Canton de Brest-5

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton de Brest-5
Canton de Brest-5
Situation du canton de Brest-5 dans le département du Finistère.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Région Bretagne
Département Finistère
Arrondissement(s) Brest
Bureau centralisateur Brest
Conseillers
départementaux
Frédérique Bonnard Le Floc'H
Hosny Trabelsi
2021-2028
Code canton 29 05
Histoire de la division
Création 23 juillet 1973[1]
Modification 22 janvier 1985[2]
Disparition 27 février 1991[3]
Recréation 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 36 237 hab. (2018)
Géographie
Subdivisions
Communes fraction Brest

Le canton de Brest-5 est une circonscription électorale française du département du Finistère.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Brest-V est créé par décret du réorganisant les cantons de Brest[1].

Il est modifié par décret du créant les cantons de Brest-VIII et de Guipavas[2].

Le décret du supprime le canton de Brest-V ; son territoire correspond au nouveau canton de Brest-Bellevue[3].

Un nouveau découpage territorial du Finistère entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 13 février 2014[4], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[5]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[6]. Dans le Finistère, le nombre de cantons passe ainsi de 54 à 27. Le canton de Brest-5 est recréé par ce décret.

Le canton est entièrement inclus dans l'arrondissement de Brest. Le bureau centralisateur est situé à Brest.

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux de 1973 à 1991[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1991 Joseph Gourmelon PS,
puis app. PS
Contrôleur divisionnaire des douanes
Député (1981-1993)
Conseiller municipal de Brest (1977-1995)
Elu en 1991 dans le Canton de Brest-Bellevue

Conseillers généraux de 1991 à 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux depuis 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2021 Frédérique Bonnard Le Floc'h   PS Formatrice-consultante
Conseillère municipale de Brest
Déléguée à l’enseignement supérieur, à la recherche et aux affaires européennes
2015 2021 Hosny Trabelsi   PS Professeur de physique-chimie
21ème Adjoint au maire de la Ville de Brest chargé du quartier de l’Europe
2021 2028[Note 1] 2021 en cours Frédérique Bonnard Le Floc'h   PS Conseillère sortante
2021 en cours Hosny Trabelsi   PS Conseiller sortant

Résultats détaillés[modifier | modifier le code]

Élections de mars 2015[modifier | modifier le code]

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballottage : Frédérique Bonnard Le Floc'h et Hosny Trabelsi (PS, 34,87 %) et Sam Belarbi et Brigitte Hû (UMP, 22,73 %). Le taux de participation est de 43,99 % (10 295 votants sur 23 401 inscrits)[8] contre 51,11 % au niveau départemental[9] et 50,17 % au niveau national[10].

Au second tour, Frédérique Bonnard Le Floc'h et Hosny Trabelsi (PS) sont élus avec 58,89 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 42 % (5 252 voix pour 9 829 votants et 23 401 inscrits)[11].

Élections de juin 2021[modifier | modifier le code]

Le premier tour des élections départementales de 2021 est marqué par un très faible taux de participation (33,26 % au niveau national)[12]. Dans le canton de Brest-5, ce taux de participation est de 29,83 % (6 838 votants sur 22 921 inscrits)[13] contre 35,55 % au niveau départemental[14]. À l'issue de ce premier tour, deux binômes sont en ballottage : Frédérique Bonnard Le Floc'H et Hosny Trabelsi (Union à gauche, 31,49 %) et Mikaël Cabon et Gwénaëlle Porsmoguer (Union au centre, 21,57 %)[13].

Le second tour des élections est marqué une nouvelle fois par une abstention massive équivalente au premier tour. Les taux de participation sont de 34,36 % au niveau national[15], 36,76 % dans le département[14] et 30,53 % dans le canton de Brest-5[13]. Frédérique Bonnard Le Floc'H et Hosny Trabelsi (Union à gauche) sont élus avec 61,34 % des suffrages exprimés (3 760 voix pour 6 999 votants et 22 925 inscrits)[13],[16],[17].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition de 1973 à 1985[modifier | modifier le code]

