Toyama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Toyama-shi
富山市
Toyama
Vue générale de la ville
Drapeau de Toyama-shi
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Chūbu
Préfecture Toyama
Maire Mori Masashi (森雅志?)
Code postal 〒930-8510
Démographie
Population 417 227 hab. (mars 2018)
Densité 336 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 41′ 45″ nord, 137° 12′ 49″ est
Superficie 124 177 ha = 1 241,77 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : préfecture de Toyama
Voir sur la carte administrative de Préfecture de Toyama
City locator 12.svg
Toyama-shi
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte administrative du Japon2
City locator 12.svg
Toyama-shi
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte topographique du Japon2
City locator 12.svg
Toyama-shi
Liens
Site web http://www.city.toyama.toyama.jp/

Toyama (富山市, Toyama-shi?) est la capitale de la préfecture de Toyama au Japon.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La ville est située sur les côtes de la mer du Japon sur l'île d'Honshū, à 200 km au nord de Nagoya et 300 km au nord-ouest de Tokyo.

Démographie[modifier | modifier le code]

En , la population de Toyama était de 417 227 habitants[1], répartis sur une superficie de 1 241,77 km2[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville de Toyama devient la capitale de la province d'Etchū à l'époque Sengoku. Le château de Toyama est construit en 1543. A l'époque d'Edo, elle est le fief du domaine de Toyama.

La ville moderne a été fondée le . Elle est désignée ville noyau en 1996[3].

En 1918 la préfecture est le lieu de départ des « émeutes du riz » qui enflamment tout le pays et contraignent à la démission le premier ministre Terauchi Masatake le .

La ville de Toyama a été détruite à 99,5% en un seul raid de cent soixante-treize B-29 dans la nuit du 1er août 1945[4].

En 2005, les bourgs d'Ōsawano, Ōyama, Fuchū et Yatsuo, et les villages de Hosoiri et Yamada fusionnent avec Toyoma.

Transports[modifier | modifier le code]

La gare de Toyama est la principale gare de la ville. Elle est desservie par plusieurs lignes classiques : la ligne Takayama de la compagnie JR West et la ligne Ainokaze Toyama Railway de la compagnie Ainokaze Toyama Railway. Depuis 2015, la ligne Shinkansen Hokuriku relie Kanazawa à Tokyo en passant par Toyama.

La compagnie Toyama Chihō Railway exploite 3 lignes de trains dans Toyama et sa périphérie : la ligne principale Toyama Chihō Railway, la ligne Tateyama et la ligne Fujikoshi-Kamidaki. Cette même compagnie exploite également un réseau de tramway composé de six lignes commerciales et la majorité des lignes de bus.

La ville dispose d'un aéroport relié en 2017 à Séoul, Taipei, Shangai, Dalian, Tokyo et Sapporo.

Le , la ville a lancé avec JCDecaux son service Cyclocity (シクロシティ, shikuroshiti?) avec 150 vélos sur 15 stations[5].

Education[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Château de Toyama

Patrimoine architectural[modifier | modifier le code]

Vie culturelle[modifier | modifier le code]

Chaque année, les trois premières nuits de septembre se déroule dans le quartier de Yatsuo la fête de Owara Kaze no Bon[6]. Dans les ruelles sombres, les habitants dansent en lente procession au rythme de chants mélancoliques.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Personnalités associées à la ville[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) Mairie de Toyama, « 富山市の人口 » [« Population de la ville de Toyama »] [xls],‎ (consulté le ).
  2. (ja) Mairie de Toyama, « 富山市の概要 » [« Vue d'ensemble de la ville de Toyama »] (consulté le ).
  3. (en) Mairie de Toyama, « About Toyama City » [« Au sujet de la ville de Toyama »] (consulté le ).
  4. « Boeing B-29 Superfortress », sur aviation-history.com (consulté le )
  5. JCDecaux, « Japon : inauguration de Cyclocity Toyama », (consulté le )
  6. (ja) « Owara Kaze no Bon | 富山市国外向け総合サイト Visit Toyama », sur visit-toyama.com (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :