Daniele Massaro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Massaro.
Daniele Massaro
image illustrative de l’article Daniele Massaro
Biographie
Nom Daniele Emilio Massaro
Nationalité Drapeau : Italie Italien
Naissance (56 ans)
Lieu Monza (Italie)
Taille 1,77 m (5 10)
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
Saisons Club 0M.0(B.)
1979-1981 Drapeau : Italie AC Monza 060 (10)
1981-1986 Drapeau : Italie AC Fiorentina 140 (11)
1986-1995 Drapeau : Italie Milan AC 209 (51)
1988-1989 Drapeau : Italie AS Rome 030 0(5)
1995-1996 Drapeau : Japon Shimizu S-Pulse 020 (10)
Sélections en équipe nationale2
Années Équipe 0M.0(B.)
1982-1994 Drapeau : Italie Italie 015 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Daniele Massaro, né le 23 mai 1961 à Monza, est un footballeur italien évoluant au poste d'avant-centre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il découvre le football professionnel à AC Monza en Série B, mais découvre l'élite avec la Fiorentina. Ce passage à Florence lui permet de devenir international le 14 avril 1982 en jouant contre la RDA (défaite 1-0). Il sera du voyage victorieux en Espagne lors du Coupe du monde 1982, même s'il ne joue pas la moindre minute. En 1986, il est transféré au Milan AC, où après des débuts difficiles et un prêt à l'AS Roma, il s'imposera sur le front de l'attaque et connaîtra la consécration ! Il inscrit notamment un doublé lors de la finale de la Ligue des champions en 1994, face au FC Barcelone.

Ce qui lui permettra, en plus des titres glanés avec le Milan AC, de renouer avec la Squadra Azzurra, après huit années d'absence et un compteur de sélections bloqué alors à six, lors d'un match perdu contre l'Allemagne (2-1) le 23 mars 1994. Il fait ensuite partie de la liste des 22 joueurs qui s'envolent pour les États-Unis et la Coupe du monde en 1994. Titulaire, il ne rate que la demi-finale contre la Bulgarie, inscrivant au passage son unique but avec la sélection contre le Mexique au premier tour de la compétition. En finale, au terme d'un match terne se terminant par un score nul et vierge, tout comme Roberto Baggio après lui, il rate son tir au but, précipitant la défaite des siens. Ce fut son dernier match avec la Squadra Azzurra.

Sa fin de carrière est plus tranquille, puisqu'il la termine au Japon, au sein de la J-League an 1996.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En Équipe d'Italie[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]