Département de Chuquisaca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Département de Chuquisaca
Blason de Département de Chuquisaca
Héraldique
Drapeau de Département de Chuquisaca
Drapeau
Département de Chuquisaca
Lagune près de Culpina.
Administration
Pays Drapeau de la Bolivie Bolivie
Capitale Sucre
ISO 3166-2 BO-H
Démographie
Population 581 347 hab. (2012)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Superficie 5 152 400 ha = 51 524 km2
Localisation
Localisation de Département de Chuquisaca

Le département de Chuquisaca est un département du centre-sud de la Bolivie. Sa capitale est Sucre, qui est également la capitale historique et constitutionnelle du pays.

Géographie[modifier | modifier le code]

Avec ses 51 524 km2, le département de Chuquisaca est le deuxième plus petit en superficie de la Bolivie après celui de Tarija.

Il est limité à l'ouest par le département de Potosí, au nord par le département de Cochabamba, à l'est par le département de Santa Cruz et le Paraguay et au sud par le département de Tarija.

Population[modifier | modifier le code]

En 2012, la population du département s'élève à 581 347 habitants[1], ce qui représente 5,48 % de la population de toute la Bolivie.

La municipalité du département la plus peuplée est la capitale Sucre, avec une population de 261 201 habitants, ce qui constitue 44,93 % de la population départementale totale.

Langues parlées[modifier | modifier le code]

Les principales langues parlées dans le département sont l'espagnol et le quechua.

Langue Département Bolivie
Quechua 298 050 2 281 198
Aymara 4 308 1 525 321
Guarani 8 330 62 575
Autre langue autochtone 145 49 432
Espagnol 376 071 6 821 626
Autre langue 8 840 250 754

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant présente la population du département selon les recensements boliviens[2].

Évolution démographique du département de Chuquisaca
1831 1835 1845 1854 1882 1900 1950 1976 1992
112 59094 990156 041349 119123 347204 434260 479358 488453 756
2001 2012 2022 - - - - - -
531 522581 347------

Divisions administratives[modifier | modifier le code]

Le département de Chuquisaca est subdivisé en dix provinces, qui sont, à leur tour, divisées en 29 municipalités. Chacune des provinces est dirigée par un sous-gouverneur, nommé par le gouverneur du département.

La province la plus peuplée du département est la province d'Oropeza avec une population de 288 039 habitants et la moins peuplée est la province de Belisario Boeto avec 11 161 habitants.

Province Superficie
(km²)
Population
(2001)
Population
(2012)
Capitale Carte des provinces
Azurduy 4 185 27 140 24 913 Sopachuy Carte des provinces du département de Chuquisaca
Belisario Boeto 2 000 12 277 11 161 Serrano
Hernando Siles 5 473 36 511 32 652 Monteagudo
Jaime Zudáñez 3 738 32 857 39 589 Presto
Luis Calvo 13 299 20 479 19 679 Villa Vaca Guzmán
Nor Cinti 7 983 69 512 77 370 Camargo
Oropeza 3 943 241 376 288 039 Sucre
Sud Cinti 5 484 24 321 25 333 Villa Abecia
Tomina 3 947 37 482 35 556 Padilla
Yamparáez 1 472 29 567 27 055 Tarabuco

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie du département repose principalement sur l'agriculture et l'élevage. Les principaux produits sont le blé, le maïs, l'orge, les légumineuses et les légumes. Le poivre, le riz, le tabac sont en outre cultivés dans les zones tropicales. En ce qui a trait à l'élevage, ceux des vaches, des moutons, des porcs et des chèvres sont les plus répandus.

Les principaux produits industriels sont le vin, les cigarettes, le filage et le ciment. Le département possède aussi 5,18 % de la quantité totale de gaz naturel de Bolivie, ce qui en fait son principal produit de base exporté, représentant environ 90 % du total des exportations. Celles-ci ont lieu en majorité vers le Brésil et l'Argentine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Instituto Nacional de Estadística, « Censos », sur censosbolivia.ine.gob.bo (consulté le 1er juin 2020)
  2. (es) Instituto Nacional de Estadística, Censo de Población y Vivienda 2012 Bolivia - Características de la población, La Paz, , 200 p. (lire en ligne), p. 11-12