Brigitte Alepin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alepin.

Brigitte Alepin, née en 1966[1], est une fiscaliste québécoise. Elle est connue pour son ouvrage de 2003 Ces riches qui ne paient pas d'impôt et ses différentes interventions dans les médias canadiens. En 2010, elle écrit La Crise fiscale qui vient dans lequel elle explique pourquoi le contexte de l’époque est propice à la venue des crises fiscales. Ce livre a inspiré le documentaire The price we pay, réalisé par Harold Crooks (Surviving Progress, The corporation) et produit par InformAction Films.

Formation[modifier | modifier le code]

Après un baccalauréat en sciences comptables de l’Université du Québec à Montréal en 1986 où elle fut récipiendaire du prix de l’Excellence, elle a obtenu le titre de comptable agréée en 1988.

Elle a ensuite obtenu une maîtrise en fiscalité en 1990 à l'Université de Sherbrooke. Récipiendaire de la bourse d’étude du Fonds canadien de recherche, son essai proposait la création du Régime d’Accès à la propriété (RAP).

En 2005, elle a étudié à l’Université Harvard où elle a obtenu un une maîtrise en administration publique (concentration micro-économie) en 2006.

Depuis 1990, Brigitte Alepin pratique la fiscalité principalement pour le bénéfice des petites et moyennes entreprises et leurs actionnaires dirigeants (planification corporative, planification testamentaire, conformité, litige) et elle agit à titre d’expert en politiques fiscales et en finances publiques pour le compte de gouvernements et de grandes organisations canadiennes et internationales.

Réalisations et Médias[modifier | modifier le code]

En 2003, Alepin écrit un livre qui sera un best-seller, Ces riches qui ne paient pas d’impôt.

Les conclusions de son livre ont fait l’objet d’un débat à la Chambre des communes en 2004. Le gouvernement canadien a d'ailleurs ouvert une enquête publique sur les paradis fiscaux et a convoqué Brigitte Alepin au comité des finances publiques à titre d'expert en fiscalité[2]. Elle a été appelé comme témoin expert à plus de 12 reprises devant le Comité permanent de Finance nationales du Sénat du Canada. Elle a aussi témoigné devant La Commission des lois de l'Assemblée nationale française.

Brigitte Alepin a été chroniqueuse dans le Journal de Montréal entre 2004 et 2005 (chronique qui fut continuée par Yves Séguin). Elle a dirigé la chronique Fiscalité-PME du CA Magazine de 2007 à 2012.

Elle a travaillé avec Radio-Canada dans le cadre d’enquêtes majeures sur des dossiers d’impôt d’envergure. Ces recherches ont été diffusées les émissions Enjeux et Enquête. Une des émissions Enquête produite par Sovimage fut inspirée de son livre Ces riches qui ne paient pas d’impôts. De 2013 à 2014, Brigitte Alepin a agi comme conseillère spéciale exclusive pour CBC-SRC sur les « grands événements médias » qui relèvent de son expertise. Elle est sollicitée par les politiciens qui souhaitent connaître son opinion sur divers sujets fiscaux et agit également comme témoin-expert sur différents comité de la Chambre des communes et du Sénat canadien[3],[4],[5],[6],[7],[8],[2].

Lors de ses études à Harvard, Brigitte Alepin a travaillé sur un projet spécial ayant pour objectif d’élaborer un régime fiscal international adapté à la mondialisation du commerce The adaptation of our tax systems to globalization. Ces écrits sont présentement étudiés au niveau international et certaines conclusions furent présentées dans le magazine L'Actualité en avril 2006.

Le 11 février 2011, Guy A. Lepage annonce sur son compte twitter « L'entrevue de Brigitte Alepin est coupée au montage. Ma décision. Ça arrive parfois. #TLMEP #montage ».

Le 14 février 2011, Lepage en rajoute sur Twitter : « Avis aux amateurs de complot : Brigitte Alepin a été coupée parce que j'ai jugé son entrevue erratique et laborieuse. C'est tout. ». Le 15 octobre 2012, une pétition publique[9] est lancée pour demander la diffusion de l’entrevue de Brigitte Alepin à l’émission Tout le monde en parle.

En vue de la 15e Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (Post-Kyoto à Copenhague), Brigitte Alepin a reçu le mandat de CPA Canada et d’un regroupement d’entreprises de vérifier comment mieux utiliser la fiscalité pour aider le Canada à prendre le virage vert. Ses conclusions furent présentées à l’international, dans différents médias et aux représentants politiques[10].

En 2012, le Commissaire à la santé du Québec a confié le mandat à Brigitte Alepin et la firme Raymond Chabot Grant Thornton d’estimer les coûts de santé au Québec en 2030, compte tenu du vieillissement de la population et de l’augmentation des maladies chroniques.

Le film documentaire Le Prix à payer (The price we pay), réalisé par Harold Crooks et produit par InformAction Films, est inspiré du livre La crise fiscale qui vient, écrit par Brigitte Alepin en 2010. Le film, sorti en salles à l’automne 2014, a été sélectionné pour le Forum Hot Docs et par le Festival international du film de Toronto en 2014. En 2016, Brigitte Alepin a gagné un Prix Gémeaux de l'Académie canadienne de Cinéma et Télévision pour la co-scénarisation du film Le Prix à payer [11].

