Catherine Zask

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Catherine Zask
Catherine zask logo.jpg

Logotype de Catherine Zask.

Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (55 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Formation
Distinctions
Prix Met de Penninghen (d) ()
Pensionnaire de la Villa Médicis (d) (-)
Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres‎ ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Catherine Zask, née le 19 avril 1961 à Paris, est une graphiste, typographe et artiste française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômée de l’ESAG Penninghen[1] en 1984, elle s’installe à son compte en 1985. Elle a été pensionnaire de la Villa Médicis, Académie de France à Rome, en 1993-1994.

Elle travaille avec des institutions culturelles et des entreprises du secteur privé dont elle conçoit l’identité visuelle et l’ensemble du matériel de communication, la plupart du temps dans le cadre de collaborations à long terme. Parmi elles : l'université de Franche-Comté, la Société civile des auteurs multimedia (SCAM), L’Hippodrome scène nationale de Douai, le ministère de la Culture, l'université Paris Diderot, Hermès, Bernadet Construction, Groupe-6, l'École supérieure des beaux-arts de Nantes

Depuis 1985, Zask travaille simultanément, hors commande, en utilisant parfois la lettre comme moyen. Elle a créé Alfabetempo en 1993, lors de son séjour à la Villa Médicis. Ce travail est le prolongement d’une recherche engagée dix ans auparavant autour du tracé, du signe, de l’écriture. Alfabetempo, Alcibiade, Gribouillis, Radiographies de pensées, Sismozask, Cousu-Zask, The Iris Project, Happy Dots, Splashs… sont des projets menés actuellement, mêlant écriture, dessins, films, photographies.

Elle a enseigné à l'École de communication visuelle (ECV) en 1989-1990, et à l'École d'art de Besançon en 1992-1993.

Une exposition rétrospective (« Zask’s the question »)[2] a eu lieu à la Galerie Anatome en 2004 ; au Museum für Gestaltung Zürich[3] en 2005 ; à la Galerie Artazart (« Kaléidozask ») en 2006 ; au Design Center of the Czech Republic (« CZ in CZ »)[4] de Brno en 2006 ; de Prague en 2007.

Catherine Zask a reçu le grand prix de la 20e Biennale internationale de design graphique de Brno en 2002[5]. Elle est membre de l’Alliance graphique internationale[6].

Expositions[modifier | modifier le code]

expositions individuelles[modifier | modifier le code]

  • 2007 : « CZ in CZ »[4], Design Centre of the Czech Republic, Prague
  • 2006 : Design Centre of the Czech Republic[5], Brno
  • 2006 : « Kaléidozask », Artazart, Paris
  • 2006 : « 9 saisons d’affiches », L’Hippodrome scène nationale de Douai
  • 2005 : Museum für Gestaltung Zürich[3] – curator Félix Studinka
  • 2004 : « Zask’s the Question »[2], Galerie Anatome, Paris
  • 1991 : « L’identité visuelle de l’université de Franche-Comté », École d’art de Besançon
  • 1991 : vitrine de la Librairie la Hune, Paris
  • 1991 : Salon Exempla’91 — Schrift-Satz-Buch-Druck, Munich
  • 1991 : « La commande publique », six années de création graphique pour l’université de Franche-Comté, CCI, Centre Georges-Pompidou, Paris
  • 1988 : Galerie Equinox, Paris

expositions collectives[modifier | modifier le code]

Catherine Zask a participé à de nombreuses expositions collectives, dans le monde entier :

  • Europe : France, Allemagne, Royaume-Uni, Suisse, Finlande, République tchèque, Croatie, Russie
  • Japon, Chine, Inde, Corée du Sud, Iran, États-Unis

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2010 : chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres[7]
  • 2006 : lauréate du concours d’affiches « Concert sauvage » organisé par Die Neue Sammlung State Museum of Applied Arts and Design, Munich[8]
  • 2006 : Golden Bee Award – 7e Golden Bee biennale[9], Moscou
  • 2004 : Golden Bee Award – 6e Golden Bee biennale[10], Moscou
  • 2003 : Prix spécial du jury au First China International Poster Biennial[11]
  • 2002 : Grand Prix – 20e Biennale internationale de design graphique de Brno[5], République tchèque
  • 2001 : Bourse du Fiacre, Allocation de recherche pour le projet « Radiographies de pensées »
  • 1997 : Membre de l'Alliance graphique internationale (AGI)[6]
  • 1996 : Lauréate du Third Crane European Letterhead Competition
  • 1993-1994 : Pensionnaire de la Villa Médicis (Académie de France à Rome)
  • 1989 : Dragon d'or de l'ESAG (prix Met de Penninghen)[1]
  • 1988 : Typography Excellence Award au type directors Club, New York

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Poster Collection 12 - Catherine Zask, édité par le Musée du Design de Zurich et Lars Müller Publishers. Textes d'Henri Gaudin et Catherine de Smet, 2005 (ISBN 978-3-03778-054-1)
  • Carnet recomposé Catherine Zask, Herscher (coll. « Carnet recomposé »), 2013. Textes de Catherine Zask et Joëlle Zask ; photos de Mathieu Raffard ; dessins de Catherine Zask.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]