Communauté de communes de Gémozac et de la Saintonge Viticole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Communauté de communes de Gémozac et de la Saintonge Viticole
Blason de Communauté de communes de Gémozac et de la Saintonge Viticole
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Forme Communauté de communes
Siège Gémozac
Communes 16
Président Loïc Girard
Date de création
Code SIREN 241700632
Démographie
Population 14 187 hab. (2016)
Densité 54 hab./km2
Géographie
Superficie 263,50 km2
Localisation
Localisation de Communauté de communes de Gémozac et de la Saintonge Viticole
Liens
Site web cc-canton-gemozac.fr
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

La communauté de communes de Gémozac et de la Saintonge Viticole est une communauté de communes française, située dans le département de la Charente-Maritime et la région Nouvelle-Aquitaine.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • En novembre 2015, le nom de l’intercommunalité est modifié afin d'enlever la référence au Canton de Gémozac supprimé[1].

Projets de fusion[modifier | modifier le code]

Depuis l'entrée en vigueur de la loi NoTRE, qui fixe un seuil minimal de population de 15 000 habitants pour les intercommunalités, la communauté de communes de Gémozac, qui n'atteint pas ce seuil, est amenée à disparaître. Plusieurs hypothèses sont évoquées, dont :

Territoire communautaire[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

Carte des densités de population (millésimée 2016) des communes de la communauté de communes de Gémozac et de la Saintonge Viticole. Composition en communes au [4].

Depuis le 1er janvier 2013, elle regroupe 16 communes dont 15 sont issues de l’ancien canton de Gémozac - à l'exception de la commune de Saint-Quantin-de-Rançanne qui adhère à la communauté de communes de la Haute-Saintonge -, et une commune du canton de Saujon (Thézac).


Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
km2
Population
(dernière pop. légale)
Densité
hab./km2
Gémozac
(siège)
17172 Gémozacais 31,93 2 843 (2016) 89
Berneuil 17044 Berneuillais 25,45 1 144 (2016) 45
Cravans 17133 Cravanais 14,72 854 (2016) 58
Jazennes 17196 Jazennais 10,84 531 (2016) 49
Meursac 17232 Meursacais 26,17 1 469 (2016) 56
Montpellier-de-Médillan 17244 Montpellierains 14,85 678 (2016) 46
Rétaud 17296 Rétaudais 19,92 1 073 (2016) 54
Rioux 17298 Rioutais 18,98 942 (2016) 50
Saint-André-de-Lidon 17310 Saint-Androns 23,83 1 104 (2016) 46
Saint-Simon-de-Pellouaille 17404 Saint-Simonais 8,95 653 (2016) 73
Tanzac 17438 Tanzacais 11,23 316 (2016) 28
Tesson 17441 Tessonnais 12,13 1 045 (2016) 86
Thaims 17442 Thaimois 8,74 382 (2016) 44
Thézac 17445 Thézacais 12,42 326 (2016) 26
Villars-en-Pons 17469 Villarais 13,32 565 (2016) 42
Virollet 17479 Virolletais 10,01 262 (2016) 26

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
9 9379 7269 90810 17310 73912 08613 55914 187
Les données proposées sont établies à périmètre géographique identique, dans la géographie en vigueur au .
(Sources : Insee[5])

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [doc] Arrete no 15-3058 du 12 novembre 2015 portant modification des statuts de la Communaute de communes du Canton de Gemozac et de la Saintonge Viticole
  2. Ronan Chérel, « Intercommunalité : les agglos de Saintes et Royan proposent de se répartir Gémozac », sur SudOuest.fr (consulté le 24 mars 2016)
  3. Pierre-Marie Lemaire, « Intercommunalité en Charente-Maritime : Saint-Romain écartelé », sur SudOuest.fr (consulté le 24 mars 2016)
  4. Les densités de population sont calculées automatiquement dans un SIG en utilisant la surface géométrique de la commune, avec un niveau de précision du contour de 5 m tel qu'il ressort de l'export du découpage administratif au niveau communal (contours des communes) issu d'OpenStreetMap, et non la superficie cadastrale définie par l'Insee, qui est une donnée purement administrative. Des différences de classe peuvent ainsi éventuellement apparaître pour les communes qui se situent en limite de franchissement de seuil de classe.
  5. Séries historiques sur la population et le logement en 2016 - CC de Gémozac et de la Saintonge Viticole(241700632)., sur le site de l'Insee (consulté le 24 septembre 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]