Quartier des Chalets (Toulouse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Chalets (Toulouse))
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Quartier des Chalets
Quartier des Chalets (Toulouse)
La fontaine Clémence Isaure
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Haute-Garonne
Métropole Toulouse Métropole
Commune Toulouse
Secteur 1 - Toulouse Centre
Géographie
Coordonnées 43° 36′ 48″ nord, 1° 26′ 32″ est
Transport
Métro Métro de Toulouse Ligne B du métro de Toulouse :
Bus Linéo de ToulouseL1L9​​​​​​​​​​​​​​ Aéroport
Liste des lignes de bus de Toulouse15232729394570NoctambusCimetières​​​​​​​
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Quartier des Chalets

Géolocalisation sur la carte : Toulouse

Voir sur la carte administrative de Toulouse
City locator 14.svg
Quartier des Chalets

Le quartier des Chalets ou Chalets-Concorde est un quartier de Toulouse, situé à immédiate proximité du centre historique. Il est délimité par les boulevards de Strasbourg et d'Arcole (au sud), le canal du Midi (au nord), l'avenue Honoré-Serres à l'ouest et la rue Matabiau à l'est.

Historique[modifier | modifier le code]

Anciennement faubourg Arnaud-Bernard, le quartier s'est principalement développé à partir de la fin du XIXe siècle, après la construction de la gare Matabiau. De grands hôtels particuliers de type néo-gothiques s'y construisent (notamment les hôtels de la famille Job, la maison dite du Verrier ou Castel-Gesta); ils voisinent avec des ilots d'habitat plus dense et plus populaire, des maisons basses dites toulousaines caractéristiques des faubourgs de la ville, et des demeures bourgeoises avec jardin dont la rue éponyme des Chalets offre quelques exemples caractéristiques.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • La maison dite du Verrier ou château des Verrières, ou Castel-Gesta est un monument historique classé depuis 1991, situé 22 avenue Honoré-Serres et rue Godolin (Goudouli).

Tourelles, gargouilles, encorbellements, balcons, encadrements de portes, sont repris dans d'autres « villas castellisées » de la ville. Quelques riches propriétaires voulurent rivaliser avec Gesta, et notamment, dans le quartier, la famille dite Job (du nom de l'entreprise JOB) pour la construction de

  • l'hôtel Job-Marsan, de style Renaissance, sur l'actuel boulevard de Strasbourg (derrière les façades des immeubles haussmanniens)[1].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Peyrusse, Le temps des projets in Toulouse, les délices de l'imitation, Bruxelles, Mardaga, 1986p. 142
  2. Rivet-Barlangue Luce, Une « promenade d'art » dans Toulouse des années 1910, in Toulouse, pages d'histoire, Milan, 5 Continents éditions, 2006, p. 85