Auguste II de Brunswick-Wolfenbüttel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Auguste II de Brunswick-Wolfenbüttel
August d.J..jpg
Biographie
Naissance
Décès
nom dans la langue maternelle
August der JüngereVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnom
Der BefreiendeVoir et modifier les données sur Wikidata
Lieu de travail
Formation
Activités
Famille
Père
Mère
Ursule de Saxe-Lauenbourg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Frère
Conjoints
Enfants
Rodolphe-Auguste de Brunswick-Wolfenbüttel
Marie-Élisabeth de Brunswick-Wolfenbüttel (en)
Sibylle Ursule de Brunswick-Wolfenbüttel (d)
Ferdinand-Albert Ier de Brunswick-Wolfenbüttel-Bevern
Antoine-Ulrich de Brunswick-Wolfenbüttel
Claire-Augusta Brunswick-Luneburg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de

Auguste II (10 avril 1579, Dannenberg – 17 juillet 1666, Wolfenbüttel), dit « le Jeune » (der Jüngere), est duc de Brunswick-Lunebourg et prince de Wolfenbüttel de 1635 à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Auguste est le fils cadet du duc Henri de Brunswick-Dannenberg. Après la mort sans héritier du duc Frédéric-Ulrich de Brunswick-Wolfenbüttel en 1634, son héritage est disputé. D'âpres discussions et l'intervention de l'empereur Ferdinand II aboutissent à la reconnaissance d'Auguste comme prince de Wolfenbüttel. En raison de la guerre de Trente Ans, il ne prend possession de ses terres qu'en 1644. Il fonde la même année la Bibliotheca Augusta à Wolfenbüttel.

gravure : Auguste de Brunswick dans sa bibliothèque
Gravure sur cuivre représentant Auguste de Brunswick-Lunebourg dans sa bibliothèque.

Sous le pseudonyme de Gustavus Selenus (ou Gustavi Seleni), il écrit un livre sur les échecs (1616) et un autre sur la cryptographie (Cryptomenytices et Cryptographiae libri IX, 1624), qui s'inspire largement des premiers travaux de Trithème. Son pseudonyme est une anagramme de son prénom (AVGVSTVS = GVSTAVVS) à laquelle s'ajoute une référence à la déesse grecque de la lune Séléné.

Descendance[modifier | modifier le code]

Auguste épouse en 1607 Claire de Poméranie (en) (1574-1623), fille du duc Bogusław XIII de Poméranie. Ils ont une fille (1609) et un fils (1610) mort-nés.

Auguste se remarie en 1623 avec Dorothée d'Anhalt-Zerbst (1607-1634), fille du prince Rodolphe d'Anhalt-Zerbst. Cinq enfants sont nés de cette union :

Auguste se remarie en 1635 avec Elisabeth-Sophie de Mecklembourg-Güstrow (1613-1676), fille du duc Jean-Albert II de Mecklembourg-Güstrow. Trois enfants sont nés de cette union :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (de) Paul Raabe (éd.), Herzog August - Sammler, Fürst, Gelehrter, Herzog August Bibliothek, Wolfenbüttel Ausstellungskatalog, 1979 (ISBN 3-88373-007-6)
  • (de) Maria von Katte, Enge Grenzen - weiter Horizont, Die Bildungsreisen Augusts des Jüngeren zu Braunschweig und Lüneburg von 1598 bis 1603, herausgegeben im Auftrag des Museumsvereins Hitzacker (Elbe) und Umgebung e.V., Wolfenbüttel, 2004

Liens externes[modifier | modifier le code]