Notepad++

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Notepad++
Description de l'image Notepad++ Logo.svg.
Description de cette image, également commentée ci-après
Édition du code de MediaWiki 1.27.1 avec Notepad++ v7 sur Windows 10 en vue partagée et avec l'autocomplétion activée
Informations
Créateur Don Ho (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Première version Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version 7.9.5 ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dépôt github.com/notepad-plus-plus/notepad-plus-plusVoir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en C++ et CVoir et modifier les données sur Wikidata
Système d'exploitation Microsoft Windows et ReactOSVoir et modifier les données sur Wikidata
Environnement X86 et x86_64Voir et modifier les données sur Wikidata
Langues Multilingue (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Type Éditeur de texteVoir et modifier les données sur Wikidata
Licence Licence publique générale GNU version 3Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web notepad-plus-plus.orgVoir et modifier les données sur Wikidata

Ancien logo.

Notepad++ est un éditeur de texte libre générique, fonctionnant sous Windows, codé en C++, qui intègre la coloration syntaxique de code source pour les langages et fichiers C, C++, Java, C#, XML, HTML, PHP, JavaScript, makefile, art ASCII, doxygen, .bat, MS fichier ini, ASP, Visual Basic/VBScript, SQL, Objective-C, CSS, Pascal, Perl, Python, R, MATLAB, Lua, TCL, Assembleur, Ruby, Lisp, Scheme, Properties, Diff, Smalltalk, PostScript et VHDL ainsi que pour tout autre langage informatique, car ce logiciel propose la possibilité de créer ses propres colorations syntaxiques pour un langage quelconque.

Ce logiciel, fondé sur la composante Scintilla, a pour but de fournir un éditeur léger (aussi bien au niveau de la taille du code compilé que des ressources occupées durant l’exécution) et efficace. Il est également une alternative au bloc-notes de Windows (d’où le nom). Le projet est sous licence GPL version 2. Un équivalent sous Linux serait Gedit ou encore Kate.

Il ne bloque pas le fichier en cours d'édition et détecte toute modification apportée à celui-ci par un autre programme (il propose de le recharger). Cette caractéristique lui permet d'être WYSIWYG pour la plupart des langages interprétés (comme HTML et CSS) avec ou sans actualisation de la part de l'utilisateur (grâce aux macros, ou aux extensions).

Il a été développé par Don Ho, un informaticien situé à Paris diplômé de l'université Paris VII - Diderot en 2000.

Plusieurs versions du logiciel traduisent une prise de position politique, tels que les éditions Je suis Charlie, Gilet Jaune, Free Uyghur, Pour Samuel Paty.

Démocratisation[modifier | modifier le code]

Le succès de Notepad++ provient de la combinaison de plusieurs facteurs, qui certes, n'étaient pas nouveaux, mais qui étaient peu présents dans une même solution gratuite :

  • la gratuité (et dans une moindre mesure, sa licence) ;
  • la coloration syntaxique ;
  • une simplicité/ergonomie suffisante pour les débutants sur des langages de programmation ;
  • des capacités de mise en forme pertinentes dans le milieu de la programmation (ex. : indentation (tabulation) par sélection plutôt que par ligne, mise en CAPITALE/minuscule d'une sélection, repli des lignes de code…) ;
  • gestion et indication précises des encodages (charset), notamment les problèmes que peuvent générer la présence de BOM sur la gestion de fichier UTF-8 sur le web (ex. : le BOM avec les entêtes HTTP en CSS) ;
  • une autocomplétion (rustique) ;
  • une gestion de la recherche de chaînes de caractères avancée ;
  • une bonne visibilité du « manuel d'utilisation » ;
  • l’appui sur un système d'extension (sous forme de greffons — ou plugins) pour les fonctionnalités souhaitées manquantes.

En France, depuis mai 2020, il est intégré au socle interministériel de logiciels libres et est recommandé, par la Dinum[2].

Extensions[modifier | modifier le code]

Plusieurs fonctionnalités peuvent être ajoutées grâce aux macros et plugins dont une liste est accessible[3] sur leur site officiel. Une macro est un enregistrement d'une suite d'actions préalablement établies qu'il suffit d'exécuter pour que toutes celles-ci s'effectuent automatiquement. Les extensions permettent d'ajouter de nouvelles fonctionnalités tandis que les plugins quant à eux, sont des programmes permettant d'étendre des fonctionnalités du logiciel très souvent déjà installées. Les plus importantes de Notepad++ sont la conversion binaire et l'autocomplétion.

Le menu Compléments permet d'augmenter le nombre de fonctionnalités :

  • XML Tools, ajoute une coloration syntaxique et des options de formatage pour les fichiers .xml.

Prises de position[modifier | modifier le code]

Plusieurs versions du logiciel traduisent une prise de position politique, tels que les éditions Je suis Charlie (version 6.7.4), Gilet Jaune (version 7.6.2) et Free Uyghur (versions 7.8.1 et 7.8.2).

La version 7.6.2 de a été surnommée « édition Gilet Jaune » (« Mettre un gilet jaune au caméléon ne cautionne pas les actions violentes durant les manifestations, mais souligne l'injustice sociale actuelle présente dans le monde entier : 1 % des plus riches ont accaparé 82 % des richesses. Notre gouvernement est toujours au service du 1 % des plus riches. L'indignation est ce qu'il nous reste. »).

La version 7.8.1 d', baptisée Free Uyghur[4] a causé une levée de protestations de la part d'utilisateurs, notamment pro-chinois, qui ont déploré cette prise de position[5],[6] et empêché la distribution du logiciel en menant une attaque par déni de service sur le site officiel[7]. Depuis août 2020, le site est inaccessible depuis la Chine[8].

Le 2 novembre 2020, la version 7.9.1 du logiciel rend hommage au professeur Samuel Paty, assassiné en France par un terroriste islamiste.

Notepadqq : clone pour Linux[modifier | modifier le code]

Notepad++ ne fonctionnant uniquement sous Windows, d’autres développeurs ont créé Notepadqq, un projet libre qui se présente comme un clone (en devenir) de Notepad++ mais uniquement pour Linux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Release 7.9.5 » (consulté le 9 avril 2021)
  2. Le SILL sur le site ministériel etalab.gouv.fr
  3. Voir la section Plugins sur le site officiel.
  4. (en) « Notepad++ 7.8.1 Free Huyghur Edition » (consulté le 31 octobre 2019)
  5. actu@nextinpact.com, « Notepad++ 7.8.1 s'appelle « Free Uyghur » et s'attire les foudres d'utilisateurs chinois - Next INpact », sur www.nextinpact.com (consulté le 31 octobre 2019)
  6. Julien Lausson, « Pourquoi Notepad++ est conspué par des militants chinois depuis sa dernière mise à jour », sur Numerama,
  7. (en) Thomas Claburn, « Just take a look at the carnage on Notepad++'s GitHub: 'Free Uyghur' release sparks spam tsunami by pro-Chinese », sur The Register,
  8. « L’application Notepad++ censurée en Chine », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]