Christian de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Christian de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg, (en allemand Christian von Schleswig-Holstein-Sonderburg-Glüksburg), né le et mort le , fut duc de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg de 1663 à 1698.

Famille[modifier | modifier le code]

Fils de Philippe de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg et de Sophie de Saxe-Lauenbourg.

Mariages et descendance[modifier | modifier le code]

En 1663, Christian de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg épousa Sibylle de Brunswick-Woldenbüttel (†1671), (fille du duc Auguste de Brunswick-Wolfenbüttel).

Deux enfants sont nés de cette union :

  • Frédéric de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg (1664-1664)
  • Sophie de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg (1668-1668)

Veuf, Christian de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg épousa en 1672 Agnès de Schleswig-Holstein-Plön, (1640-1698) (fille du duc Joachim Ernest Ier de Schleswig-Holstein-Plön)

Six enfants sont nés de cette union :

  • Sophie de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glückbourg (1674-1713)
  • Charlotte de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg (1676-1676)
  • Christian de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg (1681-1714)
  • Frédéric de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg (1682-1688).

Christian de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg sucéda à son père en 1663.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Christian de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg appartient à la seconde branche issue de la première branche de la Maison de Schleswig-Holstein-Sonderbourg, elle-même issue de la première branche de la Maison d'Oldenbourg. Cette seconde lignée s'éteignit en 1779 au décès de Frédéric de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg (1747-1779).

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes et sources[modifier | modifier le code]

« web.genealogie.free.fr »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 21 août 2014)