CaixaBank

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

CaixaBank
logo de CaixaBank
illustration de CaixaBank

Création 2011
Forme juridique Société anonyme
Action BMAD: CABK
Siège social ValenceVoir et modifier les données sur Wikidata
Direction Jordi Gual Solé
Activité Finance, assurance
Produits Service financierVoir et modifier les données sur Wikidata
Société mère La Caixa
Filiales VidaCaixa Grupo, MicroBank
Effectif 31 948 (2013)
Site web www.caixabank.com

Résultat net en augmentation 503 millions d'euros (2013)

CaixaBank est une entreprise financière espagnole qui comprend les anciennes activités bancaires et assurantielles de La Caixa. Elle est détenue à 61 % par La Caixa[1]. Elle possède un certain nombre de participations que détenait La Caixa, alors que d'autres sont transférées dans une filiale Criteria CaixaHolding détenue directement par La Caixa.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 7 novembre 2012, CaixaBank annonce sa fusion avec Banca Civica, valorisant Banca Civica pour 977 millions d'euros[1],[2].

Le fonds de restructuration des banques espagnoles (FROB) a annoncé le 28 novembre 2012 que CaixaBank, va racheter Banco de Valencia, la sixième banque espagnole à cette date, nationalisée depuis novembre 2011, pour 1 , après que le FROD a renfloué Banco de Valencia avec une aide de 3,46 milliard d'euros[3],[4].

En septembre 2014, Barclays vend ses activités de banque privée en Espagne à CaixaBank pour 800 millions d'euros[5].

En février 2015, CaixaBank annonce son souhait d'acquérir les 56 % qu'elle ne détient pas dans Banco BPI pour environ 1,1 milliard d'euros[6]. En avril 2016, CaixaBank possède 44,1 % de Banco BPI et annonce faire une nouvelle offre valorisant BPI à 1,8 milliard de dollars, offre qui représente donc une baisse de 18 % par rapport à l'offre de 2015[7].

En juin 2015, la Société générale acquiert les 20,5 % de parts restant que détenait CaixaBank dans Boursorama pour 218 millions d'euros[8].

En avril 2016, CaixaBank annonce la suppression de 500 postes[9].

En février 2017, CaixaBank augmente sa participation dans Banco BPI de 45 % à 84,5 %[10].

En octobre 2017, pendant la crise qui touche le pays à l'issue du référendum de 2017 sur l'indépendance de la Catalogne, la banque décide de transférer son siège de Barcelone à Valence[11].

En septembre 2020, CaixaBank acquiert Bankia pour 4,3 milliards d'euros, créant un nouvel ensemble reprenant le nom de CaixaBank, basé à Valence ayant une capitalisation de 16 milliards de dollars, 51 000 salariés et 6 300 agences. La fondation La Caixa garde une participation de 30 % dans cet ensemble contre 40 % auparavant dans CaixaBank et l'État espagnol garde une participation de 16,1 % contre une participation de 61,8 % dans Bankia[12]. En avril 2021, CaixaBank annonce la suppression de près de 8 000 postes, représentant 20 % de ses salariés et de près de 1 500 agences, représentant 27 % de ses agences, à la suite de cette acquisition[13]. En juillet 2021, Caixabank annonce la vente de sa participation dans Comercia Global Payments, une ancienne filiale de traitement de paiement de Bankia à Global Payments pour 260 millions d'euros[14].

En novembre 2021, Caixabank annonce la vente de se participation de 9,92 % dans Erste Group pour 1,5 milliard d'euros[15].

Criteria CaixaHolding[modifier | modifier le code]

Criteria CaixaHolding, S.A. est une holding qui gère les investissements financiers de La Caixa. Cette entité gère ainsi les participations que La Caixa détient dans les entreprises suivantes[16],[17]:

Services

Loisirs

Banques internationales

Assurances

  • Grupo SegurCaixa (100 %) - filiale d'assurance de La Caixa

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Vendu en 2012 au fonds d'investissement italien Investindustrial. La Caixa contrôle dorénavant uniquement la société propriétaire du terrain à des fins résidentielles et commerciales, les terrains de golf et le Beach Club lié au parc.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b CaixaBank becomes Spain's biggest bank by assets, BBC, 2 mars 2012
  2. CaixaBank today approves an agreement of intent to merge with Banca Cívica, to create Spain’s leading financial group, LaCaixa, 26 mars 2012
  3. Caixabank rachète Banco de Valencia Caixabank rachète Banco de Valencia, Le Figaro, 27 novembre 2012
  4. CaixaBank achète Banco de Valencia pour 1 euro, Les Échos, 28 novembre 2012
  5. Hectic pace of Spanish bank deals to slow after Barclays sale, Sarah White et Jesus Aguado, Reuters, 1er septembre 2014
  6. Spain's Caixabank bids for Portugal's BPI, eyes Novo Banco, Jesus Aguado et Andrei Khalip, Reuters, 17 février 2015
  7. Caixabank makes new bid to take control of Banco BPI, Jose Elias Rodriguez et Sergio Goncalves, Reuters, 18 avril 2016
  8. Société Générale acquiert la totalité du capital de Boursorama, Sharon Wajsbrot, Les Échos, 18 juin 2015
  9. Caixabank supprimera 500 emplois en Espagne, La Tribune, 15 avril 2016
  10. Sergio Goncalves, « Caixabank gets 84.5 percent stake in Portugal's Banco BPI in takeover », sur Reuters,
  11. Des centaines de milliers de manifestants à Barcelone contre l'indépendance, dépêche AFP reprise par VOA Afrique, 8 octobre 2017
  12. Emma Pinedo et Jesús Aguado, « Factbox: The Caixabank and Bankia merger in numbers », sur Reuters,
  13. « Caixabank prévoit la suppression de plus de 8.000 postes en Espagne », sur La Tribune,
  14. (en) « Caixabank sells Bankia businesses to Global Payments for 277 mln euros », sur Reuters,
  15. « Caixabank sells 9.92% stake in Erste Group for 1.5 billion euros », sur Reuters,
  16. Criteria CaixaCorp - Cartera de inversiones - Inversiones
  17. http://portal.lacaixa.es/StaticFiles/StaticFiles/b470b3fdc5b65110VgnVCM200000128cf10aRCRD/es/informe2008.pdf Rapport d'activité 2008
  18. Suez Environnement
  19. (es) Daniel Cordero, « La Caixa deja Port Aventura tras vender el 50% de su capital por 105 millones », sur El País, (consulté le )
  20. a et b (en) « KKR picks up 49.9% stake in PortAventura from Investindustrial », sur altassets.net, (consulté le )