Bagad Kadoudal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bagad Kadoudal
Description de cette image, également commentée ci-après
Le bagad lors du Festival interceltique de Lorient 2012.
Informations générales
Naissance
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Musique bretonne
Instruments bombardes, cornemuses, caisses claires/percussions
Site officiel http://kadoudal.free.fr
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de Bagad Kadoudal.

Le Bagad Kadoudal est un ensemble traditionnel de musique bretonne basé à Vern-sur-Seiche. Il faisait auparavant partie de la Kevrenn de Rennes. Il évolue actuellement en 2e catégorie du championnat national des bagadoù.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le bagad de Vern-sur-Seiche a repris le nom Kadoudal de la Kevrenn de Rennes, ancien bagad créé en octobre 1953[1], plusieurs fois Champion de Bretagne en 1re catégorie (3 titres en tant que Kevrenn en 1955, 1956 et 1963[2], 2 titres sous le nom Kadoudal en 1967 et 1969[3]).

Étymologiquement, Kadoudal signifie « le guerrier qui retourne au combat » et littéralement « le guerrier aveugle ». Le nom Kadoudal a marqué l’histoire de la Bretagne (Joseph et Georges Cadoudal)[réf. nécessaire].

Formé en 1975, le Bagad de Vern-sur-Seiche comptait une dizaine de musiciens ayant participé à l’ancien bagad de Rennes. Ils poursuivent la continuité du patrimoine artistique. Le répertoire est, à l’occasion de concours ou disques, repris et arrangé.

Le bagad évolue depuis 1991 en seconde catégorie, même si ses résultats au Championnat national des bagadoù en 2012 auraient du engendrer en 2013 un déclassement du groupe[4]. À l'occasion d'échanges internationaux, l’ensemble promeut la culture bretonne en Allemagne, Espagne, Irlande, Saint David’s Day 2012 au Pays de Galles, Pologne, Tchéquie, jusqu'en Chine en 2002... Il joue avec Dan Ar Braz pour l'album A toi et ceux. En 2012 il se produit au Stade de France lors d'un match de rugby du Top 14[5], puis au Festival interceltique de Lorient et avec Gilles Servat.

Depuis sa création, il assure la formation musicale de ses musiciens dans son école. Il fut d’ailleurs à la fin des années 1980, le deuxième groupe en Bretagne, après le bagad Kemper, à mettre en place un bagad école : le bagadig Gwern.

Cercle Celtique[modifier | modifier le code]

Le cercle celtique de Vern-sur-Seiche est créé en même temps que le bagad. Il est affilié à la confédération des cercles celtiques War 'l leur.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Ensemble de musique et danse (33T Barclay-Bel Air)
  • 1963 : Le bagad Kadoudal sonne pour Herri Léon, Le cercle celtique de Rennes (33T Barclay-Bel Air)[6], (penn soner : Jakez Pincet)
  • 1970 : Bombardes et binious de Bretagne Vol. 1 (Collection Arion)
  • 1976 : Bombardes et binious de Bretagne Vol. 2
  • 1980 : Bombardes et binious de Bretagne Vol. 3
  • 1982 : Bombardes et binious de Bretagne Vol. 4
  • 1994 : Bretagne. Binious & Bombardes réédition CD Arion
  • Xe Festival International des Cornemuses de Brest, avec Kevrenn de Rennes, Bagad Kemper, Bagad de Lann-Bihoué, Pipe Band d'Écosse (33T Mouez Breiz)
  • Le meilleur des musiques celtiques : Bretagne, Irlande, Écosse. avec Jean-François Quemener, Les Sœurs Goadec, Scottish Bagpipes, The Blacksmiths, Ailoach (CD Arion)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L'histoire des bagads à Rennes », Ouest-France, 3 mars 2005
  2. Il y a 60 ans : le premier Festival International des Cornemuses à Brest, archives-finistere.fr
  3. Palmarès Bagadou, bodadeg-ar-sonerion.org
  4. Source Wikipedia, article Championnat national des bagadoù 2013 / Deuxième catégorie / Préparation : " le Bagad Kadoudal de Vern-sur-Seiche, qui aurait pourtant du être relégué en 3e catégorie suite à son classement du championnat 2012"
  5. Le Bagad Vern Kadoudal va se produire au Stade de France Ouest-France, 22/03/2012
  6. Ar soner, revue du Bodadeg Ar Sonerion, numéros 126 à 151

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]