Bossa nova (album de Pauline Croze)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bossa nova

Album de Pauline Croze
Sortie 27 mai 2016 Drapeau de la France
Durée 34:00
Genre Bossa nova
Label Un plan simple

Albums de Pauline Croze

Bossa nova est le quatrième album de la chanteuse française Pauline Croze. Elle reprend des standards en français et en portugais, avec quelques invités.

Titres[modifier | modifier le code]

No TitreVersion originale Durée
1. La rua MadureiraNino Ferrer, paroles de Nino Ferrer, musique de Daniel Beretta et Nino Ferrer, 1969 3:17
2. Tu verrasClaude Nougaro, 1978, adapté de O que será ? (à flor da pele) de Chico Buarque, musique du film Dona Flor et ses deux maris de Bruno Barreto, 1976 3:29
3. Les eaux de marsGeorges Moustaki, 1973, adapté de Águas de Março de Tom Jobim, 1972 2:59
4. Essa moça tá diferente (avec Flavia Coelho)Chico Buarque, 1969 3:00
5. Você abusouFais comme l’oiseau de Michel Fugain, 1972, adapté de Antônio Carlos et Jocáfi, 1971 3:05
6. Samba saravahPierre Barouh, musique du film Un homme et une femme de Claude Lelouch, 1966, adapté de Samba da Bênção de Vinícius de Moraes, 1963 2:50
7. Chorando sim (avec Bruno Ferreira)Almeidinha (pt), musique du film L'Homme de Rio de Philippe de Broca, 1964 3:38
8. Jardin d'hiverHenri Salvador, chanson de Keren Ann et Benjamin Biolay, 2000 2:57
9. À felicidade (avec Vinícius Cantuária)Tom Jobim, musique du film Orfeu Negro de Marcel Camus, 1959 3:07
10. La fille d'IpanemaSacha Distel, 1964, adaptation par Eddy Marnay de A Garota de Ipanema de Tom Jobim et Vinícius de Moraes, 1962 2:26
11. La chanson d’Orphée (manhã do carnaval)Luiz Bonfá, musique du film Orfeu Negro de Marcel Camus, 1959 3:06

Musiciens[modifier | modifier le code]

Flavia Coelho, Vinícius Cantuária, Cali Kamga, Bruno Ferreira, Marie Navarro et Manda Sissoko participent à cet album. Richard Minier est le réalisateur.

Bossa nova
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Télérama[1]ƒƒƒ
Les Inrocks[2]3.5 étoiles sur 5

Accueil[modifier | modifier le code]

« Pauline Croze parvient à s'extraire des interprétations précédentes [...] et imprime une marque très personnelle, décalée, sensuelle, parfois inattendue. »[1]
« Ces monuments brésiliens, ces bossa, loin de les murmurer, en une caresse d’usage, Pauline Croze les chante à gorge pleine, les aborde fraîche, frontale, spontanée, avec des chœurs yé-yé, un esprit pop. »[3]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liste des chansons françaises inspirées par la musique brésilienne.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Valérie Lehoux, « Bossa nova », Télérama, no 3466,‎ (lire en ligne, consulté le 17 juin 2016).
  2. Christian Larrède, « Pauline Croze : sa “Bossa Nova” est une bonne surprise », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le 11 juin 2016).
  3. Anne-Laure Lemancel, « Pauline Croze et la vague brésilienne », rfi musique,‎ (lire en ligne, consulté le 11 juin 2016).