Château d'Ormesson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Château d'Ormesson
Château d'Ormesson.jpg

Le château d'Ormesson

Présentation
Type
Propriétaire
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
5 rue de l'ÉgliseVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Île-de-France
voir sur la carte d’Île-de-France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le château d'Ormesson[1], habité à partir de 1598, est situé sur le territoire de la commune d'Ormesson (Val-de-Marne). Il a été classé[2] par les Monuments Historiques en 1889.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un premier château[modifier | modifier le code]

Un premier château d’Ormesson, situé sur le territoire de la paroisse de Deuil, à la limite de celle-ci et des paroisses d'Épinay-sur-Seine et d'Enghien avait donné son nom à la famille Lefèvre d'Ormesson.

De 1630 à 1758 la famille utilisa les deux résidences avant de s'installer définitivement dans la plus récente.

En 1760, il fut décidé de démolir l'ancien château et de louer les terres, mais le bénéficiaire n'abattit pas celui-ci qui, à la veille de la Révolution, était occupé par Mathieu de Montmorency, ami de Madame de Staël et de Benjamin Constant, qui fut élu député de la noblesse aux États généraux (où il fut le plus jeune élu) et prit une part significative à la préparation de la nouvelle Constitution.

Le changement de nom d'Amboile[modifier | modifier le code]

De 1550 à 1566 le domaine d'Amboile appartient à la famille Picot.

En 1578 il est vendu au cardinal de Birague, chancelier de France.

Avant la fin du XVIe siècle il retourne à la famille Picot de Santeny.

Le 12 septembre 1619, Nicolas Le Prévost achète à Louis Picot de Santeny le château[3], la terre et la seigneurie d'Amboile. Il meurt en 1630 le titre revient à sa veuve, Marie le Mairat, puis à partir de 1632 à leur gendre André Le Fèvre d'Ormesson qui avait épousé le 10 juillet 1604 leur fille unique, Anne.

Le couple a dix enfants, l’ainé des fils, Olivier épouse Marie de Forcy le 2 juillet 1640 et reçoit Amboile à l'occasion de son mariage.

Depuis le château d'Amboile est resté la propriété de la famille d'Ormesson [4]

Wladimir d'Ormesson y apporta les 500 lettres datées du 11 avril 1911 au 18 juillet reçues de Hubert Lyautey, dont il fut officier d'ordonnance et à qui il dut en partie sa carrière diplomatique.


Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le château actuel fut initialement bâti à la fin du XVIe siècle (à partir des années 1580) en pierres de taille et briques, manifestement sous l'influence d’un ouvrage d’architecture de Jacques Androuet du Cerceau.

Les voûtes en saillie (les trompes) qui soutiennent les pavillons d’angle constituent un chef d’œuvre architectural. Le tailleur de pierre a réalisé l’intérieur de la trompe, hémisphérique dans sa partie haute et angulaire à la base, un magnifique exemple de stéréotomie (science de la coupe).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Notice no PA00079897, base Mérimée, ministère français de la Culture

  1. Photo de l'entrée du Château d'Ormesson sur Marne
  2. Description du Château d'Ormesson dans la Base "Mérimée" du ministère de la Culture
  3. Petit document (au format pdf) sur l'histoire du Château d’Ormesson
  4. source : Philippe Varaigne, Amboile-Ormesson. La vie de ses habitants pendant huit siècles, 1972 sur Google Books

Liens externes[modifier | modifier le code]