Charles Pasi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charles Pasi
Bardentreffen 2013 4103.jpg
Charles Pasi au festival de musique Bardentreffen 2013 à Nuremberg.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Auteur-compositeur, musicien de jazz, guitariste de jazz, harmonicisteVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instruments
Label
Blue Note Universal
Genres artistiques

Charles Pasi, né le à Paris[1], d'un père italien et d'une mère française, est un auteur compositeur, chanteur et harmoniciste français[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles Pasi au festival de musique Bardentreffen 2013 à Nuremberg.

Après son baccalauréat, il fréquente la Saint Louis jazz School à Rome[3], puis revient à Paris et suit les cours de l'école de jazz CIM et de l'école Atla[4].

Il fut l'une des révélations du Tremplin national Blues sur Seine en 2005 où il gagna deux prix : le Prix électro-acoustique et le Prix du FestiBlues international de Montréal.

Le saxophoniste Archie Shepp l'accompagne sur deux titres de son deuxième album sorti en mars 2011. Le 29 novembre 2013, on a pu le retrouver sur la scène de l'émission de France 2 La Fête de la chanson française aux côtés de Grand Corps Malade pour l'interprétation de son titre "J'ai mis des mots".

Il effectue la première partie de Véronique Sanson en 2015, à Aix-en-Provence, Nice et deux soirées à l'Olympia.

Le 10 juillet 2015, il participe, en première partie, au concert de Carlos Santana du Festival de Jazz à Juan, de Juan les Pins. Il est également présent dans de nombreux autres festivals durant tout l'été 2015 [5].

Le 23 juin 2016, à l'Accorhotel Arena (ancien POPB), c'est lui qui incarne la première partie de Neil Young and Promise of the Real.

Discographie[modifier | modifier le code]

Disques solos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 27 ans en 2011 : « Pasi simple », sur le JDD.fr journal du dimanche, (consulté le 2 avril 2011)
  2. a et b Matthieu Renard, « Charles Pasi revient avec "Sometimes Awake", un nouvel album clair-obscur », Charts in France, (consulté le 26 octobre 2014)
  3. « Charles Pasi à Concarneau samedi », Le Progrès, (consulté le 26 octobre 2014)
  4. « Charles Pasi, biographie », sur http://www.music-story.com (consulté le 26 octobre 2014)
  5. Marie Pujolas, « Charles Pasi, la révélation jazz à Juan », France TV Info, (consulté le 1er août 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :