Championnat de France masculin de handball 1981-1982

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nationale 1 1981-1982
Généralités
Sport handball
Organisateur(s) FFHB
Édition 30e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Participants 16 équipes
Matchs joués 180+72+1=253 matchs

Palmarès
Tenant du titre USM Gagny
Vainqueur USM Gagny (2)
Deuxième US Ivry
Relégué(s) Thonon AC, Stade Pessac UC et ESM Gonfreville l'Orcher
Meilleur(s) buteur(s) Éric Cailleaux

Navigation

Le championnat de France de Nationale 1 masculin 1981-1982 est le plus haut niveau de handball en France.

Le titre de champion de France est remporté par l'USM Gagny. C'est leur deuxième titre consécutif de championnat de France.

Modalités[modifier | modifier le code]

Lors de la première phase, les seize équipes sont réparties en deux poules de huit équipes[1].

A l'issue de cette première phase, les équipes sont réparties en trois poules[1] :

  • les trois premiers de chaque poule sont qualifiés pour la poule de niveau 1. Les deux premiers de cette poule de niveau 1 disputent ensuite une finale qui désigne le champion de France.
  • Les deux derniers de chaque poule se retrouvent dans une poule de niveau 3. Les deux derniers sont relégués automatiquement en division Nationale II tandis que les deux premiers disputent une épreuve de barrages en matchs aller-retour contre les 2 clubs de Nationale II battus en demi-finale de la division Nationale II.
  • Enfin, les six autres équipes se retrouvent dans une poule de niveau 2. Les deux derniers disputent une épreuve de barrages en match aller-retour contre les 2 clubs de Nationale II vainqueurs de l’épreuve de barrage entre les 4 clubs classés second en poule de Nationale II.

Les résultats enregistrés en première phase au cours des rencontres jouées entre deux clubs qualifiés d'une même poule restent acquis pour la deuxième phase.

Première phase[modifier | modifier le code]

Le classement final de la première phase est[2] :

Poule A[modifier | modifier le code]

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 USM Gagny (T) 40 14 13 0 1 400 272 128
2 HBC Anzin (P) 31 14 8 1 5 319 338 -19
3 AC Boulogne-Billancourt 29 14 7 1 6 342 320 22
4 ASPTT Metz 28 14 7 0 7 316 315 1
5 ES Saint-Martin-d'Hères 26 14 5 2 7 326 337 -11
6 RC Strasbourg 25 14 5 1 8 319 347 -28
7 SE Beaune 23 14 4 1 9 312 357 -45
8 Lille UC 22 14 4 0 10 306 354 -48

Remarque : l'ASL Tourcoing a fusionné avec le Lille UC et officie désormais sous ce nom.

Poule B[modifier | modifier le code]

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 US Ivry 36 14 10 2 2 347 305 42
2 Stella Sports Saint-Maur 35 14 9 3 2 334 287 47
3 Stade Marseillais UC 30 14 8 0 6 353 319 34
4 CSL Dijon 29 14 7 1 6 342 328 14
5 SMEC Metz 27 14 6 1 7 287 301 -14
6 Thonon AC (P) 26 14 5 2 7 316 348 -32
7 ESM Gonfreville l'Orcher 21 14 3 1 10 268 295 -27
8 Stade Pessac UC (P) 20 14 2 2 10 316 380 -64

Deuxième phase[modifier | modifier le code]

Poule de niveau 1[modifier | modifier le code]

Le classement final est[3] :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 USM Gagny 27 10 8 1 1 228 192 36
2 US Ivry 22 10 5 2 3 225 222 3
3 Stella Sports Saint-Maur 20 10 4 2 4 211 212 -1
4 Stade Marseillais UC 18 10 3 2 5 243 230 13
5 AC Boulogne-Billancourt 17 10 3 1 6 241 244 -3
6 HBC Anzin 16 10 2 2 6 211 259 -48
  •      Qualifié pour la finale
  •      Maintenu en Nationale I
Résultats des matchs aller
  • Anzin b. Gagny 20-19
  • Ivry b. SMUC 25-22
  • Gagny b. ACBB 32-29
  • Stella b. SMUC 20-19
  • Anzin b. ACBB 29-28
  • Stella et Ivry 23-23
  • Gagny et SMUC 23-23
  • Anzin et Stella 24-24
  • ACBB et Ivry 26-26
  • Gagny b. Stella 20-19
  • Ivry b. Anzin 25-23
  • SMUC b. ACBB 26-23
  • Gagny b. Ivry 19-18
  • ACBB b. Stella 23-16
  • Anzin et SMUC 25-25
Résultats des matchs retour
  • Gagny b. Anzin 29-13
  • SMUC b. Ivry 29-20
  • Gagny b. ACBB 21-16
  • Stella b. SMUC 29-26
  • ACBB b. Anzin 31-20
  • Ivry b. Stella 19-17
  • Gagny b. SMUC 21-20
  • Ivry b. ACBB 24-21
  • Stella b. Anzin 20-16
  • ACBB b. SMUC 23-22
  • Gagny b. Stella 21-16
  • Ivry b. Anzin 27-21
  • Stella b. ACBB 27-21
  • Gagny b. Ivry 22-18
  • SMUC b. Anzin 31-21

