Aller au contenu

Arrecife

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arrecife
Blason de Arrecife
Héraldique
Drapeau de Arrecife
Drapeau
Arrecife
Vue aérienne d'Arrecife.
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Drapeau des îles Canaries Îles Canaries
Province Drapeau de la province de Las Palmas Province de Las Palmas
Île Drapeau de Lanzarote Lanzarote
Comarque Este
District judic. Arrecife
Maire
Mandat
Yonathan de León (PP)
2023-2027
Code postal 35500
Démographie
Gentilé Arrecifeño/a
Population 64 826 hab. ()
Densité 2 853 hab./km2
Géographie
Coordonnées 28° 57′ 45″ nord, 13° 33′ 02″ ouest
Altitude 20 m
Superficie 2 272 ha = 22,72 km2
Bordée par Océan Atlantique
Divers
Fondation 1798
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Voir sur la carte administrative d'Espagne
Arrecife
Géolocalisation sur la carte : Îles Canaries
Voir sur la carte administrative des Îles Canaries
Arrecife
Géolocalisation sur la carte : Îles Canaries
Voir sur la carte topographique des Îles Canaries
Arrecife
Géolocalisation sur la carte : Lanzarote
Voir sur la carte administrative de Lanzarote
Arrecife
Liens
Site web www.arrecife.es
Église San Ginés d'Arrecife.

Arrecife est une commune de la province de Las Palmas dans la communauté autonome des Îles Canaries en Espagne. Elle est située à l'est de l'île de Lanzarote dont elle est la capitale.

À Arrecife se trouve la plus grande flotte de bateaux de pêche des îles Canaries. Arrecife possède un aéroport (code AITA : ACE).

Géographie

[modifier | modifier le code]

Localisation

[modifier | modifier le code]

Transports et communications

[modifier | modifier le code]

Arrecife est situé dans une position centrale sur un grand nombre de routes principales terrestre de Lanzarote. La route LZ-2 relie la capitale avec le sud de l'île, direction Yaiza, et la LZ-20 avec l'intérieur, de la ville de Tinajo. Les deux ont des sections d'autoroute. Pendant ce temps, la route LZ-1 se connecte Arrecife avec le nord de Lanzarote.

Le transport public urbain est effectué par les quatre lignes avec des guaguas. En outre, à partir de Arrecife, principalement à partir de la station, commencent la plupart des routes interurbaines des transports en commun de l'île.

L'aéroport de Lanzarote est un 5 km d'Arrecife, à Playa Honda, situé dans la municipalité de San Bartolomé.

Le port de Arrecife, connu sous le nom de Los Mármoles, relie par la mer les îles de Tenerife, Grande Canarie et Fuerteventura. En outre, il y a des routes avec la péninsule ibérique arrivant au port de Cadix. C'est le principal point d'entrée des marchandises sur l'île, et au cours des dernières années, il est devenu le deuxième port dans le trafic de croisière aux Canaries, seulement dépassé par le port de Santa Cruz de Tenerife.

Charco de San Ginés, entrante de agua marina que penetra en la ciudad de Arrecife

Arrecife est mentionnée pour la première fois au XVe siècle en tant que petit village de pêcheurs. Elle doit son nom aux récifs noirs volcaniques derrière lesquels les bateaux ont pu s'abriter lors des attaques des pirates.

Vers la fin du XVIe siècle, Arrecife a commencé à grandir car il fallait construire des entrepôts pour le commerce avec le nouveau monde. Arrecife était alors devenue une cible convoitée par les pirates. En 1571 le redoutable pirate Dogan a pillé et presque entièrement détruit la petite ville portuaire.

Quelques années plus tard, les travaux pour la construction du fort Castillo de San Gabriel ont commencé sur la petite île avancée de Islote de Fermina. Mais en 1586 le pirate Morato Arraez a une nouvelle fois pillé la ville et a détruit par la même occasion le premier fort construit en 1574. Le fort actuel, Castillo de San Gabriel, a alors été commandé par le roi Philippe II d'Espagne.

En 1776 fut construit le fort Castillo de San José sur ordre du roi Charles III d'Espagne. Il se situe sur la presqu'île de Cueva de Inés et est surnommé "château de la faim" par les autochtones car le roi avait ordonné sa construction pour redonner du travail à la population après les importantes éruptions volcaniques du milieu de XVIIIe siècle qui causèrent beaucoup de dégâts.

Il n'y eut plus d'attaques de pirates et le Castillo de San José perdit de son importance. En 1976, il a été restauré par l'artiste et architecte César Manrique, né à Arrecife, qui l'a transformé en musée d'Art contemporain.

En 1964, fut construite à Arrecife la première usine de dessalement de l'eau de mer de Lanzarote.

Culture et fêtes

[modifier | modifier le code]
Castillo de San Gabriel

La culture traditionnelle de Arrecife est d'origine marine, en raison de l'histoire de la ville. Malgré le développement et la modernisation au cours des dernières années, il reste encore en vie grâce à des groupes folkloriques comme la Parranda Marinera de Los Buches, jeux traditionnels comme jolateros (wafers construits avec des boîtes de conserve) et course de bougie latine (voir sports et les jeux de Canary).

Des festivités ont lieu le en l'honneur de San Ginés. Il y a aussi le Carnaval de Arrecife. Au cours de la célébration du Corpus Christi, les rues du centre-ville sont tapissees de sel.

Sites et monuments

[modifier | modifier le code]
  • Sur le territoire de la commune se trouve l'une des plus grandes cavités naturelles dans la lave, le Complejo de la Cueva de los Jameos - Verdes avec 6 100 mètres de développement et 300 mètres de dénivelé.
  • Église Iglesia San Ginés (1798)
  • Château San Gabriel (XVIe siècle), musée archéologique et ethnographique.
  • Château San José (XVIIIe siècle), restauré par César Manrique et transformé en musée d'Art contemporain.
  • Baie de Arrecife
  • Casa de los Arroyo
  • Salinas de Naos
  • Salinas de Bufona
  • église de San Ginés de Clermont

Personnalités célèbres

[modifier | modifier le code]

L'équipe de football représentant la ville est l'Unión Deportiva Lanzarote, qui jouent dans le Troisième Division d'Espagne et joue ses matchs à domicile à la Ciudad Deportiva de Lanzarote.

Notes et références

[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

[modifier | modifier le code]

Liens externes

[modifier | modifier le code]