Château de la Vaivre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne pas confondre avec le Château de la Vesvre à La Celle-en-Morvan.

Château de la Vaivre
Fin construction Vieux château : 1630
Nouveau château : 1830
Protection  Inscrit MH (2009)
Coordonnées 46° 32′ 24″ nord, 4° 02′ 59″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Commune Rigny-sur-Arroux

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de la Vaivre

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté

(Voir situation sur carte : Bourgogne-Franche-Comté)
Château de la Vaivre

Géolocalisation sur la carte : Saône-et-Loire

(Voir situation sur carte : Saône-et-Loire)
Château de la Vaivre

Le château de la Vesvre (ou Vaivre) est situé sur la commune de Rigny-sur-Arroux en Saône-et-Loire. Le vieux château, construit en 1630, est isolé, en terrain plat, sur les alluvions de l'Arroux ; le nouveau château a été construit, en 1830, à 400 mètres, au bas du versant oriental de la vallée.

Description[modifier | modifier le code]

Le logis, de plan rectangulaire, comprend un rez-de-chaussée, un étage carré et un étage de combles coiffé d'une haute toiture à croupes en tuiles plates. Il est flanqué d'une tour carrée à un étage et un demi-étage. Au centre de la façade sud, s'ouvre une porte rectangulaire entre deux pilastres d'ordre toscan portant un linteau à triglyphes. Les piédroits des lucarnes à fronton sont en bossages rustiques un sur deux. Un bandeau règne avec l'appui des fenêtres de l'étage.

Le château moderne est formé d'un corps central à un étage carré et un étage de combles sous un toit à croupes en ardoises, entre deux ailes, dans le même alignement, couvertes à l'ouest de terrasses à balustrade. Le chevet à trois pans d'une chapelle de style flamboyant émerge du pignon sud. Les ouvertures du rez-de-chaussée du corps central sont en plein cintre.

Inscrit au titre des monuments historiques en 2009[1], le château, propriété privée, ne se visite pas.

Historique[modifier | modifier le code]

Armes des Ganay
  • XVe siècle : Claude de Ganay, grand-père de Pontus de Tyard et époux de Denise Courroy, est seigneur la Vaivre
  • XVIe siècle : un château est bâti par François de Ganay, bourgeois de Charolles
  • vers 1569 : Claude Berthaud est seigneur de la Vaivre
  • XVIIe siècle : la famille Pérard effectue des remaniements
  • début XVIIIe siècle : par mariage, le domaine passe à Bénigne-Germain Le Goux
  • 1728 : la propriété est vendue à Jacques Maublanc, de Digoin, écuyer et époux d'Anne Delatroche
  • 1768 : à la mort du précédent, son fils, Jacques-Marie Maublanc, écuyer, capitaine au régiment d'Anjou, lui succède; il avait épousé Marie Charlotte Ducret-Devillaine
  • XIXe siècle : le vieux château est abandonné à un fermier et une nouvelle résidence est bâtie à la lisière de la forêt voisine
  • début du XXe siècle : après diverses successions, le château parvient au baron Antoine de Ponnat
  • XXe siècle : le baron Philippe de Ponnat, petit-fils du précédent, est propriétaire du domaine

Armoiries[modifier | modifier le code]

  • Maublanc : De contre-hermine
  • Ponnat : D'or, à 3 têtes de paon arrachées d'azur

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Histoire de la Réforme et de la Ligue dans la ville d'Autun, de Hippolyte Abord (1855)
  • Françoise Vignier (sous la direction de), Le Guide des Châteaux de France, 71 Saône-et-Loire, éditions Hermé, Paris, 1985.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]