Cyril Bonin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bonin.
Cyril Bonin
Cyril Bonin par Claude Truong-Ngoc juin 2013.jpg
Cyril Bonin en juin 2013.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Cyril Bonin, né le à Montceau-les-Mines, est un dessinateur et scénariste de bande dessinée. Il est notamment l'auteur de la série Amorostasia chez Futuropolis et de The Time Before chez Bamboo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fasciné par l’image et la narration depuis l’enfance, il réalise ses premières bandes dessinées à l’âge de 9/10 ans. Il s’agit de courtes histoires mettant en scène les héros télévisés de l’époque et qu’il offre à ses camarades de classe. Puis, encouragé par son entourage, il décide à l’âge de 12 ans d’en faire son métier et de devenir auteur de bande dessinée. De fait, il entre aux beaux arts de Mâcon en 1989 puis intègre l’atelier d’illustration de l’école des arts décoratifs de Strasbourg en 1992. Après une année d’études supplémentaire en DESS d’image de synthèse, il se fait embaucher comme infographiste dans une entreprise d’audiovisuel tout en réalisant de petits travaux d’illustration (Les Cahiers d’Ariena…).

C’est au cours de l’année 1996 qu’il rencontre le scénariste Roger Seiter. Bien que désirant mettre en images ses propres récits, il accepte le projet que lui soumet ce dernier et se lance alors en tant que dessinateur dans la réalisation des deux premiers tomes de la série FOG aux éditions Casterman. La série se développe sur huit tomes, de 1999 à 2007 et met en scène les enquêtes de Ruppert Graves et Mary Launceston dans le Londres mystérieux du XIXe siècle. En 2005, Cyril Bonin marque une pause pour se consacrer à la réalisation des dessins du premier album de la série Quintett, scénarisée par Frank Giroud. En 2009, on le retrouve toujours en tant que dessinateur, au côté du scénariste Laurent Galandon pour un album intitulé Quand souffle le vent aux éditions Dargaud et mettant en scène l’arrivée d’une communauté tzigane dans une petite ville minière du nord de la France au début du XXe siècle.

2010 marque un tournant dans sa carrière puisqu’il signe son premier récit en tant qu’auteur complet avec la publication, toujours chez Dargaud, d’une comédie policière en deux parties intitulée Chambre Obscure. Ce diptyque est un hommage aux romans policiers du début du XXe siècle (Fantômas, Rouletabille et plus particulièrement aux aventures d'Arsène Lupin). Il réalise parallèlement une adaptation du roman fantastique de Marcel Aymé La Belle Image, aux éditions Futuropolis. Un récit qui « sous les atours du fantastique et de la comédie, aborde les thèmes de l’apparence, du regard des autres et du rapport aux autres… ».

En 2012 l’auteur poursuit sa route en solo et publie le roman graphique L’Homme qui n’existait pas qu’il considère comme le plus personnel qu’il ait réalisé à ce jour. Comme dans La Belle Image, le récit est teinté de surnaturel et aborde sur le ton de l’introspection des thèmes comme la solitude et la fuite du réel…

Œuvre[modifier | modifier le code]

  1. Le Tumulus, 1999
  2. Le Destin de Jane, 2000
  3. Le Mangeur d’âmes, 2001
  4. Les Sables du temps, 2002
  5. La Mémoire volée, 2003
  6. Remember, 2004
  7. Wintertime, 2006
  8. Au nom du fils, 2007
  1. Histoire de Dora Mars, Dupuis, 2005
  • Chambre Obscure (2 tomes), Dargaud, 2010 – 2011
  • La Belle Image, d'après Marcel Aymé, Futuropolis, 2011
  • L’Homme qui n’existait pas, Futuropolis, 2012
  1. 2013
  2. 2015
  3. 2017

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]