Poule de niveau 2[modifier | modifier le code]

Le classement final de la poule de niveau 2 n’est pas connu. A l’issue de l’avant-dernière journée, il était [4] :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
7 CSL Dijon 22 9 5 3 1 209 192 17
8 ASPTT Metz 20 9 5 1 3 187 187 0
9 RC Strasbourg 18 9 4 1 4 193 205 -12
10 SMEC Metz 17 9 3 2 4 181 189 -8
11 ES Saint-Martin-d'Hères 16 9 3 1 5 195 201 -6
12 Thonon AC (P) 15 9 3 0 6 199 190 9

Poule de niveau 3[modifier | modifier le code]

Le classement final de la poule de niveau 3 n’est pas connu. A l’issue de l’avant-dernière journée, il était[4] :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
13 SE Beaune 11 5 3 0 2 122 122 0
14 Lille UC 10 5 2 1 2 111 114 -3
15 Stade Pessac UC (P) 10 5 2 1 1 121 126 -5
16 ESM Gonfreville l'Orcher 9 5 2 0 3 112 104 8

Phase finale[modifier | modifier le code]

Finalités de Nationale II[modifier | modifier le code]

Les résultats des finalités de Nationale II sont[5] :

Tour Date Club 1 Score Club 2
Demi-finales
aller
24-25 avril 1982 HBC Villefranche-sur-Saône 21-21 Stade Toulousain
FC Mulhouse 20-18 US Dunkerque
Demi-finales
retour
8-9 mai 1982 Stade Toulousain 21-17 HBC Villefranche-sur-Saône
US Dunkerque 30-23 FC Mulhouse
Finale 22 mai 1982 Stade Toulousain 26-15 US Dunkerque

Le Stade Toulousain est champion de France de Nationale II.

Barrages de relégation[modifier | modifier le code]

Les résultats détaillés ne sont pas connus. Néanmoins, l'ES Saint-Martin-d'Hères était opposé à l'AS Police Paris et le Thonon AC à l'USAM Nîmes[6]. Le SE Beaune et le Lille UC sont les deux autres clubs de Nationale I barragistes et sont opposés au HBC Villefranche-sur-Saône ou au FC Mulhouse.

Seul l'USAM Nîmes parvient à renverser la hiérarchie et ainsi à être promu en Nationale I. L'ES Saint-Martin-d'Hères, le SE Beaune et le Lille UC sont maintenus.

Finale[modifier | modifier le code]

La finale s'est disputée le 29 mai 1982 à Élancourt devant 1 500 spectateurs :

Club 1 Score Club 2
USM Gagny 26 - 19 US Ivry

Alors que Gagny ne menait que d'un but à la mi-temps (11-10) puis à la 37e minute (13-12), le champion sortant a fait la décision en dix minutes en portant le score à 19-12 à la 47e minute.

Classement final[modifier | modifier le code]

Club Commentaire
1 USM Gagny Qualifié en Coupe des clubs champions
2 US Ivry Qualifié en Coupe des coupes
3 Stella Sports Saint-Maur Qualifié en Coupe IHF
4 Stade Marseillais UC
5 AC Boulogne-Billancourt
6 HBC Anzin (P)
7 CSL Dijon
8 ASPTT Metz
9 RC Strasbourg
10 SMEC Metz
11 ES St-Martin-d'Hères
12 Thonon AC (P) Battu en barrage
13 SE Beaune
14 Lille UC
15 Stade Pessac UC (P) Relégué en Nationale II
16 ESM Gonfreville l'Orcher Relégué en Nationale II

Statistiques et récompenses[modifier | modifier le code]

Le jet spécial (meilleur joueur) est décerné à Patrick Persichetti de l'US Ivry[7].

Les meilleurs buteurs sont[7] :

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]