Ciro Tota

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ciro Tota
Ciro Tota Chibi Japan Expo 2007 (cropped).jpg
Ciro Tota lors de la Chibi Japan Expo 2007.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (66 ans)
Surnom
Cyrus Tota
Nationalité
Activités

Ciro Tota, dit Cyrus Tota, né en Italie en , est un dessinateur de bandes dessinées italien.

Il est notamment connu pour son travail sur la série de comics français Photonik publiée dans les années 1980 par les éditions Lug, dans la revue Mustang puis Spidey.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et débuts[modifier | modifier le code]

Les parents de Ciro Tota émigrent en France dans la région de Lyon alors qu'il est encore enfant. Adolescent, il est marqué par des auteurs de bandes dessinées tels que John Buscema, Jack Kirby ou Gil Kane[1].

Après un baccalauréat électronique[1], cet autodidacte commence sa carrière dans les ateliers des Éditions Lug à Lyon en retouchant les bandes dessinées étrangères pour se conformer aux demandes de la commission de censure, puis réalise des couvertures pour les petits formats de Lug (Blek, Kiwi, Dylan Dog, Martin Mystèreetc.)[1]. Par la suite, il entame une carrière de dessinateur de bande-dessinées en réalisant quatre épisodes de Blek le Roc pour Lug[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1981, Ciro Tota (sous le pseudonyme de Cyrus Tota) imagine le personnage de Photonik pour la toute nouvelle mouture de la revue Mustang des éditions Lug. le personnage émigrera dans la revue Spidey quand Mustang changera de formule. Après cinquante épisodes, ce personnage marquera une génération de lecteurs[1]. Il connaîtra même une réédition partielle en 1999 chez Delcourt[1] puis chez Semic au format comics, le temps de quatre numéros.

Lors du rachat de Lug par Semic, la création s'arrête et tous les dessinateurs doivent changer d'horizon. Tout en continuant de réaliser des couvertures pour Semic, Tota se lance alors dans la création d'albums avec Thierry Cailleteau ; d'abord sur Fuzz et Fizzbi chez Glénat puis sur Aquablue[1].

En 2000, il participe à l'album L'Or des fous (coffret comprenant un album CD de Bernard Lavilliers couplé à un album bédé)[2].

Ciro Tota en 2009.

En 2005, il commence une nouvelle série, Les Conquérants de Troy, scénarisée par Scotch Arleston.

En 2013, paraît aux Éditions Black and White un premier volume (600 pages) de l'intégrale en noir et blanc des aventures de Photonik. En 2014, Tota fait une exposition conjointe d'originaux de Photonik avec Mikros, le personnage de son compère chez Lug Jean-Yves Mitton, au festival Quai des Bulles de Saint-Malo. Le second dernier volume de l'intégrale Photonik paraît[Quand ?].

En 2019, il illustre la couverture du roman de Jean-Charles Dimier, Paul Harris : Le Crâne de Cristal, paru chez Succèsrama Édition.

Principales séries[modifier | modifier le code]

  • Blek le Roc, ???.
  • Fuzz et Fizzbi, avec Thierry Cailleteau, Glénat :
  1. Le Mangerunes, 1990.
  2. Salmigonde, 1991.
  3. Les Caverneux, 1993.
Les 3 Quêtes d'Hypercondrie, Fuzz et Fizzbi (intégrale), Vents d'Ouest, 1999[3].
  • Aquablue vol. 5-9, avec Thierry Cailleteau, Delcourt, coll. « Conquistador », 1998-2002.
  • Photonik vol. 1-2, Delcourt, coll. « Contrebande », 1999-2000[4].
  • Photonik no 1-4, Semic et Delcourt, 2001 (format comic book).
  • Les Conquérants de Troy vol. 1-4, avec Christophe Arleston, Soleil, 2005-2014.
  • Photonik, Black & White, 2013-2014. Reprise en noir et blanc des planches publiées entre 1980 et 1987.
  • Photonik : Les Origines du Dr Ziegel, Black & White, 2020. Reprise colorisée de l'histoire parue dans Spidey no 38-40.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g Biographie de Ciro Tota, sur le site des Éditions Delcourt (consulté le 30 mars 2017).
  2. Frédéric Garat, « Lavilliers, héros de BD », sur RFI.fr, .
  3. Philippe Audoin, « Les vieux pots font les bonnes soupes », BoDoï, no 21,‎ , p. 10.
  4. Laurent Mélikian, « Flash back », BoDoï, no 19,‎ , p. 8.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]