Circonstances atténuantes (film, 1939)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Circonstances atténuantes.
Circonstances atténuantes
Titre original Circonstances atténuantes
Réalisation Jean Boyer
Scénario Jean Boyer
Jean-Pierre Feydeau
d'après le roman de
Marcel Arnac
Acteurs principaux
Sociétés de production SFPE
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 87↔94 min
Sortie 1939

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Circonstances atténuantes est un film français réalisé par Jean Boyer, sorti en 1939.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Procureur à la retraite depuis deux mois, Gaëtan Le Sentencier ne parvient pas à oublier ses anciennes fonctions. Il part pour une cure à Plombières-les-Bains avec sa femme, mais une panne de voiture oblige le couple à s'arrêter dans un petit hôtel-restaurant de la banlieue parisienne pour y passer la nuit.

En fait, l'établissement sert de repaire à une bande de petits truands sans grande envergure. Pris pour l'un des leurs, Le Sentencier qui se fait appeler « La Sentence » succombe aux charmes de la java et du franc-parler de « Marie qu'a d'ça ». Il va organiser à sa façon les différents larcins de la bande, dans le but de faire renoncer ses membres au crime et de les amener à travailler honnêtement.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Durée annoncée par le CNC.

Liens externes[modifier | modifier le code]