Atom (éditeur de texte)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Atom
Description de l'image Atom editor logo.svg.
Description de l'image Atom-editor.png.
Informations
Développé par GitHubVoir et modifier les données sur Wikidata
Première version [1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version 1.53.0 ()[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Version avancée 1.54.0-beta0 ()[3]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dépôt github.com/atom/atomVoir et modifier les données sur Wikidata
Assurance qualité Intégration continueVoir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en JavaScript, CoffeeScript, CSS, C++, HTML et Node.jsVoir et modifier les données sur Wikidata
Système d'exploitation MacOS, Microsoft Windows, Linux et FreeBSDVoir et modifier les données sur Wikidata
Type Éditeur de code source (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Licence Licence MITVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web atom.ioVoir et modifier les données sur Wikidata

Atom est un éditeur de texte libre pour macOS, GNU/Linux et Windows développé par GitHub. Il supporte des plug-ins écrits en Node.js et implémente Git Control. La plupart des extensions sont sous licence libre et sont maintenues par la communauté[4]. Atom est basé sur Chromium et Electron et est écrit en CoffeeScript[5]. Il est aussi utilisé en tant qu’environnement de développement (EDI).

Langages de programmation supportés[modifier | modifier le code]

Les paquets inclus dans Atom appliquent la coloration syntaxique sur les langages suivants :

Il est toujours possible d'ajouter d'autres langages en installant des paquets créés par la communauté.

Licence[modifier | modifier le code]

Initialement, les extensions et tout ce qui ne faisait pas partie du noyau d'Atom étaient distribués sous licence open-source. Le , le reste d'Atom, y compris l'application de base, le gestionnaire de paquets d'Atom et l'application de bureau Atom basée sur Chromium et Electron (anciennement Atom Shell[6]) ont été mis à disposition en tant que logiciel libre avec une licence MIT[7].

Controverses[modifier | modifier le code]

Par défaut, Atom envoie des statistiques d'utilisation à Google Analytics, associées à la somme SHA-1 de l'adresse MAC de la carte réseau de l'utilisateur[8], afin de déterminer la performance et les fonctions les plus utilisées du logiciel pour mieux cerner son développement[9]. Cette fonction peut être désactivée par l'utilisateur en désactivant le package "metrics"[8].

De même par défaut, Atom envoie des rapports d'exception non reconnues au site web www.bagsnag.com. Ce paquet fut intégré au coeur de Atom en 2018[10],[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Atom (text editor) » (voir la liste des auteurs).
  1. « Introducing Atom »
  2. « https://github.com/atom/atom/releases/tag/v1.53.0 » (consulté le 19 novembre 2020)
  3. « https://github.com/atom/atom/releases/tag/v1.54.0-beta0 » (consulté le 19 novembre 2020)
  4. (en) « Atom Packages », sur atom.io
  5. (en) « Atom GitHub Page », sur github.
  6. (en) Kevin Sawicki, « Atom Shell is now Electron », sur blog.atom.io, (consulté le 4 octobre 2015)
  7. (en) Nathan Sobo, « Atom Is Now Open Source », sur blog.atom.io, (consulté le 4 octobre 2015).
  8. a et b (en) « atom/metrics », sur github (consulté le 8 mai 2015).
  9. « FAQ », sur atom.io (consulté le 8 mai 2015).
  10. (en) « atom/atom », sur GitHub (consulté le 14 octobre 2020)
  11. (en) « exception-reporting », sur Atom (consulté le 14 octobre 2020)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]