Banco Bilbao Vizcaya Argentaria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

BBVA
logo de Banco Bilbao Vizcaya Argentaria
illustration de Banco Bilbao Vizcaya Argentaria

Création 1999 fusion BBV et Banco Argentaria
Dates clés 1988 Fusion Banco de Bilbao et Banco de Viscaya
Forme juridique Société anonyme
Action New York Stock Exchange (BBVA)[1], Bourse des valeurs de Madrid (BBVA) et Bolsa de Valores y Productos de Asunción (en) (BBV)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Bilbao
Drapeau d'Espagne Espagne
Actionnaires salariés (2,5 %)
Activité Banque
Produits Secteur financierVoir et modifier les données sur Wikidata
Filiales Banco Francés del Río de la Plata (Argentine), Banco Provincial (Venezuela), Bancomer (Mexique)
Effectif 131 000 (2017)
Site web http://www.bbva.com/

Capitalisation 57 Milliards d'euros
Résultat net 3 512 000 000 d’euro ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Société précédente Banco Bilbao Vizcaya (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Le siège du BBVA à Madrid.

Banco Bilbao Vizcaya Argentaria (BBVA) est un groupe bancaire multinational espagnol basé à Madrid et à Bilbao. C'est l'une des plus grandes institutions financières du monde et est présente principalement en Espagne, au Mexique, en Amérique du Sud, aux États-Unis et en Turquie.

Le groupe possède 35 millions de clients, un million d'actionnaires, un réseau de 7 410 agences et compte dans ses rangs 95 000 employés. En 2005 BBVA occupait le 68e rang des 100 plus grandes entreprises du monde, et était cotée dans neuf places boursières dans le monde dont l'Ibex 35. Il est le premier acteur bancaire au Mexique, via sa filiale BBVA México.

Histoire[modifier | modifier le code]

Présence de BBVA dans le monde.

En 1857, Banco de Bilbao est créé avec l'appui de la chambre de commerce de Bilbao. En 1901, Banco de Vizcaya est créé. En 1902, Banco de Bilbao ouvre une succursale à Paris.

En 1970, Banco de Vizcaya ouvre des succursales à New York. En 1979, Banco de Vizcaya acquiert Banco Comercial de Mayaguez.

En 1988, Banco de Bilbao et Banco de Vizcaya fusionnent pour créer la Banco de Bilbao y Viscaya (BBV)

En 1995, BBV entre en Amérique latine en faisant l'acquisition de Banco Continental au Pérou et de Probursa au Mexique. En 1996, BBV s’implante en Colombie en rachetant Banco Ganadero et en Argentine en rachetant Banco Francés. En 1997, BBV entre au Venezuela en faisant l'acquisition de Banco Provincial.

En 1999, BBV et Argentaria fusionnent pour donner naissance à BBVA, dans une transaction d'une valeur de 10,5 milliards de dollars.

Ancien logo.

En 2000, BBVA acquiert Bancomer, principale institution financière du Mexique.

En 2004, BBVA entre sur le marché bancaire aux États-Unis avec l'achat de Valley Bank et de Laredo National Bancshares pour 867 millions de dollars[2]. En 2006, BBVA acquiert Texas Regional Bancshares et State National Bancshares pour 2,64 milliards de dollars[3],[4],[5]. Elle ouvre une succursale à Singapour.

En 2007, BBVA acquiert Compass Bancshares pour 9,6 milliards de dollars, pour consolider sa présence aux États-Unis. À ce moment, Compasse possède environ 410 agences bancaires, dont 162 agences situées au Texas et 253 agences réparties dans les États de l'Alabama, de l'Arizona, du Colorado, de Floride et du Nouveau-Mexique, alors qu'au même moment BBVA a 207 agences bancaires aux États-Unis, dont 33 en Californie[4],[5].

En mars 2008, BBVA reçoit l'autorisation de fusionner ses quatre filiales américaines issues de ses différentes acquisitions[6].

En 2012, BBVA acquiert la banque catalane Unnim pour un euro symbolique. Unnim est un ensemble de trois caisses d'épargnes catalanes qui ont été fusionnées et nationalisées à la suite de la crise économique espagnole. Lors de cette acquisition Unnim possède 600 agences principalement en Catalogne, quand BBVA possède 3 000 agences dans toute l'Espagne[7],[8],[9].

