Château de la Vesvre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne pas confondre avec le Château de la Vaivre à Rigny-sur-Arroux.
Château de la Vesvre
Début construction XVIIe siècle
Protection non
Coordonnées 47° 00′ 33″ nord, 4° 11′ 24″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Commune La Celle-en-Morvan

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de la Vesvre

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

(Voir situation sur carte : Bourgogne)
Château de la Vesvre

Le château de la Vesvre est situé sur la commune de La Celle-en-Morvan en Saône-et-Loire, dans la vallée de la Celle, affluent de l'Arroux.

Description[modifier | modifier le code]

Des constructions médiévales, il ne subsiste que deux tours isolées au nord du château actuel. À la fin du XVIe siècle, le château reconstruit comportait une maison forte fossoyée à l'entour, garnie de deux corps de logis, cinq tours flanquantes l'une à l'autre avec un pont-levis. Vers 1770, il est qualifié par Courtépée de château à la moderne.

En 1926, les portes sont refaites ainsi que les fenêtres séparées par de petites niches circulaires. La façade est encadrée d'ailes peu saillantes et précédée de chaque côté d'un petit pavillon de plan arrondi formant terrasse dont les angles sont décorés de refends et surmontés d'une boule. La façade orientée vers le sud, dont la partie centrale est limitée par des refends et couronnée d'un fronton triangulaire, appartient aussi aux travaux de 1926. Vers l'ouest, un corps de logis central et deux ailes perpendiculaires forment la façade qui domine la rivière. On accède au rez-de-chaussée, surélevé en raison de la pente du terrain, par un escalier de pierre dont les rampes sont parallèles à la façade; les portes cintrées et la niche qui les séparent ont été refaites en 1926. Les lucarnes sont surmontées d'un fronton triangulaire.

La façade du château est précédée d'une terrasse qui domine une vaste cour fermée par une grille en encadrée par les bâtiments des communs. Un petit jardin à la française se trouve devant la façade sud. Vers l'ouest, le château domine la rivière toute proche: d'étroites terrasses, où buis taillés et ifs dessinent de petits parterres ordonnés autour d'une vasque, amènent jusqu'au bord de l'eau.

Le château, propriété privée, ne se visite pas.

Historique[modifier | modifier le code]

Armes des Ganay

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Françoise Vignier (sous la direction de), Le Guide des Châteaux de France, 71 Saône-et-Loire, éditions Hermé, Paris, 1985.

Voir aussi[modifier | modifier le code]