Bataille de Nanchang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Bataille de Nanchang opposa l'Armée nationale révolutionnaire chinoise à l'Armée impériale japonaise pendant la guerre sino-japonaise. Elle vit la victoire des troupes japonaises.

Les Japonais avaient essayé d'approcher Nanchang durant la bataille de Wuhan, mais avaient été stoppés par les troupes chinoises. Durant cette nouvelle offensive, le village de Wucheng (Jiangxi) fut dévasté par des frappes aériennes et navales. Le 26 mars, les troupes japonaises parvinrent à entrer à Nanchang par l'aile ouest de la ville. Le 21 avril, une contre-attaque surprise de l'armée chinoise vint menacer les Japonais à Nanchang, mais une attaque de l'aviation japonaise vint durement frapper les troupes chinoises, qui finirent par se retirer le 9 mai.

Le succès de l'armée japonaise eut pour conséquence de menacer les lignes de ravitaillement des troupes du Kuomintang et d'exposer davantage au conflit les provinces du sud-est de la Chine.