Cathédrale de Bangor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Abbaye de Bangor.
Cathédrale de Bangor
Image illustrative de l'article Cathédrale de Bangor
Présentation
Nom local Bangor Cathedral
Culte Anglicanisme
Type Cathédrale
Début de la construction VIe siècle
Style dominant Architecture néo-gothique
Protection Grade I
Site web http://www.esgobaethbangordiocese.org/cathedral/index.htm
Géographie
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Drapeau du Pays de Galles Pays de Galles
Ville Bangor
Coordonnées 53° 13′ 36″ N 4° 07′ 39″ O / 53.226667, -4.127553° 13′ 36″ Nord 4° 07′ 39″ Ouest / 53.226667, -4.1275

Géolocalisation sur la carte : Pays de Galles

(Voir situation sur carte : Pays de Galles)
Cathédrale de Bangor

La cathédrale de Bangor est un lieu de culte chrétien situé à Bangor, au nord-ouest du Pays de Galles. Elle est dédiée à son fondateur, Saint Deiniol et est le siège du diocèse de Bangor.

Le site de l'actuel cathédrale a été utilisé comme un lieu de culte chrétien depuis le VIe siècle. La cathédrale est construite sur emplacement abrité, peut-être pour ne pas attirer l'attention des pillards de la mer. En visitant Bangor, on peut supposer que le bâtiment de style gothique sur la colline est la cathédrale, mais ce n'est en réalité qu'une partie de l'Université de Bangor.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site de la cathédrale de Bangor fut d'abord occupé par le monastère de Saint Deiniol, établi au VIe siècle, en l'an 525 environ, sur un terrain donné par Maelgwn Gwynedd, roi de Gwynedd. Deiniol aurait été consacré évêque par Saint David, faisant de lui le premier évêque de Bangor (en). Ce monastère fut saccagé en 634 puis à nouveau en 1073. Il ne reste rien du bâtiment d'origine.

C'est lors du Synode de Westminster (en) de 1102 que les mesures conduisant à la restauration de la cathédrale de Bangor furent prises, mais la partie la plus ancienne de l'édifice actuel fut construite sous l'épiscopat de Mgr David (en) (1120-1139), assisté par le roi de Gwynedd, Gruffydd ap Cynan, qui donna de l'argent pour le projet et qui fut enterré à proximité du maître-autel en 1137. C'était un bâtiment cruciforme, de style normand, ayant une longueur d'environ 40 m. Le fils de Gruffydd, Owain Gwynedd, fut également enterré en ce lieu, tout comme son frère Cadwaladr ap Gruffydd (en). Giraud de Barri décrit un service qui s'est tenu à cet endroit en 1188 lorsque l'archevêque de Cantorbéry y célébra la messe.

En 1211, la cathédrale fut détruite par l'armée du roi Jean d'Angleterre lors d'une incursion dans le Gwynedd.

Au XIIIe siècle, l'abside d'origine fut retiré et le chœur agrandi pour obtenir sa longueur actuelle. L'église fut gravement endommagée lorsque le roi Édouard Ier d'Angleterre envahit le Gwynedd en 1282, et en 1984, le doyen et le chapitre reçurent 60 £ en réparation du préjudice. À cette période, sous le premier évêque Anian, il y eut un vaste programme de reconstruction, concernant notamment des transepts et des croisées de transepts. La nef fut reconstruite à la fin du XIVe siècle.

La cathédrale est supposée avoir été entièrement brûlée en 1402 pendant la rébellion de Owain Glyndŵr, il n'existe aucune preuve contemporaine de ce fait, mais il se peut très bien qu'elle ait été endommagée. Dès la fin du XVe siècle, un vaste programme de reconstruction, achevé en 1532, fut probablement entrepris. Il y a une inscription latine au-dessus de la porte de la tour mentionnant que Mgr Skevington a construit la tour en 1532. Mais en 1533, à la mort de ce dernier, elle n'était pas achevée. Certains travaux furent réalisés au XVIIIe siècle et, en 1824, 2 000 £ furent consacrées à des réparations, suivies par la modification et la remise en état de l'intérieur de la cathédrale en 1825, coûtant à nouveau 3 252 £.

Meyrick ab Llewllyn fut "High Sheriff" ainsi que capitaine de la garde du royaume lors du couronnement du roi Henri VIII d'Angleterre, le 26 avril 1509. Rowland Meyrick, deuxième fils de Meyrick ab Llewellyn, fut le premier évêque protestant de Bangor; il est enterré sous la cathédrale.

Architecture[modifier | modifier le code]

Nef et tour centrale.

Le bâtiment, tel qu'il apparaît aujourd'hui, est le fruit d'importants travaux commencés en 1868 et menés sous la supervision de Sir George Gilbert Scott. La conception de Scott, qui prévoyait à l'origine une haute tour centrale et un clocher, ne fut jamais achevée en raison de l'apparition de fissures semblant indiquer un affaissement des fondations. Par conséquent, la structure de la tour resta peu élevée.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La cathédrale contient le "Mostyn Christ", une figure du Pensive Christ (en) sculpté dans du chêne et supposé dater de la fin du XVe siècle, représentant le Christ avant la crucifixion, assis sur un rocher et portant la couronne d'épines.

Dans les parcs de la cathédrale, le jardin biblique contient un exemple de chaque plante mentionnée dans la Bible.

Inhumations[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]