Clément Serveau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Clément Serveau
France 1000 francs Minerve et Hercule 02.jpg

1000 francs Minerve et Hercule
Buste de jeune fille (1945)
Clément Serveau
gravé par André Marliat
et Ernest-Pierre Deloche

Naissance
Décès
(86 ans)
Paris
Nationalité
Activité
Formation
Mouvement
Distinction

Henri Clément Serveau, dit Clément-Serveau (Paris 10e, 29 juin 1886Paris 8e, 8 juillet 1972) est un peintre, dessinateur, graveur et illustrateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il suit successivement les cours de l'École nationale des arts décoratifs puis de l'École nationale supérieure des beaux-arts à Paris de 1904 à 1914. Il débute en 1905 au Salon des Indépendants et participe ensuite aux Salons des artistes français, aux Salons d'automne, aux Salons des Tuileries.

En 1907-1909 il est militaire au 15e Bataillon de chasseurs à pieds dans les Vosges à Remiremont. Il est inscrit à l'École municipale de dessin dirigée par Monsieur Rondot. À la distribution des prix en juillet 1908, il est classé hors-concours. Idem le 29 juillet 1909. Parmi les membres du jury se trouve l'architecte Charles Hindermeyer. Serveau a 21 ans, Mademoiselle Yvette Hindermeyer en a 17. Ils se marient en 1913 à Remiremont. Par la suite, ses séjours à Remiremont sont fréquents, il y réalise de nombreuses toiles, paysages et portraits.

Directeur artistique des éditions Ferenczi dès 1919, il illustre, à l'aide de la technique du bois gravé, de nombreux ouvrages (soixante-dix-huit) du Livre moderne illustré. Colette en fut la directrice littéraire pendant plusieurs années. Il participe également à une trentaine d'autres ouvrages. Il reçoit une médaille d'honneur en 1920, de bronze en 1921, d'argent en 1926 et enfin d'or en 1929.

Pour les monuments aux morts conçus par son beau-père Charles Hindermeyer dans la région de Remiremont, il crée les cartons des mosaïques pour : Le Syndicat en 1923, Ventron en 1923, émaux de Venise exécutés par Moro-Lin, Rupt-sur-Moselle en 1923 par les frères Mauméjean, mosaïstes à Paris, et La Bresse en 1923, exposé au Salon la même année, réalisé également par les frères Mauméjean. Grâce à son maître Luc-Olivier Merson, il crée des maquettes de billets de banque. Il dessine ou grave quarante-deux timbres-poste français ou étrangers de 1956 à 1970. En septembre 1933 il se remarie à Paris 9e avec Sara Sophie Wisoume (née à Smolensk en janvier 1903).

Après un voyage en Grèce en 1934, Clément Serveau s'adonne au post-cubisme. Il participe à de nombreuses expositions dont celle du Salon des artistes français et est nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1936. Il réalise aussi un grand nombre de fresques dont une de six mètres sur trois au lycée de Meaux, où il a été élève. Il dirige l'École de fresques de l'École nationale supérieure des beaux-arts, décore le pavillon du tourisme à l'Exposition universelle de 1937. Il participe à de nombreuses expositions d'art français (Suède, Londres, États-Unis, Canada... où chaque fois il réalise et vend des œuvres.

Clément Serveau décède à Paris le 8 juillet 1972, il est enterré au cimetière de Bourbonne-les-Bains où il possédait une maison rue Vellonne. Une salle du musée local lui est consacrée.

Exemples de créations graphiques[modifier | modifier le code]

France, 1000 francs Minerve et Hercule, 1945, Clément Serveau, gravé par André Marliat et Ernest-Pierre Deloche.

Liens externes[modifier | modifier le code]