Arrigo Sacchi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sacchi.
Arrigo Sacchi
Image illustrative de l'article Arrigo Sacchi
Arrigo Sacchi
Biographie
Nom Arrigo Sacchi
Nationalité Drapeau : Italie Italien
Naissance (71 ans)
Lieu Fusignano (Italie)
Poste Défenseur
Parcours professionnel1
Saisons Club 0M.0(B.)
1964-1977 Drapeau : Italie Fusignano
1977-1979 Drapeau : Italie Bellaria
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1977-1982 Drapeau : Italie AC Cesena (jeunes)
1982-1983 Drapeau : Italie Rimini Calcio
1983-1984 Drapeau : Italie AC Fiorentina (jeunes)
1984-1985 Drapeau : Italie Rimini Calcio
1985-1987 Drapeau : Italie Parme FC
1987-1991 Drapeau : Italie Milan AC
1991-1996 Drapeau : Italie Italie
1996-1997 Drapeau : Italie Milan AC
1998-1999 Drapeau : Espagne Atlético Madrid
2001 Drapeau : Italie Parme FC
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Arrigo Sacchi (né le à Fusignano, dans la province de Ravenne, en Émilie-Romagne) est un entraîneur de football italien. Il est surnommé le mage de Fusignano. Au delà de son palmarès proprement dit, il est considéré comme l'un des entraîneurs les plus importants de l'histoire du football car il a forgé un nouveau style de jeu à la fin des années 80 avec le Milan AC.

Biographie[modifier | modifier le code]

Arrigo Sacchi n'a jamais été un joueur de premier plan. Il a commencé sa carrière d'entraîneur à Rimini, en Série C1. En 1987, alors qu'il entraîne Parme en deuxième division, le président du Milan AC Silvio Berlusconi le recrute bien qu'il soit quasiment inconnu. Mais ses idées novatrices avaient séduit le patron du club lombard.

Sacchi impose aux rossoneri un style offensif et spectaculaire basé sur la défense de zone et le pressing le plus haut possible. Il va à l'encontre de l'école traditionnelle italienne qui prônait le marquage individuel. Ses deux chef d'œuvres : une victoire à Naples, 3-2 (février 88) dans une ambiance hostile, décisive pour le titre de champion 1988 où son équipe, parfaitement organisée, fait exploser son adversaire trop dépendant du talent du seul Maradona ; autre match mémorable, en avril 1989 en demi-finale de C1, un 5-0 infligé au Real Madrid totalement étouffé et privé de ballon, incapable de relancer le jeu depuis son camp à cause de la pression des Milanais.

Grâce notamment à ses trois hollandais Ruud Gullit, Marco van Basten et Frank Rijkaard, le Milan de Sacchi collectionne les trophées. Sacchi s'appuyait aussi sur de grands joueurs italiens : Franco Baresi, Paolo Maldini, Carlo Ancelotti, Roberto Donadoni. En quatre ans, il marque durablement le football européen et mondial, plus par son style que par ses résultats proprement dits. A noter qu'il a gagné moins de titres de champion d'Italie (un seul en 1988) que de Coupes d'Europe des clubs Champions (deux, en 1989 et 1990). En quatre ans à la tête du Milan AC, il termine quatre fois sur le podium du championnat italien, considéré à l'époque comme le plus fort du monde.

Fort de ces succès, il prend alors en main l'Équipe nationale en 1991, à la suite d'Azeglio Vicini. Si l'Italie échoue dans la qualification pour l'Euro 1992, elle atteint la finale de la coupe du monde 1994, en dépit des problèmes relationnels entre Sacchi et la star italienne du moment, Roberto Baggio. En finale à Pasadena, l'Italie s'incline aux tirs au but face au Brésil. De plus en plus critiqué, Sacchi doit quitter son poste en 1996 après une élimination de l'Italie dès le premier tour de l'Euro 1996. Cesare Maldini le remplace.

Sacchi retourne alors entraîner le Milan AC, mais sans grande réussite cette fois[1]. Il tente ensuite une expérience à l'étranger, à l'Atletico Madrid. En proie au stress sur le banc de touche, il décide de ne plus entraîner après une dernière expérience à Parme, en 2001. Il se reconvertit alors comme directeur sportif, à Parme puis au Real Madrid en 2005.

Il est au début des années 2000 formateur au sein de la Fédération d'Italie de football[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

  • 1964-1978 : Drapeau : Italie Fusignano
  • 1977-1979 : Drapeau : Italie Bellaria

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Palmarès entraîneur[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

  • avec le Milan AC
    • Champion d'Italie : 1988
    • Vainqueur de la Coupe d'Europe des clubs Champions : 1989 et 1990
    • Vainqueur de la Supercoupe d'Europe : 1989 et 1990
    • Vainqueur de la Coupe Intercontinentale : 1989 et 1990
    • Vainqueur de la Surpercoupe d'Italie : 1989

En équipe d'Italie[modifier | modifier le code]

  • Finaliste de la coupe du monde en 1994

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :