Château de Montardy (Grand-Brassac)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Montardy
Image illustrative de l’article Château de Montardy (Grand-Brassac)
La façade occidentale du château de Montardy.
Type Château
Début construction XIVe siècle
Fin construction XIXe siècle
Destination actuelle Propriété privée
Protection Logo monument historique Inscrit MH (2001)
Coordonnées 45° 17′ 30″ nord, 0° 26′ 33″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Périgord
Région administrative Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Commune Grand-Brassac
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Montardy
Géolocalisation sur la carte : Dordogne
(Voir situation sur carte : Dordogne)
Château de Montardy

Le château de Montardy est un château français implanté sur la commune de Grand-Brassac dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine.

Il fait l'objet d'une protection au titre des monuments historiques.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le château de Montardy se situe en Périgord, au nord-ouest du département de la Dordogne. sur la commune de Grand-Brassac, au sud de la route départementale 93, entre Celles et Grand-Brassac.

C'est une propriété privée.

Le château ainsi que sa terrasse et ses dépendances sont inscrits au titre des monuments historiques le [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les armoiries de la famille du Lau d'Allemans.

Le château de Montardy est un ancien repaire noble[2] qui a été bâti au XIVe siècle et a souffert d'un incendie au XVIe siècle[3].

Il devient la propriété de la famille du Lau d'Allemans en 1600[3].

Des communs comprenant un pigeonnier sont érigés à l'ouest au XVIIe siècle[3].

À la Révolution, tout ce qui peut rappeler la féodalité (donjon, créneaux) est détruit. Seul reste un vaste logis qui en 1871 est incendié, entraînant la destruction de son aile orientale[2].

Les ailes sud et ouest du logis sont restaurées au XIXe siècle[2].

Architecture[modifier | modifier le code]

L'accès au domaine s'effectue à l'ouest par un porche qui pénètre à travers les dépendances, au sud desquelles se trouve un pigeonnier attenant massif[3].

Au-delà du portail, une vaste esplanade mène à l'aile ouest au centre de laquelle le portail du logis est précédé d'un pont (ancien pont-levis) au-dessus d'un fossé. Cette aile est flanquée de deux tours-pavillons, celle du sud faisant le lien avec l'aile sud du logis[3].

Les deux ailes perpendiculaires délimitent en partie une grande terrasse bornée au sud-est par une échauguette[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Château de Montardy », notice no PA24000032, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 14 janvier 2012.
  2. a b c et d Guy Penaud, Dictionnaire des châteaux du Périgord, p. 184, éditions Sud Ouest, 1996, (ISBN 2-87901-221-X)
  3. a b c d et e « Notice du château de Montardy », notice no IA24000441, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 14 janvier 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.