et la troisième plus grande en termes de chiffre d'affaires après la Japan Post Insurance et Nippon Life Insurance.

Histoire[modifier | modifier le code]

La DN Tower 21, siège de Dai-ichi Life.

Créée en 1902 par Tsuneta Yano, la société est la première à offrir une assurance mutualisée dans le pays[1].

En 1945, la DN Tower 21, le siège de Dai-ichi, est occupée par les forces alliées, et le général Douglas MacArthur en fait son QG[1],[2].

En 1995, la société Dai Ichi Kyoto utilise son homonymie avec Dai-ichi Kangyo pour arnaquer des clients en Europe, une fraude estimée à 100 millions de pounds[3]. En 1998, le siège de Dai-ichi est complètement rénové par le cabinet d'architecture de Kevin Roche et John Dinkeloo[4].

En 2007, Dai-ichi Life fait son entrée sur le marché vietnamien[1]. En 2008, Dai-ichi s'associe à Bank of India et l'Union Bank of India pour se lancer sur le marché indien sous la marque Star Union Dai-chi[5].

En 2010, alors que le marché de l'assurance-vie montre des signes de maturité au Japon, Dai-ichi Life acquiert le groupe Tower Australia pour 1,2 milliard de dollars, ce qui augmente son chiffre d'affaires à l'étranger de 3 à 9 %, sur un marché australien en pleine croissance[6]. Elle acquiert 40 % de Panin Life of Indonesia pour 337 millions de dollars en 2013.

Le , Dai-ichi officialise l’acquisition de l'entreprise américaine d'assurances Protective Life pour 5,7 milliards de dollars[7].

En janvier 2018, Lincoln Financial annonce la vente d'une de ses filiales à Protective Life Corp, une filiale de Dai-ichi Life pour 1,17 milliard de dollars[8].

En août 2018, Dai-ichi acquiert les activités d'assurance-vie de Suncorp pour 540 millions de dollars[9]. En janvier 2019, Dai-ichi Life reprend, via sa filiale américaine Protective Life Corp, les activités vie du Canadien Great-West Lifeco Inc. pour $1,2 milliards[10].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) The Marketing Strategy of Dai-ichi Life, Olis, 2010, consulté le .
  2. (en) Éric Prideaux, Where history was made, The Japan Times, , consulté le .
  3. (en) William Goodwin, Hunt for fraudster who fooled top City firms out of pounds 100m, The Independent, , consulté le .
  4. (en) DN TOWER 21, MIMOA, consulté le .
  5. (en) Star Union to bank on bancassurance to sell products, The Economic Times, , consulté le .
  6. (en) Michiyo Nakamoto, Dai-ichi Life to take over Tower Australia, The Financial Times, , consulté le .
  7. AFP, Le japonais Dai-ichi Life rachète l'américain Protective Life, Le Monde, .
  8. « Lincoln Financial to buy Liberty Life Assurance Co for $3.3 billion », sur Reuters, .
  9. Tom Westbrook et Daniel Leussink, « Dai-ichi buys Suncorp's life unit, as Australian firms exit insurance sector », sur Reuters, .
  10. (en) Allison Bell, Dai-Ichi to Acquire Great-West US Individual Life and Annuity Lines, Think Advisor, , consulté le .

Liens externes[modifier | modifier le code]