Château de Novel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Novel
Image illustrative de l'article Château de Novel
Une vue du manoir de Novel.
Nom local Manoir de Novel
Période ou style Médiéval
Type Maison forte
Début construction XIIe siècle
Propriétaire initial Comtes de Genève
Destination initiale Résidence comtale
Protection  Inscrit MH (1975, partiellement)[1]
Coordonnées 45° 55′ 06″ nord, 6° 08′ 06″ est[2]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces du Duché de Savoie Genevois
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Commune Annecy

Géolocalisation sur la carte : Annecy

(Voir situation sur carte : Annecy)
Château de Novel

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

(Voir situation sur carte : Haute-Savoie)
Château de Novel

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Novel

Le château de Novel ou manoir de Novel est une ancienne maison forte du XIIe siècle qui se dresse sur la commune d'Annecy dans le département de la Haute-Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Les façades et la toiture font l’objet d’une inscription partielle au titre des monuments historiques par arrêté du [1]. Seules les façades et toitures sont inscrites.

Situation[modifier | modifier le code]

Le manoir de Novel est situé dans le département français de la Haute-Savoie sur la commune d'Annecy, au milieu de la plaine, dans le quartier moderne de Novel, au pied de la colline d'Annecy-le-Vieux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site qu'occupe le manoir aujourd'hui a probablement été occupé par une villa gallo-romaine. L'origine de son nom provient d'une « terre récemment défrichée », d'où « Novel ».

Au XIIe siècle, il est la possession des comtes de Genève qui y résident lors de leurs passages dans le bassin annécien avant que ces derniers ne s'installent, en 1219[3], au château d'Annecy.

En 1174[3], le comte Amédée Ier de Genève et l'abbé de Saint-Maurice d'Agaune y signe un accord sous l'arbitrage de l'évêque de Belley, saint Anthelme de Chignin. Le [3], Guillaume Ier de Genève y décède.

Au XIVe siècle[3], la famille qui en a l'inféodation, prend le nom de celui-ci. Au XVe siècle[3], il est entre les mains de la famille de Renguis, puis passe à celle de Chenex. Par mariage, il passe en 1512[3], à la famille de Sales. Le père de saint François de Sales, porte le titre de seigneur de Novel.

En 1556[3], « Novel » est la propriété d'Amédée Viollon[Note 1]. Au début du XVIIe siècle[3], les cinq filles, sur 12 enfants, de Michel Viollon de Novel, syndic d'Annecy, entrent à la Visitation en apportant en dot le manoir.

Les visitandines, qui le gardent jusqu'à la Révolution française, en font le cœur d'une exploitation agricole. Confisqué et vendu comme bien national, il gardera cette dernière fonction jusque dans les années 1960[3]. En 1972[3], il est racheté à la famille Gay par la commune d'Annecy, qui le restaure.

Description[modifier | modifier le code]

Le manoir de Novel se présente aujourd'hui sous la forme d'un bâtiment de plan quadrangulaire datant dans son ensemble du XVe siècle, avec une tour ronde dans son angle sud-ouest. Il était auparavant entouré d'un mur d'enceinte et d'un fossé, que l'on franchissait par un pont-levis. En 1612, ce dernier est décrit dans un état des lieux comme : « le pont devant et hors ladicte porte soustenu par le milieu sur troys pointaillies de chesne posés au milieu du fossel est tout a faict gasté »[4].

Au XIXe siècle[3], on a relié la tour du pigeonnier avec celle de la maison forte par un corps de bâtiment, ce qui lui confère son aspect actuel. La ferme que flanquait le pigeonnier, a été remplacée par une remise. Dans la cour, il a été érigé en l'an XI de la République (1803)[3] un grand bâtiment agricole.

Dans un texte on décrit le colombier comme étant en bien mauvais état : « item pour remettre le colombier fault le rambocher et repastrer et reblanchir »[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • [Christian Regat - François Aubert 1999] Christian Regat et François Aubert, Châteaux de Haute-Savoie : Chablais, Faucigny, Genevois, Cabèdita, , 193 p. (ISBN 978-2-8829-5117-5), p. 20-21.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Marchand d'Annecy, anobli en 1561, à l'origine des Viollon de Novel et des Viollon de la Pesse.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Manoir de Novel », notice no PA00118357, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. Coordonnées trouvées sur Géoportail.
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l Christian Regat - François Aubert 1999, p. 20-21.
  4. Élisabeth Sirot, Noble et forte maison du milieu du XIIe au début du XVIe siècle, Picard, 2007, (ISBN 9782708407701), p. 78.
  5. Élisabeth Sirot, p. 92.