En 2016, Alepin figure parmi la liste des 50 plus influents fiscalistes du monde, selon le magazine International Tax Review[12].

En 2016, Brigitte Alepin a été nommée Fellow de CPA Québec[13].

Elle a contribué le chapitre « 100 Years of Tax in Canada », publié dans le livre Etat du Québec 2017[14].

Brigitte Alepin est l'instigatrice et la co-fondatrice des conférences internationales TaxCOOP. TaxCOOP2015 a été présenté au Musée des Beaux-Arts de Montréal en collaboration avec CPA Québec. TaxCOOP2016 a été présenté à la Banque Mondiale en collaboration avec la Banque Mondiale et TaxCOOP2017 va être présentée aux Nations unies à Genève le 16 octobre 2017.

Brigitte Alepin joint l'ESG comme professeure en 2017[15].

Entreprise[modifier | modifier le code]

Elle est la présidente d'Agora Fiscalité Inc.[16], société qu'elle a fondée en 2007 après son retour d'Harvard. Il s’agit d’une firme boutique « nouveau genre » où les clients peuvent profiter des services habituels de fiscalité mais aussi des services de lobbying fiscal. Voici quelques mandats de lobbying fiscal dirigés par cette société :

  • PME un jour… PME toujours
  • Les pétrolières canadiennes paient-elles leur juste part d’impôt?
  • La déduction pour gains en capital et les transactions familiales légitimes
  • Ensemble contre le GI-025
  • En route vers une fiscalité verte…

Activités caritatives[modifier | modifier le code]

Radio-Dodo[modifier | modifier le code]

La Radio-Dodo est une idée de Brigitte Alepin. Les émissions en langues française et arabe de la Radio-Dodo sont destinées aux enfants syriens situés en zones de guerre et aux enfants syriens réfugiés de trois à sept ans. La Radio-Dodo a pour mission d'aider les enfants à s'endormir. La Radio-Dodo est diffusée depuis le 1er janvier 2016 et est patronnée par l'UNESCO[17]. En mai 2017, Radio-Dodo a organisé une mission humanitaire à Gaziantep, où l'administratrice, Brigitte Alepin, a donné des jouets et des radios à des enfants syriens[18].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

2004: Ces riches qui ne paient pas d'impôts de Brigitte Alepin

2011: La crise fiscale qui vient de Brigitte Alepin

2012: Bill Gates, Pay Your Fair Share of Taxes... Like We Do de Brigitte Alepin

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Alepin, Brigitte », sur authorities.loc.gov/ (Library of Congress Authorities)
  2. a et b « House of Commons Committees - FINA (39-1) - Notice of Meeting - Number 083 (Official Version) »
  3. « Comités de la Chambre des communes - FINA (41-1) - Témoignages - Numéro 129 »
  4. « House of Commons Committees - FINA (41-1) - Evidence - Number 110 »
  5. « Avis de convocation - Affaires étrangères et commerce international »
  6. « House of Commons Committees - FINA (41-1) - Notice of Meeting - Number 041 (Official Version) »
  7. « Le RJF vise à alimenter la réflexion sur la fiscalité, l'économie et la justice. »
  8. « Comités de la Chambre des communes - CIIT (40-3) - Témoignages - Numéro 038 »
  9. « Brigitte Alepin, TLMEP, Censure »
  10. [http://www.vermontlaw.edu/Documents/20100317_gcetConferenceProceedings2009.pdf http://www.brigittealepin.com/images/stories/pdf/gouvernement-du-qubec-lettre-et-rencontre-novembre-2009-_2_.pdf « Gouvernement du Québec Lettre et rencontre novembre 2009 »]
  11. « Voici les Prix Gémeaux remportés par toutes les plateformes de Radio-Canada | Services français de Radio-Canada » (consulté le 20 février 2017)
  12. « UQAM | ESG | Nouvelles | La diplômée Brigitte Alepin figure parmi les fiscalistes les plus influents au monde », sur www.nouvelles.esg.uqam.ca (consulté le 20 février 2017)
  13. « Brigitte Alepin – Récipiendaire 2016 », sur Ordre des CPA du Québec (consulté le 21 août 2017)
  14. « L'état du Québec 2017 | 20 clés pour comprendre les enjeux actuels », Institut du Nouveau Monde (consulté le 20 février 2017)
  15. « UQAM | ESG | Nouvelles | La fiscaliste Brigitte Alepin rejoint l’ESG UQAM comme professeure », sur www.nouvelles.esg.uqam.ca (consulté le 21 août 2017)
  16. Site officiel de Brigitte Alepin
  17. « Radio-DoDo – Aider les enfants de la guerre et les réfugiés canadiens à faire de beaux rêves », sur radio-dodo.info (consulté le 21 août 2017)
  18. « Mission Gaziantep – Radio-DoDo », sur radio-dodo.info (consulté le 21 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]