En mars 2014, BBVA acquiert la banque en ligne américaine Simple pour 117 millions de dollars[10],[11].

En juillet 2014, BBVA acquiert pour 1,2 milliard d'euros Catalunya Banc, une banque catalane ayant reçu l'une des aides les plus importantes de l'État espagnol via le FROB — de l'ordre de 12 milliards d'euros[12]. En novembre 2017, BBVA vend 80 % de son porte-feuille immobilier à Cerberus pour 4 milliards d'euros[13]. Le même mois, Scotiabank acquiert la participation de 69 % que BBVA détient dans BBVA Chile pour 2,2 milliards de dollars[14].

En novembre 2020, PNC annonce l'acquisition de la branche américaine de la banque espagnole BBVA, pour 11,6 milliards de dollars. Cette opération permet à PNC de devenir le cinquième plus grand groupe bancaire des Etats-Unis, avec près de 550 milliards de dollars d'actifs en gestion. BBVA USA était présente avec 634 agences au Texas, en Alabama, en Floride, au Nouveau-Mexique et en Californie[15],[16],[17].

Entre 2020 et 2021, le bénéfice de l'entreprise recule de 63%. Le résultat net de l'entreprise diminue également pour atteindre 1,3 milliards d'euros[18]. En avril 2021, BBVA annonce la suppression de 3 800 postes et de 530 agences en Espagne[19].

Participations[modifier | modifier le code]

Le BBVA a de nombreuses participations dans des entreprises espagnoles : Telefónica (6 %), Endesa (2,3 %), Iberdrola (5 %), Iberia (7,3 %)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Polygon.io, (firme), consulté le Voir et modifier les données sur Wikidata
  2. Spain's BBVA to Buy Laredo Bank in Texas for $850 Mln, Todd White et Dan Lonkevich, Bloomberg, 21 septembre 2004
  3. BBVA Buys Texas Regional, The Street, 12 juin 2006
  4. a et b BBVA builds U.S. muscle with $9.6 bln Compass buy, Elisabeth O'Leary et Jonathan Stempel, Reuters, 16 février 2007
  5. a et b BBVA agrees to a major U.S. bank purchase, Julia Werdigier, The New York Times, 16 février 2007
  6. L'Espagnol BBVA devient la première banque du Sud des États-Unis, Les Échos, 11 mars 2008
  7. BBVA buys rescued lender Unnim, Miles Johnson, Financial Times, 7 mars 2012
  8. BBVA to Acquire Lender Unnim as Spain Proceeds With Bank Cleanup, Charles Penty, Bloomberg, 7 mars 2012
  9. BBVA Takes Over Nationalized Bank Unnim, Christopher Bjork, The Wall Street Journal, 7 mars 2012
  10. BBVA buys US digital bank Simple to increase online offering, Tobias Buck, Financial Times, 20 février 2014
  11. (en) William Alden, « BBVA Buys Banking Start-Up Simple for $117 Million », sur The New York Times,
  12. BBVA to buy Spain's bailed-out Catalunya Banc, Sarah White, Reuters, 21 juillet 2014
  13. « BBVA sells most of real estate business to Cerberus for 4 billion euros », sur Reuters,
  14. « Scotiabank agrees to buy BBVA's stake in BBVA Chile », sur Reuters,
  15. Robert Armstrong, James Fontanella-Khan et Daniel Dombey, « PNC to become fifth-largest US bank with $11.6bn BBVA deal », sur Financial Times,
  16. Greg Roumeliotis, David French et Jesús Aguado, « Spain's BBVA exits U.S. in $11.6 billion deal with PNC », sur Reuters,
  17. Cécile Thibaud, « BBVA vend sa filiale américaine pour préparer une fusion avec Banco Sabadell », sur Les Echos,
  18. « Banque: le bénéfice net 2020 de BBVA a été amputé de 63% par la pandémie et les Etats-Unis », sur LEFIGARO (consulté le 1er février 2021)
  19. Sandrine Morel, « En Espagne, le secteur bancaire prévoit 20 000 licenciements dans l’année », sur Le Monde,

Lien externe[modifier | modifier le code]