Lors de sa création en 1973, le canton de Brest-V est composé de la portion de territoire de la ville de Brest déterminée par les voies ci-après : rue A.-Louppe (du numéro 64 au numéro 76), rue Lesven (du numéro 10 à l'angle de la rue de Kérichen), rue de Kérichen (côté Sud), boulevard Léon-Blum (côté Est), rue Somepy (du numéro 2 au numéro 12), rue Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle (côté Sud), rue A.-Kervern (du numéro 58 au numéro 84), rue du Commandant-Drogou (du numéro 2 au numéro 228), rue Châtellier (du numéro 2 au numéro 10), la rocade (côté Sud), le prolongement de la rue V.-Le Gorgeu (jusqu'à la limite de la commune), l'axe de la rivière Penfeld (depuis le lieudit Penfeld jusqu'à l'axe du pont de l'Harteloire), rue Portzmoguer (partie côté arsenal jusqu'à la rue du Bouguen), rue du Moulin-à-Poudre (du numéro 2 au numéro 10), place Albert-1er, rue Paul-Doumer (du numéro 2 au numéro 32), rue Mathieu-Donnard (du numéro 1 au numéro 59), rue Paul-Masson (du numéro 2 au numéro 34), rue Arago (numéro 14), rue Bruat (du numéro 68 au numéro 84) et rue Hoche (du numéro 2 au numéro 88)[1].

Composition de 1985 à 1991[modifier | modifier le code]

Le canton est réduit par le découpage de 1985, il est alors composé de la portion de territoire de la commune de Brest déterminée par les limites territoriales des communes de Bohars et de Guilers, par l'axe du bras de mer La Penfeld (jusqu'au pont de l'Harteloire) et par l'axe des voies ci-après : pont de l'Harteloire, rue Tourville, rue Portzmoguen, route du Bouguen, avenue Victor-Le-Gorgeu, rue de Kermenguy, rue du Commandant-Drogou, rue du Chatellier, boulevard de l'Europe, avenue Victor-Le-Gorgeu jusqu'à la limite de la commune de Bohars[2].

Composition depuis 2015[modifier | modifier le code]

Liste de la fraction du canton de Brest-5 au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Brest
(bureau centralisateur)
29019 Brest Métropole 49,51 Fraction : 36 237 (2018)
Commune : 139 602 (2018)
2 820 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Brest-5 2905 36 237 (2018) modifier les données

Le canton de Brest-5 comprend désormais la partie de la commune de Brest située au sud et à l'est d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : à partir de la rive de la rade dans l'axe de la rue Pierre-Semard, rue Pierre-Semard, rue Louis-Le-Guen, boulevard Gambetta, rue Richelieu, rue Saint-Marc, rue Kerfautras, rue Bruat, rue Arago, rue Paul-Masson, rue Mathieu-Donnard, rue Paul-Doumer, place Albert-Ier, rue Auguste-Kerven, rue Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle, rue du Commandant-Somme-Py, boulevard Léon-Blum, rue Jules-Lesven, rue Choiseul, rue du Général-Paulet, boulevard de l'Europe, rue de Gouesnou, rue de la Villeneuve jusqu'à la limite de la commune de Guipavas[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2018, le canton comptait 36 237 habitants[Note 2], en diminution de 1,32 % par rapport à 2013 (Finistère : +0,86 %, France hors Mayotte : +1,78 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018
36 72036 237
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[18].)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pour éviter une trop forte concentration des scrutins, la loi du 22 février 2021 a reporté les élections régionales et départementales de juin 2027 à mars 2028[7].
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Décret no 73-720 du 23 juillet 1973 portant création de cantons dans le département du Finistère.
  2. a b et c Décret no 85-74 du 22 janvier 1985 portant modification et création de cantons dans le département du Finistère.
  3. a et b Décret no 91-211 du 27 février 1991 portant modification et création de cantons dans le département du Finistère.
  4. a b et c Décret no 2014-151 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Finistère, sur Légifrance (consulté le 11 mai 2014)
  5. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le )
  6. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  7. Loi du 22 février 2021 portant report, de mars à juin 2021, du renouvellement général des conseils départementaux, des conseils régionaux et des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique.
  8. « Résultats du 1er tour pour le canton de Brest-5 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  9. « Résultats du 1er tour pour le département du Finistère », sur le site du ministère de l'Intérieur (consulté le )
  10. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du ministère de l'Intérieur (consulté le )
  11. « Résultats du second tour pour le canton de Brest-5 », sur le site du ministère de l'Intérieur (consulté le )
  12. Erwan Alix, « CARTES. Abstention record : où a-t-on le moins voté aux élections régionales et départementales ? », sur www.ouest-france.fr, (consulté le )
  13. a b c et d « Résultats du premier tour pour le canton de Brest-5 », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  14. a et b « Résultats pour le département du Finistère », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  15. « Taux de participation définitifs au second tour : élections des 20 et 27 juin 2021 », sur www.interieur.gouv.fr, (consulté le )
  16. « Professions de foi des binômes en lice au premier tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Brest-5. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  17. « Professions de foi des binômes en lice au second tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Brest-5. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  18. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.

Voir aussi[modifier | modifier le code]